Faites que la nostalgie de nos dessins animés reste à jamais gravée dans nos mémoires..

AccueilPortailGalerieCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Utawarerumono - Le Chant des Rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Narcisse


~ Romancière ~
Romancière

Inscrit le : 15/05/2012
Messages postés : 10961
Age : 28
Taureau


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 3494


MessageSujet: Utawarerumono - Le Chant des Rêves Dim 14 Avr 2013 - 19:07


Narcisse vous présente :












Genre : Seinen (Aventure, Romance, Fantastique)
Episodes : 26
Année : 2006
Pays : Japon
Auteur : Aquaplus
Réalisateur : Tomoki Kobayashi
Scénario : Makoto Uezu
Musique : Anze Hijiri, Miyu Nakamura
Character Designer : Masahiko Nakata
Direction artistique : Kenji Katô
Editeur : Kazé
Studio d’animation : Oriental Light and Magic


Résumé de l’histoire :

Le dessin animé débute par le son d’une voix inhumaine qui dit « Chaud..Brûlant…Mon corps, ma gorge Ils brulent ». En même temps nous voyons des flammes, des dents monstrueuses et un œil inhumain fermé.
Puis nous entendons une voix féminine douce et rassurante dire : « Tout va bien maintenant. Dormez tranquille. »
Un œil de reptile géant s’ouvre. La voix monstrueuse dit : « Vous êtes »
Nous plongeons dans cet œil et nous nous retrouvons à la place de celui qui ouvre les yeux.
C’est un homme qui se réveille dans un lit et voit une jeune fille. Elle prend soin de lui.
Il lui dit : « Vous êtes » (à souligner que c’est exactement ce que disait la voix monstrueuse….). Elle se présente : elle s’appelle Eruruu et il se trouve chez elle, elle lui a sauvé la vie : elle l’a trouvé grièvement blessé, et l’a soigné avec l’aide de sa grand-mère Tusukuru qui est experte en la matière.
Cet homme est amnésique, et il porte un masque qui lui recouvre le haut de son visage (nous voyons néanmoins ses yeux). Il lui est impossible de retirer ce masque et il ne comprend pas pourquoi. Il vit chez Eruruu, laquelle est tombée amoureuse de lui au premier regard.
Le héros se retrouve donc dans un village féodal fantastique de paysans (le village Yamayura) où les habitants ont des oreilles d’animaux et les femmes ont en plus une queue en fourrure.
Il s’intègre très rapidement parmi eux et devient un pilier indispensable.
Il va sauver le village d’une bête meurtrière et Tusukuru va décider de le prénommer Hakuoro, c’est le nom du défunt père d’Eruruu et Aruruu.
Il deviendra ensuite le chef du village puis un Empereur. Il devra faire face à de nouvelles responsabilités qu’il assumera à la perfection.
Le passé d’Hakuoro va peu à peu refaire surface….




Présentation des personnages




Hakuoro


Au début du dessin animé, cet homme est sans identité car il se réveille amnésique.
Eruruu lui apprend qu’elle l’a retrouvé inconscient dans la forêt, et gravement blessé.
Il a été guéri par la grand-mère d’Eruruu : Tusukuru.
Tusukuru va lui donner les vêtements du défunt père d’Eruruu (il faut bien le vêtir, il n’avait pas de bagages hi hi).
Il dira qu’il ne peut pas emprunter quelque chose d’aussi précieux, mais Eruruu lui dira qu’elle et sa sœur étaient très jeunes lorsque leurs parents sont morts (la mère est morte juste après la naissance de la petite sœur d’Eruruu) et qu’il ne doit pas s’inquiéter.
Hakuoro (il ne s’appelle pas encore comme ça) et Eruruu vont sortir se promener, ils vont rencontrer l’un des villageois (Teoro surnommé « Papy ») qui leur dira qu’il y a eu un tremblement de terre. En entendant cela, notre héros amnésique restera songeur….

Dès le premier épisode, il regarde Eruruu avec une profonde tendresse et il va prendre la défense d’Eruruu lorsque l’ami d’enfance de celle-ci, Nuwangi, voudra l’emmener de force.
Il va s’avérer qu’Hakuoro possède une très grande puissance physique (alors qu’il était blessé) : nous en avons les preuves dès le premier épisode. Hakuoro va se défendre face à Nuwangi qui voulait le frapper. Hakuoro lui dira que ce n’est pas un étranger et qu’Eruruu est sa famille.
Aussi, Nuwangi, jaloux d’apprendre qu’Eruruu et cet étranger vivent ensemble, dira à Eruruu qu’elle l’a déjà lui ! Hakuoro dira : « Vraiment ? », cela ne lui a pas plu hi hi…
Eruruu, amoureuse d’Hakuoro, va s’empresser de dire à ce dernier que Nuwangi n’est rien d’autre qu’un ami d’enfance.
Puis, Nuwangi va profaner l’autel en le détruisant, ce qui va provoquer la colère de Mutikapa, le serviteur de Yaanaûn Kami qui est la reine de la forêt. Cette reine protège la forêt pour que les villageois ne la souillent pas.
Lors de la réunion des villageois, le héros dira qu’un dieu ne peut pas se fâcher pour un si petit détail. L’un des villageois lui demandera comment il le sait.
Hakuoro dira que c’est juste une impression… (C’est un détail important qu’il faut retenir pour la suite).
Le soir, il confiera à Eruruu qu’il ressent quelque chose qui le force à agir.
A cet instant, il va revoir les dents monstrueuses qu’il voyait tout au début avant de se réveiller chez Eruruu.
Eruruu va le réconforter, il lui dira qu’il se sent soulagé, et qu’il croit qu’elle deviendra un excellent docteur un jour.

Le soir même une bête sauvage (Mutikapa) a terrorisé les villageois (elle en a tué certains).
Ils vont se rendre sur lieux de l’autel profané et Hakuoro va les aider à le reconstruire.
La bête revient la nuit et massacre les villageois. Hakuoro décide d’intervenir.
Il découvre la bête en train de dévorer un villageois (elle a dévoré une famille entière : les parents, et même le bébé).
En se battant contre elle, Hakuoro revoit encore les dents monstrueuses et les flammes.
La bête va fuir…
Hakuoro découvre que la bête est partie car elle a eu peur de la pluie et il en fait part aux villageois (il le découvre grâce aux poils de la bête qu’il a ramassés).
Les villageois sont épatés par les connaissances d’Hakuoro.
Ce dernier leur dira que même si c’est la Reine de la forêt qui les terrorise, ils ne doivent pas vivre dans la peur.
Il prend la décision de servir d’appât, Eruruu est terrifiée, elle ne veut pas.
Hakuoro lui dit que s’il meurt, il n’y aura personne pour pleurer sa mort. Eruruu pleure et lui rappelle qu’ils forment une famille.
Hakuoro la console, il lui dit qu’il ne compte pas se faire tuer et que tant qu’elle fait partie de sa famille, il reviendra. Que c’est beau !

Tous les villageois participent à la construction du piège pour tuer la bête (c’est Hakuoro qui a préparé le plan).
Grâce à Hakuoro, la bête va mourir. C’est lui qui va lui donner le coup de grâce.
Toujours grâce à lui, Aruruu va pouvoir garder auprès d’elle le bébé de la bête.
Il lui dira qu’elle est la mère de ce petit. A cet instant, Aruruu va appeler Hakuoro « Papa » et se blottir contre lui. Hakuoro confiera à Eruruu qu’il en est heureux.
C’est ce soir là que Tusukuru décide de le prénommer Hakuoro, c’est le nom du défunt père d’Eruruu et Aruruu. Ce choix est donc réfléchi et revêt une grande dimension symbolique.

Hakuoro est peut-être amnésique mais il n’a rien perdu de sa force, de son intelligence et de sa culture très développée. C’est un homme très précieux pour le village, il est profondément aimé et respecté. Il ne leur apporte que du bonheur.
Hakuoro va enseigner aux habitants l’art de développer et nourrir leurs terres, il va trouver un remède pour les terres arides.

Quand il croira que Tusukuru a été enlevée, Hakuoro partira immédiatement à son secours. Il demandera à Eruruu de rester auprès d’Aruruu.
En route, il va se faire attaquer par un inconnu : c’est Oboro. Tusukuru va stopper le combat (elle n’a pas été enlevée en réalité, elle va seulement régulièrement soigner Yuzuha, la sœur d’Oboro).
Tusukuru va donc conduire Hakuoro au village d’Oboro et lui demandera de garder le secret, elle ne veut pas que le village sache qu’elle se rend dans un autre village pour éviter les malentendus.
Tusukuru emmènera Hakuoro auprès de Yuzuha. Cette dernière, en plus d’avoir la santé très fragile, est aveugle. Elle va ressentir qu’il y a un homme près de Tusukuru et dire qu’elle sent une très forte odeur de terre.
Tusukuru va emmener Oboro et demander à Hakuoro de rester auprès de Yuzuha.
Yuzuha va demander à Hakuoro qu’il lui parle de lui. Il lui racontera n’avoir plus de souvenir de son passé, qu’il a été retrouvé grièvement blessé dans la forêt.
Hakuoro sera touché par Yuzuha qui lui confiera avoir toujours été à ce point malade.

Nuwangi va revenir et proclamer qu’un bandit qui a pénétré dans son village se cache dans le village d’Eruruu. Il fait partie de l’escorte de son père, le seigneur local Sasante qui n’a aucune pitié pour le village local.
En voulant sauver la vie d’Aruruu, Tusukuru sera mortellement blessée, ce qui va provoquer la colère d’Hakuoro. Sous ses ordres, tous les hommes du village seront prêts à affronter l’escorte du seigneur local. Ce dernier va fuir (il est en fait très peureux) avec son escorte.
Hakuoro sera auprès de Tusukuru qui va rendre l’âme : elle va lui demander de s’occuper d’Eruruu et Aruruu.
Tusukuru a tout confié à Hakuoro, il est désormais le chef du village.
Hakuoro pensera en être incapable mais son ami Papy lui dira qu’il doit être le chef, que personne à part lui ne peut assumer cette fonction si importante.
A ce moment, Dorî et Gurâ (les jumelles serviteurs d’Oboro) vont lui demander de sauver la vie de leur maitre.
Hakuoro va prendre la décision immédiate de libérer les villages de la tyrannie de Sasante. Ils vont immédiatement se rendre dans son village.
Hakuoro combat en première ligne et il s’avère être un guerrier redoutable.
Il va tuer Sasante avec son éventail en acier.
La vue des morts gisants sur le sol va lui faire rappeler une fois de plus les dents monstrueuses dans les flammes.

Hakuoro est conscient qu’en ayant libéré les villageois de Sasante, la Cour impériale va riposter en envoyant une expédition punitive.
Il voudra qu’Eruruu et Aruruu retournent au village mais elles préféreront rester avec lui.

Hakuoro et Oboro vont découvrir un village qui a été massacré (sur les ordres de l’Empereur). Sur les lieux, Hakuoro va rencontrer le guerrier Benawi. Ce dernier lui dira que le mouvement de rebelle qu’il a lancé est la cause des massacres qui se produisent (l’Empereur venge la mort de son petit frère Sasante).
Hakuoro lui demande pourquoi un village qui n’a rien à voir avec la rébellion a été massacré.
Benawi lui répondra qu’il suppose que c’est pour montrer l’exemple.
Hakuoro et Oboro devront se battre contre Benawi et ses hommes.
Hakuoro affrontera Benawi. Mais Aruruu va surgir en chevauchant son animal Mukkuru, et interrompre le combat. Benawi croira que cet animal est Mutikapa (normal, Mukkuru est son enfant).
Benawi va partir en disant à Hakuoro qu’il retiendra son nom.

En quelques jours, plusieurs villages vont se rallier à Hakuoro.
Hakuoro et ses hommes vont attaquer en pleine nuit les soldats de l’Empereur. Hakuoro va connaitre une victoire écrasante. C’est un excellent stratège, en plus d’être un guerrier redoutable. Il n’engage jamais une bataille s’il n’est pas sûr de la gagner.
Hakuoro y retrouvera Benawi, lequel va abandonner les lieux face à la défaite.
Hakuoro ne voudra pas le poursuivre, le but était seulement d’attaquer l’avant poste.

Une nuit, il va empêcher le massacre d’un village, et Nuwangi sera son prisonnier.
Nuwangi devra être condamné à mort mais Hakuoro va demander à Eruruu de décider.
Elle va demander la libération de Nuwangi.

Hakuoro et ses hommes enchainent les victoires et il arrive au but : attaquer le dernier territoire, la capitale. Au palais de l’Empereur, il va rencontrer Benawi, lequel va décapiter l’Empereur. Hakuoro va empêcher Benawi de mettre fin à ses jours (car Benawi ne voulait pas vivre dans la honte), et il va annoncer aux hommes que la guerre est finie, l’Empereur Inkara est mort.

Hakuoro est ainsi proclamé Empereur.
Les hommes du village de Tusukuru (le village Yamayura) vont décider de retourner vivre là bas car ils sont attachés à leur montagne, parmi eux il y a « Papy » et sa femme.
Hakuoro, Eruruu et Aruruu vont ressentir un vide.
Benawi, Oboro et Kurô et tous les autres vont rester auprès de leur nouvel Empereur.

Hakuoro est un Empereur soucieux du bien être des citoyens, et il entreprend notamment des travaux.

Hakuoro va recevoir les Onkami Yamukai dont la princesse Urutori, ils ont pour mission d’éviter tout retour d’une catastrophe dans les pays qui sortent tout juste d’un conflit.
Lors de l’entretien (Benawi est présent), Eruruu va venir apporter le thé et la princesse va croire qu’Eruruu est la reine et la femme d’Hakuoro.
Ce dernier dira qu’il n’est pas marié et qu’il considère Eruruu comme une sœur. Eruruu en sera peinée.
Il invitera Kamyu à rester (c’est la petite sœur d’Urutori).
Les Onkami Yamukai vont très bien s’entendre avec Hakuoro et les autres. La princesse Urutori et Hakuoro vont sceller une amitié éternelle.

Des messagers de l’Empereur Niwe (c’est un Empereur d’un pays voisin) vont se rendre au palais d’Hakuoro et lui dire brutalement qu’il doit prêter allégeance à ce dernier. Hakuoro va se montrer très courtois, accueillant et diplomate et répondre à leur agressivité par des paroles posées.
Benawi informera Hakuoro que le pays de l’Empereur Niwe est trois fois plus grand que le leur, son armée est dix fois plus importante que la leur.
Hakuoro sera amené à combattre cette nouvelle armée. Il va préparer un plan de guerre ingénieux et demandera à Eruruu de briser un tabou, ce qui va énormément la perturber parce qu’il s’agit d’un mélange d’herbes que sa grand-mère lui avait interdit de faire.
Elle va faire ce mélange et Hakuoro lui dira qu’il a brisé ce tabou pour la survie des hommes.
Ce mélange (ce tabou) a pour but de provoquer une explosion mortelle. Ce mélange est donc un tabou à cause de son pouvoir de destruction.
Les repères du camp ennemi vont exploser et les hommes d’Hakuoro devront attaquer les convois d’approvisionnement pour que leur victoire soit effective.
Hakuoro ne voulait pas qu’Eruruu et Aruruu sachent ce qu’il allait faire de ce tabou mais elles l’ont rejoint, il leur a révélé son projet et elles ont assisté à l’explosion.
Eruruu, touchée, lui dira qu’elle veut tout connaitre de lui, sa vie, tout car ils forment une famille. Elle ne veut pas qu’il lui cache des choses. Elle lui dit qu’une famille doit partager les joies et les douleurs.
A cet instant, Hakuoro regarde avec intensité Eruruu et Aruruu et leur demande si elles ne vont pas le regretter. Eruruu lui répond que non. Aruruu acquiesce.

Le plan de guerre d’Hakuoro va porter ses fruits, tout a fonctionné comme il l’avait prévu et son armée vainc celle de Niwe. Ce dernier va affronter Hakuoro dans un combat singulier mais ils seront séparés par les flammes. L’Empereur Niwe part en disant à Hakuoro qu’ils se reverront.

Lorsqu’Oboro et Kurô vont trouver Karura, Hakuoro décidera de lui accorder le droit d’asile puis il va l’intégrer dans son armée.

Hakuoro va décider de former une alliance avec les pays voisins pour combattre Niwe.
Pendant qu’Hakuoro scelle l’alliance, le village Yamayura va être attaqué par Kucca Kecca.
Hakuoro va immédiatement intervenir (c’est son ami Papy qui va l’informer de cette attaque).
Mais Papy était blessé, il va mourir de ses blessures dans le palais d’Hakuoro pendant que ce dernier et son armée combattent Niwe.
Hakuoro va apprendre que le village Yamayura a été brulé et qu’il n’y a aucun survivant.
Il sera très affecté par la mort de tous ses amis.

Kucca Kecca va attaquer et tuer les messagers d’Hakuoro. Ce dernier va décider de les attaquer. En route, ils vont se faire encercler par l’ennemi, dont la guerrière Tôka.
Les hommes de Kucca Kecca vont appeler Hakuoro « Rakushain », il ne comprendra pas pourquoi. Il ne comprend d’ailleurs pas pourquoi les Kucca Kecca l’attaquent.
Hakuoro sera encore plus surpris lorsqu’un combattant des Kucca Kecca lui dira qu’il est un traitre et son beau frère.
Ce combattant est le seigneur Orikakan et il repense à ce qui s’est passé : nous voyons alors Hakuoro, il fait nuit, il est en armure et il tue les soldats qui l’entourent. Certains l’ont transpercé avec leurs larmes mais Hakuoro n’est pas blessé.
Orikakan dira qu’Hakuoro a tué sa propre femme et son enfant. Hakuoro était un homme marié et père de famille.
Hakuoro sera sous le choc. Il en fera des cauchemars.

Aruruu va se rendre au village avec Kamyu (malgré l’interdiction de sortir du palais) et apporter des fleurs à Hakuoro, il va la serrer contre lui. Tout le monde sera touché.

Grâce à Benawi, Hakuoro saura quels sont les idéaux et les stratégies de combat des Kucca Kecca.
Ils vont en rencontrer et tous les tuer, il ne restera que Tôka. Elle dira à Hakuoro qu’il est détestable car il a tué ses hommes (elle parle de « Rakushain »).

Le soir, Hakuoro ne cessera pas d’y penser, il est tourmenté par ces révélations et se met à boire tous les soirs du saké. Il fera part à Eruruu de ses tourments, elle lui dira que cette histoire est un mensonge. Hakuoro va lui dire qu’il a peut-être réellement tué sa femme et son enfant, que ne pas avoir de souvenir est terrifiant.
Eruruu va lui dire qu’il n’est pas le genre de personne à agir de la sorte, et quoiqu’il arrive elle sera toujours avec lui.

Un soir, elle lui reprochera de boire de l’alcool toutes les nuits. Il lui dira qu’elle le gronde comme une mère, et qu’il ne se rappelle pas de ses parents.
Il lui dira qu’il ne sait pas qui il est. Eruruu lui attrapera la main et lui dira que peu importe qui il est, pour elle, il n’est nul autre qu’Hakuoro. Ces paroles vont lui faire un grand bien.
Elle va être gênée de lui tenir la main et rougir. Elle va donc retirer rapidement ses mains mais Hakuoro va la tirer à lui hi hi..Il va lui demander si elle a peur de lui. Eruruu ne va pas répondre. Hakuoro lui dira qu’il est désolé et qu’elle peut partir. Il va croire qu’elle part et fermer les yeux, l’air quelque peu affecté mais Eruruu va courir se serrer contre lui.
Elle va rester ainsi et lui dire : « Je n’aurai jamais peur de toi Hakuoro. S’il te plait ne t’inquiète pas, tout va bien. »
C’est l’une de mes scènes préférées du dessin animé.

L’armée d’Hakuoro affronte celle d’Orikakan : Hakuoro va s’éloigner avec Orikakan et le désarmer. Orikakan lui répétera qu’il a tué sa femme et son enfant. Orikakan dit être le frère de la défunte femme d’Hakuoro.
Il lui dira que même s’il a perdu la mémoire, ses péchés ne s’effaceront pas. Hakuoro va alors tout d’un coup se transformer. Ses yeux seront terrifiants, une fumée noire va s’échapper de son corps et une voix inhumaine va émaner de lui (la voix dira « Cette broutille est un péché ? »). Puis tout redeviendra normal, Hakuoro ne comprend pas ce qui s’est passé et va demander à Orikakan ce qu’il a vu. Ce dernier sera terrorisé et à cet instant même l’Empereur Niwe va tuer Orikakan (d’une flèche).
L’empereur Niwe dira à Hakuoro qu’il se servait d’Orikakan pour provoquer Hakuoro, qu’il veut voir la bête qui sommeille en Hakuoro. Tôka arrive à ce moment.
Niwe part en riant. Niwe a créé une illusion grâce à Dii auquel il s’est allié : Dii a créé un faux souvenir dans la mémoire d’Orikakan.
Ce n’est donc pas du tout le passé d’Hakuoro. Hakuoro n’a jamais été Rakushain et n’a jamais tué sa femme et son bébé, ni massacré des hommes et Orikakan n’est pas son beau frère.
La seule chose qui soit vraie, c’est qu’Hakuoro avait une femme et un bébé, mais vous en saurez plus par la suite.

Hakuoro libère Tôka et elle combattra ensuite à ses côtés.
Il devra combattre les forces de l’Empereur Niwe.
Tous les hommes d’Hakuoro croient en lui, mais il est très inquiet, il craint de mener son pays dans une ère de destruction. Eruruu lui dira qu’elle croit en lui, quoiqu’il arrive, elle a confiance en lui.

La guerre contre l’Empereur Niwe va se dérouler en plusieurs batailles.
En se battant face à Niwe, Hakuoro va avoir une réminiscence : il va revoir les dents monstrueuses dans les flammes ainsi que l’œil de reptile géant.
Les fumées noires envahiront de nouveau Hakuoro et il mettra à terre Niwe sous les yeux d’Eruruu, c’est ce que Niwe désire : réveiller la bête qui sommeille en Hakuoro…
Ils vont continuer leur combat seul à seul, Hakuoro va se sentir étrange : son corps va bouillonner, son sang lui dit de tuer. Hakuoro va se transformer en bête et tuer Niwe, puis il reprendra son apparence normale. Il ne comprend pas ce qui s’est passé.

Un mois s’est écoulé depuis que la guerre est terminée mais Hakuoro est toujours hanté par les dires de Niwe (qu’il est une bête de destruction, qu’il n’engendre que la guerre et la ruine). Hakuoro en fait des cauchemars. C’est aux paroles réconfortantes d’Eruruu auxquelles il pense pour s’apaiser.

Un soir, le guerrier Genjimaru va demander à Hakuoro de le suivre pour lui présenter son maitre : Kuuya Amururineuruka, l’impératrice de Kunnekamun qui apprécie beaucoup Hakuoro.
Ils vont se revoir et devenir bons amis.

Karura va s’engager à être entièrement dévouée à Hakuoro (il peut disposer de sa vie) en échange d’une faveur qu’elle lui a demandée : surveiller Na Tunk. Il va accepter, c’est alors qu’elle va se rapprocher très près de lui en lui disant qu’elle lui appartient en signe de reconnaissance, elle va se mettre quasiment sur lui. Hakuoro va avoir peur, il ne s’attendait pas à une telle réaction.
Eruruu va arriver et voir Karura aussi près d’Hakuoro, elle fera la tête à Hakuoro le lendemain. Elle ne lui adressera pas du tout la parole, il va se prendre plusieurs vents hi hi

Karura va emmener de force une nuit Hakuoro pour se rendre à Na Tunk. Elle va le ligoter. Urutori va les accompagner. Eruruu va les surprendre, la scène est comique.
Eruruu, Aruruu, Tôka, Yuzuha et Kamyu vont venir avec eux.
Lors de ce voyage, Hakuoro et Eruruu vont se retrouver un moment seuls (grâce à Urutori !) et il en profitera pour lui dire que la scène qu’elle a vue entre Karura et lui est un malentendu, que cette nuit-là, Karura lui a demandé de surveiller Na Tunk. Il dira que Karura n’a pas fait dans la dentelle mais qu’il n’a rien fait avec elle et elle non plus.
Hakuoro dit à Eruruu qu’elle est chère à ses yeux et qu’il ne veut pas qu’elle se fasse de fausses idées. Il va ajouter qu’elle est précieuse.

En route, ils vont rencontrer Derihourai, le petit frère de Karura et le chef de l’armée rebelle : le karurawatsourei.
Hakuoro va se faire passer pour un mercenaire. Avec ses compagnons, il va s’allier à Derihourai dans sa lutte pour sauver Na Tunk de la tyrannie de Suonkasu. Ils attaqueront donc le château. Suonkasu est obsédé par Karura, il a instauré cette tyrannie dans le seul but de l’attirer et la faire revenir à Na Tunk. Derihourai va tuer Suonkasu.
L’indépendance du royaume sera proclamée.

Hakuoro va revoir Kuuya. Eruruu va surprendre en pleine nuit Hakuoro en train de partir avec une jeune fille (c’est Suyuka, l’amie et la messagère de Kuuya ainsi que la petite fille de Genjimaru).
Eruruu va décider de le suivre et découvrir qu’il rencontre l’impératrice Kuuya. Hakuoro va remarquer la présence d’Eruruu. Kuuya dira à Eruruu de ne pas s’inquiéter, qu’il ne se passe rien entre Hakuoro et elle.
Hakuoro va apprendre que l’Empire de Kuuya va entrer en guerre.
Quand Kuuya aura gagné, elle reverra Hakuoro et lui confiera que la guerre a été une expérience douloureuse pour elle (voir des hommes mourir aussi facilement l’a atteinte).
Elle se confie aisément à Hakuoro et lui dira qu’il est intéressant car quand elle est avec lui, elle dévoile sa facette vulnérable. Elle lui dira qu’elle ne s’est jamais sentie ainsi auparavant.
Lors de leur prochaine rencontre, Hakuoro lui dira que tout le monde a besoin d’être rassuré, réconforté, aidé, même lui. Elle devinera que c’est Eruruu qui le rassure, le réconforte et l’aide. Hakuoro confirmera.

Kunnekamun va attaquer la capitale de l’Empire d’Hakuoro. Ce dernier va faire évacuer la capitale. Pendant ce temps et pour gagner du temps, ses amis vont combattre les soldats-robots menés par Hauenkua, un soldat de Kuuya qui aime la guerre, les conquêtes et la destruction.
Hakuoro va ordonner à ses amis de se replier et il va attirer Hauenkua à lui.
Durant ce combat, des souvenirs lui reviendront. Hauenkua voulait abimer Hakuoro (il le dit) mais Aruruu va surgir sur Mukkuru et l’en empêcher.
Hauenkua va tuer Aruruu, Hakuoro sera anéanti. Il va se transformer (sous les yeux d’Eruruu) et détruire le robot d’Hauenkua. Hakuoro prend son « apparence » de la partie du Witsuarunemitea qui vit en lui (la divinité de la destruction).
C’est une sorte de mélange entre un dinosaure et un robot géant monstrueux.
Pendant le combat, Hakuoro a des souvenirs de son passé qui reviennent : nous voyons un chercheur en blouse blanche (c’est Hakuoro, sans masque et avec des cheveux courts) face à une sorte de squelette de dinosaure.
C’est en fait un énorme fossile doté d’un organisme doué de respiration cellulaire.
Je vous le dévoile ici : ce fossile est Witsuarunemitea mais les chercheurs ne le savent pas.
Toujours dans son souvenir Hakuoro voit ce chercheur, donc lui-même (qui se prénomme Iceman : nous le saurons par la suite) se faire assassiner par son chef car il en sait trop.
Le sang du chercheur se répand et va toucher le fossile, les yeux de Witsuarunemitea vont s’allumer, il se réveille…
Fin de ce souvenir.

Hakuoro, toujours sous son apparence de Witsuarunemitea, scelle un contrat avec Eruruu : elle doit s’offrir entièrement à lui (son corps et son âme) et il redonnera vie à Aruruu.
Eruruu accepte et Aruruu revient à la vie. Aruruu regarde Witsuarunemitea et l’appelle « Papa ».
Hakuoro se réveille dans son lit. Il ne sait pas très bien ce qui s’est passé mais il se revoit avec des mains inhumaines. Eruruu vient le voir et lui dit que tout va bien.
Hakuoro est toujours hanté par cette sensation d’avoir eu des mains inhumaines.
Il va avoir une vision du passé et assister à la scène suivante : il va se voir se réveiller dans un laboratoire souterrain, les cheveux courts, portant le masque et accompagné d’une jeune fille (qui ressemble trait pout trait à Eruruu).
Hakuoro va entendre qu’il s’appelle Iceman, un chercheur prénommé Mizushima le rejoint.
Ce dernier demande à Iceman s’il a des souvenirs. Iceman répond que non, alors Mizushima lui demande de se concentrer sur le masque.
Cette jeune femme qui ressemble à Eruruu est un être artificiel, un cobaye qui porte le numéro 3510. Iceman la prénomme Mikoto.
Hakuoro se réveille.

Je vous dévoile ici pourquoi Iceman (alias Hakuoro) est toujours vivant dans ce second souvenir : vous vous souvenez que ce chercheur s’est fait tuer par son chef et que son sang a réveillé Witsuarunemitea.
Ce dernier a sauvé le chercheur (=Iceman/Hakuoro) : Witsuarunemitea lui redonne la vie mais en échange, il peut profiter de son corps afin de trouver le repos. Le chercheur est donc lié à Witsuarunemitea par le masque qui ne peut s’enlever.
Suite à ce pacte, le temps passe. Le chercheur se réveille dans le futur et dans le laboratoire (scène décrite ci-dessus).


Genjimaru et Suyuka vont demander à Hakuoro de sauver Kuuya et d’attaquer Kunnekamun pour éviter l’engrenage destructeur.

Eruruu soigne le dos d’Hakuoro. Il va lui dire que lors de leur première rencontre, elle a aussi pris soin de lui. Eruruu dit « Pendant ce tremblement de terre, tes blessures.. », elle ne finit pas sa phrase. Hakuoro se met à repenser à des instants qu’il a vécus avec Eruruu. Il se dira que s’il a pu se rétablir aussi vite, c’est grâce à Eruruu.
Il lui demande si elle va rester à ses côtés éternellement. Hakuoro répond oui en pleurant car elle a à l’esprit le contrat qu’elle a scellé.

Urutori va rassurer Eruruu en lui disant qu’elle doit donner son cœur et son amour à celui qu’elle désire et qu’un contrat ne pourra jamais empêcher cela.
Et voici une autre de mes scènes préférées : ce soir là, Eruruu va aller se blottir contre Hakuoro et lui dire qu’elle veut être près de lui.
Elle va écouter le cœur d’Hakuoro battre et dire que c’est la mélodie de son cœur, que tant qu’elle peut l’écouter, tout ira bien.
Elle va demander à Hakuoro de répéter ce qu’il lui a demandé hier soir.
Hakuoro va lui redemander si elle va rester à ses côtés éternellement. Eruruu répond sans hésiter « Oui » avec un sourire.

Lors de son combat face à Kunnekamun, Hakuoro et Genjimaru vont être emportés par une boule magique rose créée par Dii. Eruruu va s’y précipiter et être emportée avec eux.
Ils se retrouvent dans la salle du soleil du palais de Kuuya. Même si Hakuoro et Kuuya sont amis, ils vont combattre l’un contre l’autre car Hakuoro ne peut pas la laisser continuer à exterminer les pays voisins.
Mais il va atteindre son cœur par le pouvoir des mots car il sait qu’elle est incapable de lui faire du mal. Kuuya acceptera sa défaite et dira à Hakuoro qu’il peut faire ce qu’il veut.

Hakuoro va se transformer en Witsuarunemitea (la partie de Witsuarunemitea qui vit en lui va se réveiller), il va tuer Hauenkua.
Dii sera présent : il dira à Hakuoro qu’il est son autre moitié.
En effet, la partie sombre de Witsuarunemitea vit en Dii et la partie pure de Witsuarunemitea vit en Hakuoro.

Hakuoro demandera à Oboro de guider tout le monde si un jour il venait à disparaitre.
Hakuoro va aussi s’occuper de Kuuya qui est retombée en enfance après avoir assisté à la terrible mort de Genjimaru.

Hakuoro ira ensuite avec ses amis sauver Kamyu.
Des souvenirs lui reviendront : il voit Iceman (=Hakuoro).
Souvenez-vous qu’Iceman s’est réveillé dans le futur dans un laboratoire portant le masque qui le lie à Witsuarunemitea.
Iceman apprend que les êtres humains ne peuvent pas survivre à la surface de la terre et vivent sous terre.
Les chercheurs ont décidé de faire d’Iceman un objet d’étude car il est capable de vivre en surface et ils découvrent que le masque d’Iceman est source de vertus inexplicables.
Ils décident ensuite de congeler Iceman mais Mizushima aide Iceman à s’enfuir.
Mizushima lui dit de s’enfuir avec Mikoto, Iceman est amoureux d’elle, et elle ne peut pas vivre sans lui.
Nous comprenons que grâce aux vertus du masque, Mikoto et Mutsumi (une jeune fille avec des ailes noires) ont été créées.
Fin du souvenir.

Dii et Hakuoro vont prendre leur apparence de Witsuarunemitea et se battre.
Tous les amis d’Hakuoro vont donc le voir sous cette apparence monstrueuse.
Nous savons désormais pourquoi Hakuoro avait parfois des visions de dents monstrueuses dans des flammes, d’un œil de reptile géant : il s’agit de l’apparence de la partie bénéfique de Witsuarunemitea qui vit en lui.
Pendant ce combat, nous en apprenons encore plus sur le passé d’Hakuoro : il s’est marié avec Mikoto, ils ont eu un bébé (une fille).
Mais les chercheurs ont retrouvé Iceman (=Hakuoro) et Mikoto. Ils ont disséqué Mikoto pour l’étudier. Iceman sera empli de haine, ce qui va provoquer le réveil de Witsuarunemitea qui est en lui.
Witsuarunemitea détruit le centre et pour châtier les chercheurs qui sont en quête d’immortalité, il va leur donner un corps immortel en les transformant en gros morceaux de gélatine rouge.
Iceman est en Witsuarunemitea. Iceman veut arrêter cette haine et si c’est impossible, il demande à être tué.
Witsuarunemitea est éveillé et plein de rage : il est en train de détruire.
A ce moment, Mutsumi (la fille de Witsuarunemitea) apparait et va sceller sur terre les deux parties de Witsuarunemitea : la partie destructrice et la partie pacifiste.
Mutsumi n’a pas pu fusionner ces deux parties, alors elles se sont endormies.
A leur réveil, ces parties étaient sur cette planète, elles se sont affrontées, ce qui a provoqué un tremblement de terre et elles ont été blessées.
La partie destructrice et mauvaise vit en Dii et la partie pacifiste et pure vit en Hakuoro.
Eruruu a donc trouvé Hakuoro (la partie pure de Witsuarunemitea) après ce tremblement de terre. On comprend pourquoi elle a retrouvé Hakuoro gravement blessé : il venait de se battre contre la partie destructrice de Witsuarunemitea.


Après le combat, Hakuoro, toujours sous son apparence de Witsuarunemitea, va parler à Eruruu et Aruruu. Eruruu lui dira qu’il est toujours Hakuoro. Ce dernier sera touché qu’elle continue à l’appeler par son prénom malgré son apparence effrayante. Il en est de même pour Aruruu qui continue à l’appeler « Papa ».
Tous les amis d’Hakuoro vont se rapprocher. Même Oboro continue de l’appeler « Anija ».
Hakuoro va demander à Urutori de le sceller.
Urutori va le faire avec l’aide de Kamyu.
Quand ce sera fait, Hakuoro va apparaitre (sous forme humaine) et adressera à chacun de ses proches un message :
- Il va demander à Urutori d’unir les peuples,
- Il dira à Kamyu qu’il ne l’oubliera pas en lui disant qu’elle est sa jolie fille qui a peur de la solitude,
- Il dira à Karura de vivre sa vie librement,
- Il remerciera Tôka d’avoir bien travaillé et lui demandera de continuer à défendre les plus faibles comme Genjimaru l’a fait,
- Il dira à Benawi et Kurô qu’ils l’ont bien servi. Il va charger Benawi de s’occuper de tout et Kurô de soutenir tout le monde,
- Il va tout confier à Oboro : il est chargé de diriger tout le monde,
- Il va demander à Dorî et Gurâ de prendre soin d’Oboro,
- Il dira à Aruruu qu’Eruruu a besoin d’elle ainsi que tous ses amis.
Hakuoro garde le meilleur pour la fin, Eruruu. C’est l’une mes scènes préférées, c’est émouvant :
Il va la transporter dans sa dimension pour lui parler seul à seul. Hakuoro lui dit qu’il va s’endormir, elle lui dit de ne pas s’inquiéter, elle s’occupe de tout.
Hakuoro commence à partir. Elle lui demande combien de temps son sommeil va durer, et lui demander de ne pas partir car ils forment une famille.
Hakuoro croit que les sentiments amoureux d’Eruruu sont une conséquence du contrat qu’elle a scellé avec Witsuarunemitea.
Eruruu lui dit qu’elle sait qu’il n’est pas un être humain, elle lui rappelle tout le bonheur qu’il a apporté dans sa vie et lui avoue son amour. Elle lui dit qu’elle a toujours voulu lui dire, qu’elle voulait l’enlacer quand il souffrait, et que ses sentiments n’ont rien à voir avec le pacte.
Hakuoro comprend qu’Eruruu est la réincarnation de Mikoto, sa première femme.
Eruruu va courir se jeter dans les bras d’Hakuoro.
Hakuoro et Eruruu vont s’embrasser et il va lui jurer qu’ils se reverront.
Eruruu attendra son retour.


Eruruu


Eruruu est une jeune paysanne. Elle possède des oreilles et une queue en fourrure d’animal comme les autres femmes de son village.
C’est une jeune fille timide, douce, fragile et maternelle.
Elle a le coup de foudre pour Hakuoro dès le départ et lui est entièrement dévouée.
Elle est apprentie médecin, et a été élevée sous les soins de sa grand-mère. Ses parents sont morts.
Au premier épisode, Eruruu et Hakuoro vont se promener. Elle le soutiendra physiquement car il est encore faible.
Il s’apercevra alors qu’Eruruu possède une queue en fourrure, et sera étonné. Il va lui caresser la queue. Eruruu va crier et le pousser, elle était toute rouge. Elle lui dira ensuite qu’on ne touche pas la queue d’une jeune fille.
Eruruu est très amoureuse dès le départ, et elle ne cesse de rougir à chaque fois qu’Hakuoro la regarde.

Hakuoro va voler au secours d’Eruruu dès le premier épisode.
C’est un sauveur hé hé : un ancien ami d’enfance d’Eruruu (Nuwangi) a renié ses origines de paysan et travaille désormais pour le gouvernement : il récolte les taxes et voudra emmener de force Eruruu avec lui.
Notre héros va surgir et la sauver. Eruruu apprendra à Nuwangi qu’elle vit avec cet homme. Nuwangi va s’imaginer n’importe quoi et sera jaloux.
Eruruu, amoureuse d’Hakuoro et de peur qu’il ne croit qu’elle aime Nuwangi, va s’empresser de lui dire que Nuwangi n’est rien d’autre qu’un ami d’enfance.
Quand Hakuoro dira qu’elle est sa famille, elle sera touchée.
Le soir même, elle réconfortera Hakuoro qui se sentait mal (il revoyait les dents monstrueuses), elle lui dira de ne pas s’inquiéter, que ses souvenirs reviendront. Elle va le soulager.
Il lui dira qu’il croit qu’elle deviendra un excellent docteur un jour.

Le soir où Hakuoro ira combattre la bête, Eruruu ira le rejoindre et refusera de fuir. Elle ne pourrait pas supporter qu’il arrive quelque chose à l’homme qu’elle aime. Elle en pleurera et lui demandera de ne plus jamais mettre sa vie en danger.
Lorsque Hakuoro prendra la décision de servir d’appât, Eruruu sera terrifiée (la scène est décrite dans la présentation d’Hakuoro).

Eruruu racontera à Hakuoro les origines du prénom Eruruu : selon une légende, une fille avait été offerte à la forêt pour finalement ne faire qu’une avec elle en devenant une fleur.
Cette fleur s’appelle Eruruu.
Par la suite, nous apprendrons que cette fille offerte en sacrifice est la grande sœur de Tusukuru.
A la mort de sa grand-mère, Eruruu en sera très affectée, elle continuera à protéger sa petite sœur.

Lorsque Hakuoro sera en période de combat, Eruruu se sentira seule, et s’inquiètera beaucoup pour lui.
Après la guerre contre l’Empereur, c’est Hakuoro qui deviendra le nouvel Empereur. Eruruu sera toujours à ses cotés. Elle deviendra le guide de la princesse Urutori.
Elle deviendra proche d’Urutori qui lui confiera avoir connu Tusukuru. Urutori va consoler Eruruu qui est toujours affectée par le décès de sa grand-mère.

Elle va aussi se rapprocher de Karura et demandera à ce qu’elle ne reste plus dans la prison. Hakuoro acceptera.

Hakuoro protège Eruruu. Elle est aux petits soins pour lui, elle lui lave son linge, lui prépare ses repas, le soigne. Elle sait aussi trouver les mots pour le réconforter (notamment quand il sera affecté croyant être l’assassin de sa femme et son enfant, quand il craindra mener son pays dans une ère de destruction…).

Eruruu va se perfectionner en médecine. Lors des combats qui suivront, elle sera aux côtés d’Hakuoro, il lui demandera toujours de ne pas s’éloigner de lui pendant qu’il combat (Eruruu ne sait pas se battre, Hakuoro veille à ce qu’il ne lui arrive rien).

Eruruu va prendre l’engagement d’offrir son corps et son âme à Witsuarunemitea et en échange, il ramènera Aruruu à la vie.
Yuzuha va ressentir que quelque chose tracasse Eruruu, que ses mains habituellement si chaudes sont devenues froides. Elle dira à Eruruu que c’est Hakuoro qui lui rendra la chaleur de ses mains parce que la chaleur des mains ne s’obtient que par l’amour.
C’est très poétique et romantique, c’est un passage du dessin animé que j’aime beaucoup hi hi..

Urutori dira à Eruruu qu’elle doit décider seule à qui elle va donner son cœur. Aucun contrat, aucune promesse n’y changera rien. C’est ce soir là qu’Eruruu va s’engager à vivre avec Hakuoro éternellement.

Eruruu est la réincarnation de Mikoto, la première femme d’Hakuoro.
A la fin, Eruruu attend le retour d’Hakuoro qui lui a juré de revenir.

Lors de la scène finale du dessin animé, Eruruu se retourne et sourit de joie.
A qui sourit-elle ? Les avis des fans divergent à ce sujet : Hakuoro est-il revenu ? Eruruu voit-elle seulement sa présence spirituelle ? Son esprit ? Sourit-elle seulement au téléspectateur ?

Libre à chacun de se faire sa propre opinion mais il semblerait plus probable que ce sourire de joie soit adressé à Hakuoro, ce serait aussi plus romantique de le penser hi hi…



Aruruu


Aruruu est la petite sœur d’Eruruu. Elle a aussi été élevée sous les soins de sa grand-mère.
Au départ, Hakuoro croit qu’elle ne l’apprécie pas car elle le regarde furtivement, se cache, refuse de venir le saluer.
Elle a été un peu perturbée par le fait qu’il porte les vêtements de son défunt père, mais elle est surtout troublée car il ressemble à son père.
Aruruu va suivre Eruruu et Hakuoro lorsqu’ils seront en train de se balader (toujours au premier épisode). Cet homme l’intrigue fortement.
Le jour où la bête Mutikapa va être tuée, Aruruu va trouver le bébé de cette bête et le recueillir. Les villageois vont vouloir tuer ce bébé mais Hakuoro va leur dire que la vie d’un nouveau né est pure par essence, que ce bébé n’est pas coupable.
Aruruu va appeler Hakuoro « Papa », elle ne cessera pas de l’appeler ainsi. Elle est très affectueuse avec lui.
Aruruu va appeler son animal Mukkuru. Il grandit à une vitesse incroyable et il sera d’une grande aide lors des combats.

Eruruu racontera à Hakuoro les origines du prénom Aruruu : la fleur Aruruu pousse toujours près de la fleur Eruruu, on dit que ces deux fleurs sont sœurs.

Lorsque Nuwangi ordonnera l’arrestation de Tusukuru sous le regard amusé de son père, seigneur local, Aruruu lancera une pierre sur la tête de ce dernier, ce qui va provoquer une lutte. Sa grand-mère va lui sauver la vie. Aruruu sera très affectée par la mort de sa grand-mère.

Hakuoro gâte un peu trop Aruruu selon Eruruu. Ils forment une vraie famille.
Hakuoro et Eruruu fonctionnent comme un couple et ils s’occupent d’Aruruu comme si elle était leur enfant.

Aruruu est très timide face à des étrangers, elle n’ose pas leur parler et se cache.
La princesse Kamyu parviendra à l’approcher grâce aux conseils d’Hakuoro et elles deviendront de très bonnes amies.

Aruruu va être profondément triste de la mort de Papy qu’elle connait depuis qu’elle est tout bébé. Elle va hurler, c’est Kurô qui va la tenir. Puis Eruruu va l’endormir avec un médicament.

Aruruu ne parle pas beaucoup, c’est une petite fille très gourmande, elle comprend le langage des animaux.
Aruruu va mourir en voulant protéger Hakuoro lors de son combat face à Hauenkua, ce dernier va la tuer. Eruruu va la sauver en donnant son âme à Witsuarunemitea en échange.
Aruruu sera profondément affectée du départ d’Hakuoro mais il va trouver les mots qu’il faut pour lui donner du courage en attendant qu’il revienne. Elle attendra le retour de son papa.


Tusukuru


Tusukuru est la chef du village et c’est la grand-mère d’Eruruu et d’Aruruu (elle les a élevées). Elle est très douée en médecine (c’est la spécialiste du village en la matière).
C’est elle qui a soigné Hakuoro, elle le confie à Eruruu et lui demande de prendre bien soin de lui.
Tusukuru va donner à Hakuoro les vêtements du défunt père d’Eruruu et d’Aruruu.
Elle va également lui offrir un éventail en acier qui lui servira lors des combats.
Elle considère Hakuoro comme un membre de sa famille (elle le dit), elle place toute sa confiance en lui.

Elle va accueillir des déserteurs de pays lointains. C’est une femme altruiste, toujours prête à tendre une main secourable à ceux qui en ont besoin.
Elle s’occupe régulièrement de Yuzuha qui est malade, la sœur d’Oboro, mais elle n’avait révélé ce secret à personne de son village, pas même à ses petites filles.
Seul Hakuoro était dans la confidence depuis le soir où il est parti à la recherche de Tusukuru et qu’il a rencontré Oboro sur son chemin.

Lorsque le seigneur local despotique se rendra au village, Tusukuru sera blessée lors d’une lutte.
Cette blessure sera trop grave pour qu’elle survive. Eruruu fera tout son possible pour la soigner mais Tusukuru est trop âgée pour résister.
On apprendra que la grande sœur de Tusukuru s’appelait Eruruu.
Tusukuru dira sur son lit de mort à Eruruu qu’elle est aussi belle et gentille que l’était sa grande sœur (=la grande sœur de Tusukuru).
Elle dira à Aruruu qu’elle lui ressemble quand elle était jeune.
Elle leur demandera de prendre soin l’une de l’autre. Hakuoro assiste à cette scène.
Tusukuru a tout confié à Hakuoro avant de mourir.


Oboro


La première fois que l’on rencontre ce personnage, c’est à l’épisode 3. Oboro va attaquer en pleine nuit Hakuoro et voudra le tuer. C’est Tusukuru qui va stopper le combat.
Elle va reprocher à Oboro d’avoir eu l’intention de tuer Hakuoro.
Oboro a un profond respect pour Tusukuru.
C’est aussi un garçon très protecteur envers sa sœur Yuzuha qui a la santé très fragile.
Il lui achète des petits cadeaux.
Au départ, il ne se montre pas agréable envers Hakuoro.
Oboro est très impulsif, il a mauvais caractère en apparence, il est un peu grognon, tient un langage un peu grossier parfois (quand il se met en colère), mais c’est un garçon plein de bonté et de générosité.
C’est un garçon aisé (il vit dans un château et ne manque de rien) qui ne va pas hésiter à livrer des vivres au village de Tusukuru (en se gardant de se montrer aux villageois) car il sait que les habitants manquent de nourriture.

Il est aussi fier mais pour sa sœur il est prêt à tout. Il se mettra à genoux devant Tusukuru pour la supplier de guérir Yuzuha.
En effet, Yuzuha a eu soudainement une très forte fièvre et Tusukuru s’est immédiatement rendue auprès d’elle pour la sauver.
Oboro a même pleuré pour sa sœur, c’est Hakuoro qui va lui donner du courage en lui posant sa main sur l’épaule.

Oboro est un bon combattant très agile qui connait peu de défaites, il utilise deux katanas.
Ses faiblesses sont sa fierté et sa vanité qui atténuent ses facultés de jugement. Il n’arrive pas à évaluer sa différence avec son adversaire. Mais il va gagner en maturité avec le temps, et s’améliorer.

Hakuoro et Aruruu vont soigner Oboro après l’avoir retrouvé un matin inconscient. Il avait été légèrement blessé par Benawi. Oboro va les remercier.

Oboro sera ensuite très affecté par le décès de Tusukuru, il confiera à Hakuoro qu’elle était comme une mère. Hakuoro lui dira qu’il doit penser à l’avenir.
Oboro voudra venger la mort de Tusukuru. Aussi, il confiera à Hakuoro qu’il l’a détesté au point de vouloir le tuer car il avait réussi à faire sourire sa sœur Yuzuha. Il admettra trouver Hakuoro admirable.
Oboro se rendra immédiatement au village du despote local et vengera la mort de Tusukuru : il va tuer des soldats mais il va finir emprisonné.
Benawi va lui rendre visite au cachot, il l’informera que des hommes se battent dehors pour le libérer (il s’agit du village d’Hakuoro).
Benawi va lui briser une partie de ses chaines et lui laisser une épée (pour qu’Oboro se libère complètement et qu’il puisse se défendre).
Oboro va combattre auprès d’Hakuoro pour venger la mort de Tusukuru.
Oboro se sentira une fois de plus redevable envers Hakuoro qui lui a sauvé la vie et a libéré les villageois du despote Sasante.
Il va se rendre avec son peuple auprès d’Hakuoro et appeler ce dernier « Anija » qui est un terme respectueux pour s’adresser à son grand frère. Il va jurer de rester avec Anija.
Tout le peuple d’Oboro va jurer fidélité à Hakuoro et combattre à ses côtés.
Ce soir là, Hakuoro va lui demander pourquoi il l’appelle « Anija ». Oboro va lui crier qu’il lui confie sa vie et celle de sa sœur, et qu’il est plus que normal qu’il lui parle comme à un frère.
Oboro restera auprès d’Hakuoro quand ce dernier deviendra Empereur, il combattra à ses cotés. Il considère Hakuoro comme son propre frère.

A la fin du dessin animé, Hakuoro lui a confié la direction des hommes. Il a également reçu l’éventail en acier d’Hakuoro.
A la toute fin, Oboro rend visite à la tombe de sa sœur et lui apporte sa petite clochette (celle qu’elle aimait tant, c’était un cadeau d’Oboro). Oboro décide de partir, il se sent trop jeune pour être Empereur. Il confie tout à Benawi et Kurô.
Dorî et Gurâ vont le suivre.


Dorî et Gurâ


Dorî et Gurâ sont des sœurs jumelles, elles sont les serviteurs d’Oboro. Elles apparaissent à l’épisode 3. On les voit justement qui escortent Oboro, et elles restent auprès de lui dans la chambre de Yuzuha. Elles sont affectées par ce qui arrive à cette dernière.
Dorî et Gurâ sont très fidèles à Oboro et l’appellent respectueusement « Wakasama ».

Ce sont elles qui diront à Hakuoro qu’il y a des persécutions injustes à cause des jeux de pouvoir, que Tusukuru a sauvé leur peuple qui mourrait de faim. Elles lui demanderont de sauver leur maitre Oboro, retenu prisonnier chez le despote local.
Elles et Oboro vont combattre aux côtés d’Hakuoro.
Elles vont apprendre à certains hommes du village à utiliser des arcs, elles en sont les spécialistes. Ce sont des combattantes de qualité qui sont capables de tirer de très loin et atteindre leur cible. Elles seront donc d’une grande aide pour Hakuoro lors des combats.
Kurô va leur sauver la vie lors du combat face à Orikakan car la guerrière Tôka a failli les tuer.
Oboro va aussi leur sauver la vie face à des soldats de l’Empereur Niwe qui allaient tuer les jumelles après avoir blessé Gurâ avec une flèche.
Elles resteront toujours auprès d’Oboro.


Yuzuha


Yuzuha est la petite sœur d’Oboro. Elle a la santé très fragile et elle est aveugle. Elle est si faible qu’elle ne peut pas sortir de chez elle.
C’est une jeune fille très polie, calme, fragile et sensible, elle ressent les émotions des autres.
Elle sera ravie de faire la connaissance de Hakuoro. Dès sa venue, elle sentira qu’il dégage une forte odeur de terre.
Il restera un moment seul avec elle. Yuzuha lui confiera ne pas savoir pourquoi elle est malade, elle a toujours été comme ça. Hakuoro sera touché.
Yuzuha va lui demander de revenir la voir, elle l’aime beaucoup.
Yuzuha a des problèmes cardiaques, elle fait souvent des crises qui continueront pour le reste de sa vie selon Tusukuru. C’est le Muy Kowwha qui permet de calmer ses crises qui peuvent être mortelles.

Yuzuha et son peuple vont ensuite rejoindre Hakuoro (après la révolte contre le despote local). Elle y fera la connaissance d’Eruruu et Aruruu. Yuzuha dira à Eruruu qu’elle ressemble beaucoup à Tusukuru (Eruruu a la même odeur).
Yuzuha va ensuite vivre dans le palais d’Hakuoro (comme tous les autres amis) quand il sera Empereur.
Eruruu va s’occuper de Yuzuha et lui fournir les soins nécessaires.
Aruruu emmènera souvent Yuzuha prendre l’air, ce qui inquiétera un peu Eruruu mais Yuzuha lui affirmera que prendre l’air lui fait du bien. Et quand elle est dehors, elle peut sentir l’odeur de la terre, cela lui rappelle l’odeur d’Hakuoro.
Elle deviendra l’amie de Kamyu, laquelle va lui offrir un coquillage lui permettant d’écouter le bruit de la mer. Yuzuha ne sait pas ce qu’est la mer. Kamyu va la lui décrire.

A la fin du dessin animé, nous découvrons que Yuzuha est morte car Oboro rend visite à sa tombe.






Merci Lalabel  Smiley127
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcisse


~ Romancière ~
Romancière

Inscrit le : 15/05/2012
Messages postés : 10961
Age : 28
Taureau


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 3494


MessageSujet: Re: Utawarerumono - Le Chant des Rêves Dim 14 Avr 2013 - 19:08

Benawi


On rencontre ce personnage à la fin de l’épisode 3. C’est le général en chef de l’Empereur Inkara.
Benawi va stopper la route à Oboro. C’est un guerrier très expérimenté, réfléchi et analytique.
Il combat avec une lance. Il a le sens de l’honneur, c’est un homme juste, droit, il est d’apparence froide mais c’est en fait un homme très réservé.
Il va exposer quelles sont les faiblesses de combat d’Oboro (sa vanité, fierté etc. Voir la présentation d’Oboro) et passer son chemin en disant qu’Oboro n’est pas digne d’être tué par un guerrier tel que lui.
Benawi se rendra plus tard auprès d’Oboro qui sera emprisonné et va le libérer.

L’empereur ordonne à Benawi de tuer tous les villageois. Benawi veut parler mais l’empereur l’interrompt et anticipe la question de ce dernier, il lui dit de les tuer tous, même les femmes et les enfants.
Benawi demande à l’empereur l’envoi d’un messager pour leur parler au préalable.
L’empereur Inkara (qui est horriblement laid, autant que Sasante, soit dit en passant) s’énerve, il veut venger la mort de son petit frère Sasante.
Benawi accepte à contre cœur.
Il rencontrera Hakuoro après le massacre d’un village (sur ordre de l’Empereur) mais leur combat sera interrompu.
Hakuoro remarquera que Benawi est un grand guerrier, et qu’il n’a pas montré toutes les capacités qu’il possède lors de ce petit combat.
A noter que ce n’est pas Benawi qui a mis le feu et massacré le village, c’est Nuwangi, le neveu de l’Empereur.
L’Empereur va engager Nuwangi comme général en chef (car Benawi ne veut pas tuer d’innocent et surtout pas les femmes et les enfants), et il dira à Benawi qu’il est viré.
Après son renvoi, Benawi va penser à Hakuoro.
Il va envoyer un espion (un marchand) chez Hakuoro pour savoir comment est cet homme. L’espion lui dira qu’Hakuoro est un homme assez intéressant.

Benawi va retrouver Hakuoro lorsque ce dernier va attaquer l’avant poste. Benawi sera contraint de battre en retraite car ses hommes étaient inférieurs à ceux d’Hakuoro.
L’Empereur dira à Benawi qu’il a perdu toute confiance en lui (l’Empereur est de plus assez grossier dans ses propos).
L’Empereur vantera les mérites de son neveu Nuwangi qui a asservi le village Cenmi.
Benawi dira que ce village n’a rien à voir avec la rébellion. Il ne cautionne pas les agissements de l’Empereur qui massacre des innocents.
Benawi va se rebeller contre l’Empereur, il lui dira avec fermeté qu’un Empereur ne peut pas faire ce qu’il veut car un Empire dépend de ses citoyens et sans citoyen, il n’y a pas d’Empire.
Nuwangi va ordonner d’enfermer Benawi. C’est son fidèle ami Kurô qui va le libérer pendant qu’Hakuoro et ses hommes attaquent le palais.
Benawi se rendra auprès de l’Empereur pour lui dire que la défaite est imminente.
Il l’informe qu’il sera tué alors il lui conseille le seppuku (c’est un suicide rituel, connu aussi sous le nom de hara-kiri). Benawi va donc proposer à l’Empereur de le décapiter.
L’Empereur ne voudra pas mais Benawi ne lui laissera pas le choix : il va le décapiter.
Benawi demandera ensuite à Hakuoro de prendre soin de l’Empire puis voudra mettre fin à ses jours (une question d’honneur). Hakuoro va l’en empêcher.

Hakuoro va être proclamé Empereur et Benawi va rester auprès de lui en tant que grand général et lui prêter allégeance. Il va le renseigner au sujet des généraux de Witsuarunemitea, qui sont des médiateurs.
En effet, les Onkami Yamukai ont pour mission d’empêcher les catastrophes conséquentes aux conflits.
Benawi est un allié précieux, de part ses qualités de guerrier mais aussi de part ses connaissances des techniques de combat et des stratégies des armées ennemies.

A la fin, Benawi devient le nouvel Empereur (Oboro lui a tout confié).
Il sera secondé par Kurô.


Kurô


Ce personnage apparait à l’épisode 4 lorsqu’il rejoint Benawi dans le cachot où est enfermé Oboro.
Kurô est un guerrier sous les ordres de Benawi, c’est aussi son ami.
Il possède une très grande force physique et il aime les combats, c’est un allié de taille pour Hakuoro.
Il va effrayer Nuwangi après que celui-ci l’ait nargué (car il a pris la place de Benawi).

Quand la guerre sera finie (= quand la tête de l’Empereur Inkara va tomber), Eruruu soignera les blessures de Kurô. Il restera auprès de Benawi et d’Hakuoro pour combattre à leurs côtés. C’est un homme fidèle à Hakuoro.
Kurô se chamaille souvent avec Oboro. Depuis leur toute première rencontre, ils se battent.
Mais ils s’apprécient, et restent souvent ensemble. Même Benawi, qui ne montre pas facilement transparaitre ses émotions, sera attendri par leurs chamailles.
Kurô va toujours seconder Benawi.


Nuwangi


Nuwangi est un ami d’enfance d’Eruruu et il a été éduqué par Tusukuru mais il a désormais bien changé, il renie ses origines.
C’est le fils du seigneur local Sasante et le neveu de l’Empereur Inkara.
Son père va se faire tuer par Hakuoro.
Nuwangi se mettra aux services de l’Empereur qui le nommera général en chef.
Il abusera de son pouvoir et massacrera des villages innocents qui n’ont aucun lien avec la rébellion d’Hakuoro et ses hommes.
Les propres soldats de Nuwangi agissent à contre cœur.
Un soir, Hakuoro et ses hommes vont intervenir et empêcher Nuwangi de massacrer un village.
Nuwangi sera fait prisonnier. Eruruu va demander sa libération sous le regard étonné de ce dernier. Cet évènement a probablement changé quelque chose chez lui.
Nuwangi va partir. Eruruu lui dira adieu.


Urutori


Urutori est la princesse du Onkami Yamukai, elle possède des pouvoirs magiques.
Les Onkami Yamukai ont pour mission d’éviter le retour des conflits, ils se rendent dans les pays en développement qui sortent tout juste d’une crise afin d’éviter toute résurgence de conflit.
Elle va rendre visite à Hakuoro après que celui-ci soit proclamé Empereur. Elle se présente en tant qu’émissaire du Onkami Yamukai. Comme tous les autres Onkami Yamukai, la princesse a des ailes blanches.
Urutori dira à Hakuoro que la raison de sa présence est l’amitié.
C’est une femme très polie et agréable.
Elle demandera à Hakuoro l’autorisation de rester observer les conditions de vie des gens. Hakuoro nommera Eruruu en tant que guide. Urutori va se rapprocher d’Eruruu, elles deviendront de très bonnes amies (tandis qu’Aruruu deviendra très amie avec Kamyu, la petite sœur d’Urutori).
Urutori va sceller une amitié avec Hakuoro et ses amis. Elle aide Hakuoro dans ses relations diplomatiques, elle est donc l’ambassadeur d’Hakuoro pour contribuer à des alliances avec des pays voisins, des signatures de traité.
Dès le départ, Urutori sait qu’Hakuoro est la réincarnation de Witsuarunemitea.


Kamyu


La princesse Kamyu est la petite sœur de la princesse Urutori. Elle possède aussi des pouvoirs magiques.
Kamyu est la seule des Onkami Yamukai à posséder des ailes noires. C’est une fille un peu fofolle, très énergique, spontanée et affectueuse.
Dès le départ, elle veut être amie avec Aruruu mais cette dernière la fuit car elle est très timide avec les étrangers.
Hakuoro donnera un moyen efficace à Kamyu pour qu’elle devienne l’amie d’Aruruu : il lui suffira de lui apporter de la nourriture.
Kamyu deviendra donc amie avec Aruruu et aussi avec Yuzuha.
Kamyu fait beaucoup de bêtises, elle aime s’amuser. Elle emmènera Aruruu et Yuzuha dans le jardin du palais et elles chevaucheront Mukkuru sous les hurlements d’Oboro qui n’en reviendra pas de voir sa sœur malade s’amuser à ce point, il s’inquiète pour elle hi hi
Elles vont même dormir toutes les trois ensemble.

Plus tard, Kamyu va boire le sang d’Aruruu et disparaitre. Hakuoro va la retrouver.
Elle va pleurer et lui dire qu’elle est différente des autres, c’est la seule qui a des ailes noires et que ces ailes sont la marque de la forte influence du sang d’un prêtre légendaire.
Elle va lui dire que les gens sont gentils avec elle car ils la craignent et qu’elle n’avait pas d’amis avant de venir au palais d’Hakuoro.
Elle s’en veut d’avoir bu du sang d’Aruruu, dira que si elle avait des ailes blanches elle n’aurait jamais bu son sang. Aruruu est sa première amie, Kamyu a peur qu’elle lui en veuille. Hakuoro va consoler Kamyu et lui dire qu’Aruruu ne lui en tiendra pas rigueur, qu’ils sont tous ses amis. Aruruu va arriver et lui tenir la main. Au retour au palais, Kamyu sera très émue de constater que son amie Yuzuha attendait son retour, dehors en pleine nuit.
Kamyu va pleurer très fort comme un bébé hi hi…

Nous apprendrons à la fin de la série que Mutsumi, l’âme de la fille de Witsuarunemitea, vit en Kamyu. Mutsumi va quitter le corps de Kamyu qui sera enfin libérée.


Karura


Karura a été trouvée par Oboro et Kurô. Le bateau dans lequel elle était a fait naufrage.
Elle était une prisonnière, elle a réussi à s’en sortir et a tué les hommes qui l’ont emprisonnée.
Oboro et Kurô vont découvrir le massacre et voir Karura ensanglantée du sang de ses victimes s’effondrer. Ils seront étonnés qu’une femme ait commis une telle tuerie.
Oboro, Kurô et leurs hommes vont l’enfermer dans les geôles.
Hakuoro et ses amis vont découvrir que le bateau venait de Na Tunk, un pays d’occident.
Benawi les informera que la principale source de revenus des habitants de ce pays provient des enlèvements et de la vente d’esclaves.
Karura va réussir à sortir de sa prison. Elle va demander à Hakuoro s’il compte la livrer à Na Tunk. Il lui dira qu’il faut soigner ses blessures et Eruruu sera chargée de la soigner.
Karura sera étonnée de la décision d’Hakuoro.
Pendant qu’Eruruu soignera Karura, celle-ci devinera qu’Eruruu est amoureuse d’Hakuoro.
Karura sera touchée par la gentillesse d’Eruruu, surtout quand cette dernière lui dira qu’il faut essayer d’enlever l’énorme chaine d’esclave attachée à son cou.

Karura peut paraitre un peu vulgaire, mais ce n’est qu’une apparence, elle est aussi de bonne compagnie.
Elle va fabriquer un collier de fleurs pour Aruruu.
Aussi, elle boit énormément de saké sans tomber malade, elle n’est même pas saoule.
Elle va intégrer l’armée d’Hakuoro. Elle acceptera cette charge avec plaisir, d’autant plus qu’elle se sent redevable envers Hakuoro. Elle estime qu’il est son maître.
Benawi va être volontaire pour affronter Karura en duel (pour évaluer jusqu’où va la force de celle-ci).

Karura va combattre avec une énorme épée qui ne se brise pas, ne se plie pas et ne s’ébrèche pas. Il parait que c’est l’épée la plus lourde qui existe. Même Kurô n’arrive pas à soulever cette épée. Karura est une combattante très redoutable qui fait des ravages avec son épée.
Elle va affronter la guerrière Tôka et prendre le dessus en détruisant le pont sur lequel se trouve son adversaire. Ce n’est pas cette chute qui va tuer Tôka, et Karura le sait très bien.

Karura est une bonne amie pour Eruruu. Elle veut qu’Hakuoro et Eruruu se mettent en couple.

Karura va un soir demander une faveur à Hakuoro, pour cette occasion elle va revêtir une tenue d’apparat.
En échange de cette faveur, Karura va s’engager à se soumettre entièrement à Hakuoro dans la mesure où elle lui donne le droit de disposer de sa vie, elle mourrait s’il le lui demandait.
Comme il a accepté la faveur (à savoir surveiller Na Tunk), Karura va l’emmener de force une nuit pour se rendre à Na Tunk.

A Na Tunk, nous apprendrons que Karura se prénomme en réalité Karurawatsourei et qu’elle a un petit frère prénommée Derihourai. C’est le chef de l’armée rebelle : le karurawatsourei.
Karura avait confié son frère à Katoumau qui l’a élevé mais Derihourai ne sait pas que Karura est sa grande sœur. Il ne la reconnait pas car ils ont été séparés lorsqu’ils étaient des enfants, mais il dira à Hakuoro que Karura ressemble beaucoup à sa sœur ainée.

Karura dira à Derihourai qu’il faut comprendre la souffrance des faibles.
Nous apprenons par la suite que Karura est la princesse de Rarumanionu. Son château avait été attaqué par des marchands d’esclaves.
Katoumau voulait les faire fuir dans un bateau, son frère et elle. Mais Karura a préféré rester pour se battre, pour que son frère ait le temps de fuir, elle l’a confié à Katoumau à cet instant.
La famille de Karura et Derihourai dirigeait l’empire Rarumanionu avant qu’il ne soit conquis par Na Tunk.

Derihourai va savoir que Karura est sa sœur lorsqu’ils vont pénétrer au château pour libérer le peuple de l’oppression. Ils vont découvrir que l’oppresseur est Suonkasu, un homme obsédé par Karura.
Il va l’appeler par son véritable prénom (Karurawatsourei) tout en disant qu’il a fait pousser les fleurs qu’elle préfère, les Rarumanionu. C’est à cet instant que Derihourai va apprendre que Karura est sa sœur ainée.
Derihourai va tuer Suonkasu et déclarer l’indépendance du royaume de Karurawatsourei.

Karura va demander à son frère d’aller accomplir son devoir envers ses hommes et elle va lui promettre de ne pas partir. Dès que son frère va s’éloigner, elle va partir.
Derihourai va se rendre au palais d’Hakuoro, il sera étonné de constater qu’Hakuoro n’est pas mercenaire mais Empereur. Il va lui demander comment va sa sœur et sera heureux d’apprendre qu’elle va bien.
Karura va le regarder partir de loin.
Après tout ce qui s’est passé, Karura ne veut pas redevenir Karurawatsourei.
A la fin du dessin animé, elle reste au service de l’Empire.


Tôka


Tôka est une combattante d’Evenkurugan qui fait sa première apparition à la fin de l’épisode 11, lorsque l’armée d’Hakuoro se fait encercler par l’ennemi Kucca Kecca.
L’Envenkuruga est une tribu de soldats qui combat au service du bien
Tôka combat l’armée d’Hakuoro et a reçu l’ordre de se battre dans les rangs de Kucca Kecca.
Son chef, l’Empereur Orikakan, va mourir, victime des complots de l’Empereur Niwe.
Tôka va se rendre compte qu’Hakuoro se bat pour une cause juste, elle voudra mettre fin à ses jours pour se racheter envers Hakuoro. Il va l’en empêcher.
Elle va rejoindre l’armée d’Hakuoro et vivre au palais. C’est un allié puissant qui restera toujours fidèle à Hakuoro.
A la fin, elle reste au service de l’Empire et continue à défendre les plus faibles comme le lui a demandé Hakuoro avant de partir.


Kuuya


Kuuya Amururineuruka est l’impératrice de Kunnekamun. Elle tenait à rencontrer Hakuoro car c’est un homme intéressant : il trouve des remèdes aux terres stériles, il a été à la tête de plusieurs hommes pour mener une rébellion, il est aujourd’hui Empereur et il a battu Niwe.
Elle dira à Hakuoro qu’il prie une fausse divinité car Witsuarunemitea, selon elle, n’est pas une divinité, ce dernier s’est seulement rebellé contre son créateur en lui prenant son trône.
Kuuya aura le visage complètement couvert lors de ses premières rencontres avec Kuuya (elle est couverte de la tête aux pieds).
Elle va demander à Hakuoro combien a-t-il d’épouses. Il va lui dire qu’il est encore seul. Kuuya lui dira qu’elle a entendu dire qu’Hakuoro est un Empereur paresseux ayant de nombreuses femmes.
Kuuya est très spontanée.
Elle dira à Hakuoro qu’elle ne peut pas montrer son visage à son peuple, c’est pourquoi elle le cache. Elle va ôter son masque devant lui.

Kuuya va apprendre à Hakuoro et Eruruu que son empire sera en guerre.
Lors de cette guerre, nous constaterons que les informations de Benawi sont une fois de plus exactes : l’Empire de Kuuya possède des pouvoirs cachés.
Ces forces inconnues sont les soldats de Kuuya qui combattent dans des super robots géants. Ils vont exterminer leurs ennemis. Kuuya est aussi dans la bataille, à bord d’un robot gris.
Elle va couper le chef de ses ennemis en deux. Elle sera heurtée d’avoir tué un homme de ses propres mains.

Après la bataille, Kuuya et Hakuoro se verront. Elle lui montrera son robot, un pouvoir qui lui a été offert par Onvitaikayan.
Elle partagera avec Hakuoro ses émotions. C’était la première fois qu’elle était sur un champ de bataille, elle est encore traumatisée par ces gens qui ont été découpés. Mettre fin à la vie de soldats est très douloureux.

Kuuya va reprocher à son sujet Hauenkua d’avoir exterminé après la guerre les civilisations des alliés de leurs ennemis, car ils étaient sans défense et n’avaient pas la force de se battre.
Hauenkua est de très mauvais conseil, il n’aime que les conquêtes et ne souhaite pas que les pays s’unissent.
Genjimaru va conseiller à Kuuya de fortifier ses frontières, elle suivra ses conseils.

Kuuya sera très affectée par la souffrance des peuples et par les ravages engendrés par la guerre.
Hakuoro conseillera à Kuuya de se confier à Genjimaru et Suyuka (son amie) si quelque chose la tracasse, pour qu’elle puisse s’apaiser.

Kuuya va prendre le contrôle de l’Onkami Yamukai, elle va être emportée dans plusieurs guerres incessantes car elle est très influençable.
Hakuoro va combattre Kunnekamun pour mettre fin à toutes leurs destructions.
Kuuya dira à Hakuoro qu’elle n’oubliera jamais les moments qu’ils ont passés ensemble, ce sont des souvenirs inoubliables.
Hakuoro va la raisonner, Kuuya cessera de combattre.
Elle va être traumatisée par la mort atroce de Genjimaru à laquelle elle a assistée.
Elle va en devenir complètement folle. Kuuya va retomber en enfance pour oublier tous ses souvenirs douloureux, pour se débarrasser des blessures de son cœur. Elle sera donc telle une enfant, son cœur ne se souvient que d’Hakuoro. Il va s’occuper d’elle.
A la toute fin du dessin animé, nous apprenons que son amie Suyuka prend soin d’elle, Kuuya n’est toujours pas guérie.
Kuuya connait donc une fin tragique.


Dii


Dii a été un élève d’Onkami Yamukai.
Dii est une partie de Witsuarunemitea. En effet, le côté sombre de Witsuarunemitea vit en lui depuis qu’ils ont passé un pacte (le bon côté de Witsuarunemitea vit en Hakuoro).
Dii est donc un élément de destruction et de désolation, son but est de provoquer des conflits et des guerres.




L’avis de Narcisse :

Le Chant des Rêves est un bon dessin animé.
J’ai accroché dès le premier épisode. J’ai tout de suite été intriguée, je voulais savoir qui était vraiment Hakuoro.

J’aime l’ambiance du dessin animé qui véhicule certaines valeurs telles que l’amitié, l’amour, la solidarité, l’honneur, la loyauté.
Les musiques de fond sont belles et se marient bien avec les thèmes du dessin animé, je préfère la musique principale (il y en a une qui revient souvent), je la trouve pleine d’émotions.

Il y a parfois des scènes humoristiques, ce ne sont pas mes préférées mais elles ne sont pas lourdes, je trouve qu’elles sont plutôt bien intégrées.
Je préfère néanmoins les instants d’émotion, en particulier les instants romantiques entre Hakuoro et Eruruu qui sont décrits plus haut.
D’autres scènes m’ont émue, par exemples :
- Quand Aruruu a appelé Hakuoro « Papa » et qu’elle s’est blottie contre lui. Elle souffrait d’un manque paternel et a trouvé un vrai père en Hakuoro. Il se comporte d’ailleurs comme un père pour elle et Aruruu n’a jamais cessé de l’appeler « Papa ».
- La mort de Tusukuru.
- La mort de Papy et la douleur d’Aruruu. Tous étaient touchés (Benawi, Kurô, Oboro etc).
- Le destin tragique de Kuuya et le moment où elle devient folle en voyant le corps de Genjimaru en morceaux, il est mort sous ses yeux.
- Quand Hakuoro a serré Kuuya fort contre lui alors qu’elle était devenue complètement folle et qu’elle était retombée en enfance. Hakuoro s’en veut énormément.
- Quand Oboro est auprès de la tombe de sa petite sœur et qu’il lui apporte sa clochette préférée. C’est très triste : c’est à la toute fin du dessin animé, lorsque l’on nous montre ce que les personnages sont devenus après le départ d’Hakuoro.
J’aurai bien aimé qu’on nous montre la mort de Yuzuha. Oboro a du être bouleversé, il aimait tellement sa sœur.

Le côté médiéval du dessin animé m’a plu, j’aime ce qui est ancien.
J’aime bien les combats dans les dessins animés mais tout dépend du dessin animé et des styles de combat. Et ici j’ai bien aimé. Je trouve que tout était cohérent car les combats sont successifs mais logiques, on sait pourquoi Hakuoro et ses amis se battent, quel est le but, tout est bien organisé. Il y a aussi l’élément stratégique qui est important.
Par contre, c’est très sanglant parfois (on voit des hommes se faire couper en deux par exemple).


Ce que je n’ai pas trop apprécié, ce sont les éléments futuristes qui ont été intégrés au cours du dessin animé.
C’est assez déroutant, tout se déroule dans un Japon féodal et on assiste tout d’un coup à du mecha (lors de la guerre menée par Kuuya), cela s’incorpore difficilement dans un univers médiéval.
Le mecha revient avec l’apparence de Witsuarunemitea que je trouve très très moche (une espèce de dinosaure géant robotisé). J’aurai préféré une autre création pour l’apparence de Witsuarunemitea parce que celle-ci manque de crédibilité.
Ensuite, les éléments futuristes reviennent lorsque l’on découvre tout le passé d’Hakuoro : le laboratoire, les expériences. Là aussi, ça m’a fait un peu bizarre.

Ce dessin animé m’a rapidement fait penser à Scrapped Princess, un autre dessin animé que j’aime bien.
En effet, l’ambiance d’Utawarerumono me fait penser à celle de Scrapped Princess ainsi que le monde médiéval.
Les graphismes se ressemblent aussi tout comme certains décors, la ressemblance entre les deux dessins animés va même jusqu’à la personnalité de certains personnages.
Je trouve que Pacifica (de Scrapped Princess) ressemble énormément physiquement à l’impératrice Kuuya.
Elles se rapprochent même au niveau de la personnalité : elles sont spontanées, un peu enfantines et une innocence se dégage d’elles.
Aussi, Benawi m’a un peu fait penser à Christopher (de Scrapped Princess) car ils sont tous les deux intègres, ils sont froids d’apparence, et ils se rapprochent au niveau de certaines de leurs expressions physiques (notamment leur regard). Mais je trouve Benawi plus charismatique que Christopher (il faut aussi dire que Benawi est un homme alors que Christopher n’est encore qu’un jeune homme).
Malgré certaines ressemblances évidentes, le scénario de ces deux dessins animés est complètement différent.


Au niveau des personnages, je préfère Hakuoro et Benawi, ils se démarquent complètement pour moi.
Hakuoro est un héros que j’ai de suite aimé, je trouve qu’il est un peu charismatique et très énigmatique. Son masque (même s’il n’est pas top génial) lui donne un côté mystérieux hi hi
C’est un homme que je trouve fort, très attentionné, protecteur, paternel et apaisant.
Il est aussi très intelligent, stratège, il a des connaissances dans de nombreux domaines.
Il est sage, très calme mais en même temps il est craint car c’est un guerrier redoutable.
Il ne se bat que lorsqu’il n’a pas le choix, mais il se bat pour défendre son peuple et pour faire régner la paix.

Hakuoro a énormément de sang froid, et même pendant les moments les plus tragiques, il ne se laisse jamais envahir par les émotions. Ce fut notamment le cas lors des morts de Tusukuru et Papy. Il sait qu’il doit guider les autres et les soutenir.
Et puis, Hakuoro est le seul « vrai humain » de ce dessin animé (du moins physiquement), avec Benawi (on ne voit pas ses oreilles car ses cheveux les cachent alors je ne sais pas si Benawi a des oreilles d’animaux hi hi…).

Benawi m’a immédiatement plu : c’est un grand guerrier qui a le sens de l’honneur, il est calme, réservé, réfléchi, il impose un certain respect. Il parle certes peu mais sa seule présence fait qu’on le remarque.
Ce n’est pas un homme si froid, il est sensible à la souffrance des autres, il ne se laisse simplement pas envahir par les émotions.
Benawi ne pense qu’au bien être du peuple, il déteste l’injustice et ne s’attaque jamais aux faibles et aux innocents.
Benawi est un élément important pour moi car il a des aptitudes et des connaissances qui sont précieuses. L’Empire sera entre de bonnes mains avec lui.
J’aurai aimé en savoir plus sur l’histoire de sa vie, on ne sait pas grand-chose de son passé.

Kurô est un personnage intéressant que j’ai bien apprécié : j’aime bien sa force, son courage, sa fidélité, son dévouement, et même s’il ne le montre pas, il est affecté par les malheurs et les souffrances de ceux qui l’entourent.
Mais j’aurai aimé en savoir un peu plus sur lui et comme pour Benawi, l’histoire de sa vie n’a pas été relatée.
Je trouve que Kurô n’est pas assez exploité, j’aurai aimé comprendre pourquoi il aime tant les combats car je pense que son gout pour les combats n’est pas seulement lié à son caractère (c’est un guerrier puissant, un meneur, il aime son métier). Je crois que ce qu’il a vécu a influé sur sa personnalité et sa vision des choses.

Tôka est également un personnage que je ne trouve pas assez exploité que ce soit au plan de sa personnalité, de sa psychologie, de son caractère, de son histoire personnelle.
Quant à Karura, je ne l’aime pas vraiment : je n’aime pas son allure mais j’admets qu’elle soit un allié très important pour Hakuoro. Et j’ai aimé qu’elle veuille voir Hakuoro et Eruruu ensemble.
J’ai trouvé triste que Karura ne reste pas avec son frère alors qu’ils s’étaient retrouvés après une si longue séparation.
Son choix est désolant mais il est à mon avis le fruit de deux raisons cumulatives :
- Karura a pris l’engagement envers Hakuoro de ne jamais le quitter : c’est une question de respect de la parole donnée, du serment, ne pas se fourvoyer et perdre son honneur.
- Karura pense qu’elle ne représente plus l’idéal que Derihourai avait conservé en mémoire (la princesse).
Elle ne veut peut-être pas le désillusionner car même si elle est restée la même (dans l’essence), ce qu’elle projette est différent et ne reflète en rien ce qu’elle était : c’est désormais une grande guerrière, elle boit alors qu’elle était raffinée, et c’est l’image qu’avait gardé son frère (une belle princesse raffinée et douce).
Karura a été contrainte par les évènements de suivre un autre chemin que celui réservé à une princesse. Elle pense peut-être que désormais il est trop tard pour rattraper le temps perdu.
Si cette seconde raison a été un facteur dans la décision de Karura, je pense qu’elle n’a pas lieu d’être car avant même de découvrir qu’elle était sa sœur, Derihourai l’a aimée, il ressentait quelque chose de familier en elle, il a clairement dit qu’elle lui faisait rappeler sa sœur et il a même demandé à Hakuoro de la lui donner.
En tout cas, ils s’aiment tous deux énormément, Karura est très fière de son frère, et lui admire toujours autant sa sœur, c’est son idéal.
Peut-être que dans l’avenir, elle renouera le contact avec lui, en tout cas je l’espère.

Par ailleurs j’ai aimé les relations qui unissent les personnages.
Hakuoro, Eruruu et Aruruu forment une vraie famille.
Il y avait aussi une belle solidarité entre les hommes du village Yamayura (village de Tusukuru), ils étaient tous sympathiques.
Ce qui est aussi beau à voir c’est la grande amitié, la solidarité entre Hakuoro et tous les autres amis qu’il a rencontrés au fil des épisodes et qui se sont alliés à lui. Ils lui sont tous très fidèles et dévoués.
Le dernier épisode est d’ailleurs émouvant : l’instant où Hakuoro s’adresse à chacun d’entre eux avant de partir.

Enfin, ce que j’aime le plus dans ce dessin animé, c’est la relation entre Hakuoro et Eruruu.
Je trouve qu’ils forment un très beau couple.
Dès le premier épisode, c’est cette relation qui m’a attirée et je voulais voir comment elle allait évoluer.
Au premier épisode, j’ai trouvé que c’était un beau moment quand Hakuoro lui a dit : « Donc, vous m’avez sauvé », Eruruu a rougi hi hi
Eruruu est tombée amoureuse de lui le jour où elle l’a rencontré, c’est très beau.
Aussi, Hakuoro lui fait penser à son père, dès le premier épisode Eruruu a vu l’image de son père en lui (lorsqu’il en a mis les vêtements). Elle s’est toujours sentie en sécurité auprès d’Hakuoro.
Hakuoro ne tombe pas de suite amoureux, mais il est clair qu’Hakuoro ne comprend pas ce qu’il ressent exactement pour Eruruu. Il n’analyse pas de suite la véritable nature de ses sentiments car l’amour s’est peu à peu installé dans son cœur sans qu’il ne sache exactement à quel moment il est tombé amoureux d’elle.
Il dira qu’elle est comme une sœur pour lui car il la protège, il ressent de l’affection et de la tendresse pour elle.
Puis il dira qu’elle est comme une mère pour lui car elle le rassure, l’apaise.
Hakuoro savait qu’il l’aimait c’est certain et puis il s’est rendu compte qu’il en était amoureux.
C’est tellement beau quand Eruruu se blottit contre lui, quand il lui a demandé de rester à ses côtés éternellement et la déclaration d’amour finale est assez forte. J’aime trop la dernière scène entre eux, c’est romantique hi hi…
Hakuoro et Eruruu représentent le genre de couple que j’affectionne car Eruruu est fragile, très douce, elle a besoin d’être protégée. Hakuoro est celui qui lui convient : il est paternel, fort, protecteur et rassurant.

Par contre, la fin du dessin animé me dérange beaucoup : je trouve très navrant que le dessin animé s’achève sans que l’on puisse assister aux retrouvailles entre Hakuoro et Eruruu.

Après c’est peut-être effectivement Hakuoro qu’Eruruu voit à la toute fin en se retournant, mais cela reste un mystère.

C’est vraiment dommage de terminer une si belle romance avec une fin ouverte. Je n’aime pas les fins ouvertes.
Ce qui est certain pour moi, c’est qu’Hakuoro reviendra sûrement car c’est un homme qui tient ses engagements, et il est très amoureux d’Eruruu.





IMAGES





























Merci Lalabel  Smiley127
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utawarerumono - Le Chant des Rêves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permissions des habitantsVous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume des Souvenirs en Dessins Animés :: Les dessins animés récents (créés après 1997) :: Les shonens-