Faites que la nostalgie de nos dessins animés reste à jamais gravée dans nos mémoires..

AccueilPortailGalerieCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le redoublement à l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour ou contre
Pour
75%
 75% [ 6 ]
Contre
25%
 25% [ 2 ]
Total des votes : 8
 

AuteurMessage
Césare


~ Bienveillante ~
Bienveillante

Inscrit le : 01/04/2009
Messages postés : 22303
Age : 34
Sagittaire


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3813


MessageSujet: Le redoublement à l'école Jeu 25 Sep 2014 - 14:42

Alors, êtes vous pour ou contre?

Moi suis absolument contre. Parce que bon si un élève ne veut rien apprendre, bah il n'apprendra rien même si on le fait redoubler. La réussite ou l'échec scolaire dépend tout simplement de la volonté de l'enfant et non de l'encadrement.




Les jeux vidéos, c'est juste pour occuper les chômeurs ou les gens qu'ont une vie de merde, et certains en font leur business
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Go.seb®


~ GAMER ~
GAMER

Inscrit le : 10/12/2009
Messages postés : 13989
Age : 37
Poissons


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 1693


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Jeu 25 Sep 2014 - 15:07

Mmmh des fois c'est bien aussi de repiquer, mon fils ainé a redoublé son Cm1 et on était bien d'accord , là il est en Cm2 sinon cette année il sera en 6ème, et il a déjà bien du mal avec un prof, on craint fort avec plusieurs profs au collège.

Moi j'ai redoublé mon Ce1, ainsi qu'un de mes frère et deux de mes cousins.

Parfois l'enfant n'est pas prêt à passer la classe supérieure donc quoi à bon forcer si c'est pour le mettre encore plus en difficulté, si on suit le point de vue de Mr Cesare et bien on le déscolarise




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goseb35.over-blog.com
Caline


~ Altesse ~
Altesse

Inscrit le : 03/10/2008
Messages postés : 97434
Age : 30
Cancer


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 15734
Classement : Médaille de Bronze


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Jeu 25 Sep 2014 - 15:11

Y'a pas que la volonté de l'enfant, y'a la méthode d'apprentissage qui a titre personnel ne m'a jamais convenu et m'a donné aucune envie d'apprendre quoi que ce soit a l'école..

Le prof qui parle, les eleves se taisent et note dans leur cahier tout ce qu'il dis ou ecrit sur le tableau, c'est mort pour moi..

Je comprend meme pas cette méthode d'apprentissage en +.. Il devrait y'avoir différentes méthodes d'apprentissages.. On sait jamais posé la question d'ou venait le redoublement et les mauvais résultats des eleves, on pense a les faire redoubler, mais personne n'a pensé que c'était la méthode d'apprentissage qui était pas adapté a l'enfant et redoubler avec la meme méthode d'apprentissage que l'année précédente ne sert a rien..



DISPONIBILITE TRES LIMITEE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/caline-08
Friskette27


~ Ecureuil ~
Ecureuil

Inscrit le : 12/08/2014
Messages postés : 1208
Age : 56
Verseau


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 290


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Jeu 25 Sep 2014 - 15:12

Bonjour Césare,je suis pour ça peut aider, si l'élève n'a pas compris quelque chose une fois il peut
Comprendre la prochaine fois
Voilà mon avis
A bientôt ✏️


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


~ Invité ~



MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Jeu 25 Sep 2014 - 15:28

Un enfant, surtout en primaire, si il n'a pas compris les bases autant qu'il redouble et qu'il les réapprenne. Autrement, il aura toujours du retard sur les autres élèves. Un redoublement n'est pas une honte et ça n'a fait de mal à personne.

Revenir en haut Aller en bas
Go.seb®


~ GAMER ~
GAMER

Inscrit le : 10/12/2009
Messages postés : 13989
Age : 37
Poissons


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 1693


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Jeu 25 Sep 2014 - 15:43

De toute façon aujourd'hui, les écoles ont plus de mal a faire redoubler un enfant qu'à notre époque, on me l'a déjà dit.

le seul truc, où j'ai du mal ce sont les devoirs, certes ça permet de voir si l'enfant à compris ou non ce qu'il a appris, sauf qu'en tant que parents, tu n'as pas forcément toujours le temps, et puis si le gamin n'a rien capté dans la classe , parfois le cas de mon fils ainé depuis le ce1 (parce qu'il n'écoute jamais et copie le tableau sans comprendre), où fallait tout reprendre depuis le début et on n'a pas forcément nous parents la méthode pour expliquer et l'enfant comprenne bien, il y a eu des jours où l'on avait l'impression que c'est nous qui devons faire les devoirs et c'est casse pied de se remettre dedans alors qu'on n'aimait déjà pas l'école dans notre jeunesse.

et puis parfois tu tombes sur des profs qui donnent une tonne de devoirs, la maitresse de cm2 de mon fils a diminué le nombre de devoirs, elle nous a dit en réunion de la rentrée que les années précédentes elle en mettait plus pour que les enfants aient l'habitude car au collègue, ils ne seront pas épargnés (avec le nombre de profs), donc mieux vaut les préparer avant.

D'ailleurs elle a parlé de le mettre prochainement à travailler sur le net à la maison pendant les vacances scolaires sur le site calculatice ( http://calculatice.ac-lille.fr/calculatice/ ), et voir avec leur login ce qu'ils y ont fait (bref pour nous c'est du flicage), un père a dit en réunion et si on part en pendant les vacances, la prof a répondu : l'enfant fera ce qu'il pourra

D'ailleurs les devoirs font toujours débat car ils ne sont pas obligatoires




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goseb35.over-blog.com
ShinichiKudo


~ Déesse ~
Déesse

Inscrit le : 01/04/2009
Messages postés : 99585
Age : 31
Taureau


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 18083
Classement : Médaille d'Or


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Jeu 25 Sep 2014 - 18:57

Go.seb® a écrit:
De toute façon aujourd'hui, les écoles ont plus de mal a faire redoubler un enfant qu'à notre époque, on me l'a déjà dit.

C'est parce que ça coute cher et il y a plus d'argent. Sinon je pense que le redoublement peut être utile dans les petites classes si certaines notions importantes n'ont pas été acquises mais à partir du collège j'ai l'impression que ça devient inutile.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Césare


~ Bienveillante ~
Bienveillante

Inscrit le : 01/04/2009
Messages postés : 22303
Age : 34
Sagittaire


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3813


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Jeu 25 Sep 2014 - 19:11

En ce qui me concerne, j'ai redoublé le CE1, le CM1, la 5ème et j'ai été orienté ensuite en apprentissage.

Mais j'ai comblé mes lacunes seul et j'ai passé un bac pro en candidat libre. C'est pas un grand bac car y a pas de philo (mais bon la philo voilà quoi) mais il n'est pas gratuit non plus. Donc moi je soutiens que la réussite est une question de volonté. Si quelqu'un veut apprendre, il apprendra école ou pas école. Et c'est aussi une question de méthode; la méthode classique ne convient pas à chaque enfant un point c'est tout.

Y a des gens comme ça, qui ne sont pas faits pour l'école. Mais ne pas être fait pour l'école ne veut pas dire ne pas être fait pour apprendre.

Pour être honnête, lorsque j'ai quitté le système classique je savais même pas faire la différence entre un COD et un COI. Je savais à peine ce qu'était un article, un adverbe, un pronom etc. Mais un jour je me suis décidé à acheter le Bled et le Bescherelle et ces deux ouvrages m'ont bien plus appris que toutes mes années scolaires réunies. Donc à méditer




Les jeux vidéos, c'est juste pour occuper les chômeurs ou les gens qu'ont une vie de merde, et certains en font leur business
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikko


~ Héritier
des plus grands
maîtres chinois ~

Héritier  des plus grands  maîtres chinois

Inscrit le : 08/04/2009
Messages postés : 6312
Age : 40
Cancer


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 1669


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Jeu 25 Sep 2014 - 19:31

Je pense qu'il n'y a pas de réponse absolue à la question... "pour" ou "contre", ça n'a pas vraiment de sens, tout dépend de la situation personnelle de l'élève.

C'est ma 14e rentrée en tant que prof de collège, et j'ai vu passer pas mal de dossiers de redoublement. Pour qu'un redoublement soit profitable, il faut que la cause de l'échec soit identifiée : si c'est un souci personnel, ou un mauvais suivi à la maison, le redoublement sera efficace uniquement si l'enfant est sorti du milieu "à problème", comme par exemple s'il est mis dans un internat, et à condition qu'il soit acteur de son choix.

Souvent, l'échec d'une année vient d'un manque de maturité de l'enfant, c'est à dire qu'il n'était pas prêt pour l'apprentissage d'un tel niveau d'exigences. Après une année ou deux de plus, tout peut changer radicalement. J'ai vu plusieurs élèves à 4 de moyenne générale, complètement bloqués dans toutes les matières, et l'année d'après, miracle... 15 de moyenne. Ensuite, seconde générale et 1ère sans souci.

Dans ton cas Césare, je crois que c'était exactement ça, il te fallait quelques années de recul, et tu as pu rattraper tout ce que tu n'étais pas prêt à recevoir avant.

Bien entendu, il faut une équipe pédagogique ouverte pour réussir un redoublement...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ak 2nd


~ Passionnée ~
Passionnée

Inscrit le : 17/08/2009
Messages postés : 3118
Age : 33
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 88


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Jeu 25 Sep 2014 - 21:53

La classe qui se redouble le plus=> La 2nde! Tout simplement parceque l'écart de niveau entre la 3ème et la 2nde est énorme.

J'ai jamais redoublé mais j'aurais aimé redouble la 3ème, refaire une année pour bien choisir son orientation...et repartir sur des bases saines!


TOUS LES ATTAQUANTS QUI ONT PRIS UNE C1 SONT MEILLEURS QUE ZLATAN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Césare


~ Bienveillante ~
Bienveillante

Inscrit le : 01/04/2009
Messages postés : 22303
Age : 34
Sagittaire


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3813


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Jeu 25 Sep 2014 - 22:40

Quelles sont tes sources comme quoi c'est la seconde?

Je te crois d'apres mes bouquins la difference n'est pas si enorme entre la fin de troisième et la seconde.




Les jeux vidéos, c'est juste pour occuper les chômeurs ou les gens qu'ont une vie de merde, et certains en font leur business
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azukan


~ Zinzin ~
Zinzin

Inscrit le : 16/07/2012
Messages postés : 9835
Age : 31
Scorpion


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2014


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Jeu 25 Sep 2014 - 23:42

Totalement pour. Un enfant qui n'a pas le niveau n'a pas le niveau, point. Le faire passer de force en classe supérieure n’arrangera rien, bien au contraire, il accumulera de plus en plus le retard et sera dans la même situation aggravée la fin de l'année suivante. Déjà que le niveau d’exigence ne cessant de baisser, inutile d'en rajouter.
Personnellement j'ai redoublé la troisième, une terminale bep, et j'ai recommencé entièrement depuis le début un cursus lycéen, bep + bac. Chaque fois, ça m'a fait grave chier de redoubler mais j'étais honnête, je n'avais clairement pas le niveau de passer en classe supérieure. Il n'y a pas de gens qui ne sont pas fait pour l'école, il n'y a que des gens qui n'y mettent pas du leur ou que l'école en question n'apporte pas la réponse adaptée.
Le redoublement doit être maintenu, la façon dont il est dispensé peut certes être amélioré.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Césare


~ Bienveillante ~
Bienveillante

Inscrit le : 01/04/2009
Messages postés : 22303
Age : 34
Sagittaire


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3813


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Ven 26 Sep 2014 - 6:28

Si, y a des gens dont la méthode employée à l'école ne convient pas. Et j'en fais partie




Les jeux vidéos, c'est juste pour occuper les chômeurs ou les gens qu'ont une vie de merde, et certains en font leur business
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonbon Rose


~ Dulcinée ~
Dulcinée

Inscrit le : 23/03/2009
Messages postés : 15610
Age : 31
Verseau


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 1109


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Ven 26 Sep 2014 - 11:20

J'aurais tellement de chose à dire sur ce sujet que je ne sais même pas par où commencer.

Mais une seul chose à dire si j'ai pu réussir aujourd'hui et m'épanouir dans un métier qui me tien à coeur aujourd'hui c'est grâce à ma mère qui m'a soutenue et aider dans toute ma scolarité.
Sans elle je ferais partie des enfants qu'on met de côté car ils n'arrivent à rien même en travaillant plus que les autres. Je me souviens que en primaire et au collège on passait 2 à 3 heures tous les soirs pour faire mes devoirs. Ca finissait souvent en dispute et bagarre et pourtant ma mère n'a jamais lâché, elle m'a toujours soutenue aider pour apprendre,car malgré ma volonté je n'y arrivais pas.
Je me souviens avoir eu deux fois en primaire les félicitation à mon bulletin de note car j'avais franchi la bar des 10 de moyenne. Chose que j'ai rarement eu dans ma scolarité. Et pas par manque de persévérance.

Je suis persuadé que le système scolaire en France ne convient pas à tous les enfants, mais une chose est sur si on a une passion, un métier qui nous fait envie on y arrivera dans ce cas là, mais il faut bien sur que les parents nous aide. Et moi je me trouve dans ce cas.

J'ai pas mon bac et alors, suis-je pour autant une personne bête et sans avenir?






Cliquer:





Cadeaux Noël 2014:
 

Indisponible du 2 au 5 juillet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghibli.forumactif.fr
Césare


~ Bienveillante ~
Bienveillante

Inscrit le : 01/04/2009
Messages postés : 22303
Age : 34
Sagittaire


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3813


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Ven 26 Sep 2014 - 14:32

On est d'accord pour dire que le système éducatif classique ne convient pas à tous les enfants. C'est comme ça.

Mais les enfants qui ne suivent pas, faut les orienter dans l'apprentissage je pense. Mais bon la mentalité française veut qu'on fasse des etudes pour faire un "grand" métier alors qu'on manque tellement de gens dans les metiers "de basse classe".

Et puis hé, on peut à la fois faire des etudes ET travailler en même temps. J'ai pour exemple un ex-collègue de travail qui comme moi a passé son bac en candidat libre tout en travaillant en même temps. Il a même passé son BTS par la suite et est devenu architecte d'intérieur. C'est un mec que j'ai toujours admiré, et que j'admire toujours.

Comme quoi dans la vie il n'est jamais trop tard pour bien faire et pour se reconvertir dans le métier de ses rêves. Mais il faut avoir de la volonté, du courage et savoir mettre une croix temporaire sur ses hobbys.

@Bonbon rose : Moi mon père n'avait jamais le temps de s'occuper de moi, et l'école ne m'a jamais donné envie d'apprendre (alors que c'est censé être son rôle numéro un). Puis à l'époque je ne pensais qu'a jouer à la console et à regarder des DA, et honnêtement je le regrette pas plus que ça finalement car comme j'ai cité plus haut j'ai comblé mes lacunes seul.




Les jeux vidéos, c'est juste pour occuper les chômeurs ou les gens qu'ont une vie de merde, et certains en font leur business
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Go.seb®


~ GAMER ~
GAMER

Inscrit le : 10/12/2009
Messages postés : 13989
Age : 37
Poissons


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 1693


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Ven 26 Sep 2014 - 15:25

Bonbon Rose a écrit:
Je me souviens que en primaire et au collège on passait 2 à 3 heures tous les soirs pour faire mes devoirs. Ca finissait souvent en dispute et bagarre et pourtant ma mère n'a jamais lâché,

J'ai pas mon bac et alors, suis-je pour autant une personne bête et sans avenir?





L'échec à l'école voici mon cas :

Moi aussi au collège à 22h00 le soir j'étais encore sur mes devoirs car après l'école, je préfèrais mater la tv, sortir voir des potes, faire du basket (j'ai été dans l'équipe du collège pendant 2 ans), ma mère rentrait le soir à 19h, "t'as fait tes devoirs?", euh non, on mangeait à 19h30-20h00, et après seulement je me faisais les devoirs, les prises de tête avec ma mère fûrent nombreuses, ensuite pour ma 4eme, ma mère en avait marre de mon attitude à la maison, et m'a envoyé en internat dans un lycée professionnel à la cambrousse (à 35 bornes de rennes, près de fougères, je rentrais que le week end), du coup fini plus de basket, et concernant le travail je ne faisais plus rien en classe, je répondais aux profs et à la directrice (après tout je le faisais bien à me mère), pour dire la prof de math ne se fatiguait plus à cause de mon attitude en cours, dés qu'elle entrait donner son cours, "sébastien tu sors" du coups théorème de pythagore je n'ai jamais su ce que c'était lol, et puis le zupard que j'étais ados, plutôt bagarreur, indiscipliné c'est pourquoi ma mère m'a mis en pension.

On m'a mis en 3ème, je faisais des dégradations au lycée le mur de la classe troué à nombreuses reprises à coups de manche à balai que je lançais comme un javelot contre le mur, les camarades n'en revenaient pas, une fenêtre de la classe brisé avec un coup de poing dedans et j'étais content, (je précise que je n'ai jamais fini chez les gendarmes ou police de ma vie du moins pas du mauvais coté lol), le lycée a fini par me virer au deuxième trimestre, et on m'a trouvé un autre lycée sans le vouloir dans un autre ville encore en campagne (où ma mère suivait une formation de secrétariat, ce n'était pas voulu pour la même ville), du coup obligé d'aller en train le matin avec ma mère, puis l'a bas chacun de son coté moi vers le lycée et ma mère vers son centre de formation, je me suis quasi pas intégrer avec les autres lycéens au contraire je voulais pas me mélanger, puis je finissais par sècher les cours, le brevet c'est ma prof principale (une bonne soeur) de mon ancien bahut, qui m'y a emmené car elle devait s'y rendre pour ses autres élèves, je ne me suis pas fatigué et rendu que des feuilles blanches, donc pas de diplôme mais je m'en foutais royalement, puis comme j'avais 16 ans j'ai arrêté l'école, ma mère ne voulant pas que je reste sans rien faire m'a imposé un apprentissage, j'ai passé des des tests et on m'a mis en BEP MHL direct (payé 2200Frs net/mois) sans passer par le CAP, mais j'ai cessé au bout de 6 mois au lieu de 2 ans, et après j'ai bossé à droite et à gauche (intérim) et je me suis mis en couple avec ma femme (lycéenne en BEP puis BAC Pro), ce qui m'a changé d'une certaine manière (plus calme).

Aucun diplôme en poche, je suis entré dans le monde de la sécurité à 20 ans, j'ai fait un emploi jeune de 5ans avec l'état (après avoir des tests psycho et entretien devant un jury de 7 personnes), aujourd'hui toujours dans les métiers de la sécurité le seul diplôme que j'ai c'est un professionel d'agent de sécurité incendie, le seul trait de caractère de mon adolescence que j'ai toujours gardé c'est contre l'autorité, du moins quand un chef me fait une remarque (selon le ton employé), je ne baisse pas mon regard et ne garde pas la langue dans ma poche, j'ai encore eu le cas avec mon nouveau directeur lors d'une réunion récemment (pour être arrivé 5 minutes en retard)

Cependant ado je lisais beaucoup et j'écoutais en partie les cours sans prendre de note, les profs l'ont dit plusieurs fois à ma mère que ça ressentait chez moi malgré des pages manquantes de cours dans mes cahiers, et que si je m'y mettais je pouvais fournir du bon travail (ce que je n'ai pas voulu), au jour d'aujourd'hui je ne suis pas stupide mais je me sens incapable de passer un concours, le peu que j'avais acquis plus jeune, j'en ai perdu pas mal, histoire géo, français, math (sauf les bases des opérations), parfois je réapprend des trucs avec les devoirs de mon fils ainé c'est peut être bête mais je comprends mieux certains cours par rapport à quand je les ai eu à mon enfance (la maturité y est pour beaucoup ^^)
Cependant pour la réussite professionnelle même avec un Cdi quand on est en repas de famille avec les petits frères (dont deux en comptabilité, et un autre en DAO) et deux de mes cousins (dans le milieu agricole), je suis mal à l'aise, les voitures quasi neuves, les maisons ou appart (pas d'hlm et toujours à parler de mètre carré etc..), finances, vie sociale...

@Césare : Les métiers bas de classe, c'est pratiquement que ça que tu trouves à l'ANPE, avec souvent des horaires à la con et mal payé.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goseb35.over-blog.com
COWBOY PAT


~ Etourdie ~
Etourdie

Inscrit le : 24/05/2011
Messages postés : 7017
Age : 34
Scorpion


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 358


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Ven 26 Sep 2014 - 19:36

Ca ne m'a pas tué j'ai redoublé plusieurs fois et ça a été bénéfique dans certains cas...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Bleue


~ Saltimbanque ~
Saltimbanque

Inscrit le : 02/04/2009
Messages postés : 5436
Age : 31
Lion


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 2889


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Sam 27 Sep 2014 - 0:48

Perso j'ai redoublé ma 3e et je l'ai assez mal vécu à l'époque. Les profs étaient pratiquement tous les mêmes du coup leur méthode de travail aussi, ça ne m'a donc rien apporté niveau apprentissage. J'ai perdu le peu d'amies que j'avais et j'ai eu énormément de mal à m'en faire d'autres. Les autres me voyaient comme la redoublante de la classe donc forcément pour eux j'étais la nulle psychologiquement j'ai détesté ça.
Arrivé en 2e, j'ai tout fais pour bosser le mieux possible, je ne voulais pas revivre ça et puis mon but était d'entrer en L. Malheureusement, si j'avais d'excellentes notes en français et histoire j'avais à côté des lacunes impressionnantes en math, science et anglais. Du coup, moyenne générale mauvaise paf! Redoublement. Perso, je trouve que ça prouve que mon redoublement en 3e n'a servi à rien.
Ce nouveau redoublement n'a pas été aussi dur que la première fois parce que je suis devenue tout de suite amie avec une autre redoublante, cette fois on étaient deux. Et puis elle était très douée en anglais du coup c'est elle qui m'a aidé à rattraper mes lacunes dans cette matière pas les profs. J'ai aussi découvert une matière géniale qui m'a permis d'entrer ensuite en L, le cinéma-audiovisuel.
Alors c'est vrai ce redoublement là m'a servi mais pas grâce aux profs je trouve.

Au final, je suis contre le redoublement tel qu'il se présente actuellement, on fait redoubler l'élève en se disant que ça lui permettra de mieux bosser mais on ne change pas les méthodes, on ne l'aide pas plus. Il faudrait mettre en place plus d'aides personnalisés, multiplier les méthodes d'apprentissage. Si les élèves n'accrochent pas à l'une, il peut accrocher à d'autres. Il y a d'autres solutions avant de penser direct redoublement.

En ce qui concerne le redoublement en primaire, je pense (j'espère) que c'est mieux organisé et qu'il permet vraiment aux élèves d'acquérir les compétences qu'ils leur manquent pour passer en classe supérieure. Je ne peux pas trop me prononcer là-dessus parce que je ne sais pas vraiment comment ça se passe.



Merci beaucoup Alexandra Smiley3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azukan


~ Zinzin ~
Zinzin

Inscrit le : 16/07/2012
Messages postés : 9835
Age : 31
Scorpion


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2014


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Sam 27 Sep 2014 - 1:44

En même temps, en cas de redoublement, c'est à l'élève l'année suivante de modifier son comportement scolaire, pas au(x) prof(s) ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Bleue


~ Saltimbanque ~
Saltimbanque

Inscrit le : 02/04/2009
Messages postés : 5436
Age : 31
Lion


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 2889


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Sam 27 Sep 2014 - 2:24

Bah je suis pas vraiment d'accord dans le sens où si un élève a des difficultés en math par exemple cela peut être dû à un problème de logique mathématique du coup il aura du mal à comprendre la leçon. Alors il aura beau faire et refaire des exo, il ne comprendra pas d'où viennent ces erreurs. Là, c'est au prof en faisant par exemple des cours d'aides perso qui doit l'aider à comprendre la leçon.
Pareil pour un élève qui aurait un problème de dyslexie, dysorthographie...

Les élèves qui ont des difficultés à l'école ne sont pas tous des ado en crise ou qui refusent de faire leurs devoirs. Des fois, c'est plus compliqué que ça du coup c'est vrai que ce serait bien de faire du cas par cas (grosse utopie je sais, le système scolaire français est loin d'être comme ça)



Merci beaucoup Alexandra Smiley3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Go.seb®


~ GAMER ~
GAMER

Inscrit le : 10/12/2009
Messages postés : 13989
Age : 37
Poissons


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 1693


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Sam 27 Sep 2014 - 2:34

Concernant le suivi : Accrochez vous, vécu très sérieux

pour le cas de mon fils ainé qui a du mal à l'école, il est suivi par une orthophoniste depuis 2 ans (je l'emmène tous les vendredi midi) elle voit avec lui l'orthographe, emboiter correctement sujet verbe complèment, savoir construire des phrases, mettre en forme ses idées ou des situations sur images avec des mots et autres techniques de français, et depuis la rentrée a eu 2 RDV avec une neuropsychologue et une ergotherapeute dans un centre des troubles du langage et des apprentissages, tout le monde pense pareil qu'il a des troubles de l'attention, par contre cela a mis du temps à se mettre en place et c'est l'école actuelle (publique) qui nous l'a proposé.
L'école d'avant dans le privé, nous envoyait vers une pedo-psychatre (qu'on a du chercher nous même et prendre contact) pour voir ce qui n'allait chez lui hors elle ne trouvait aucun problème de comportement et puis l'ancienne école a inversé les rôles en mettant un peu la faute sur nous, genre on fait rien hors on n'a pas arrêté avec des rdv a droite et a gauche comme les rdv avec une psychomotricienne, avec une pedo-psychatre ou encore payé une prof d'exercice en écriture 50€ la séance d'une heure non remboursé par la sécu (la dame nous a été recommandé par la pedopsy), c'est moi qui faisait le déplacement à 20km même crevé après mes nuits de tafs, on n'a fait 7 séances (car il avait un problème avec le graphisme et tenu de crayon, écrivait très mal illisible même pour lui et n'arrivait pas à suivre les cours, le cahier de texte pour les devoirs c'était du déchiffrage), et vu son problème d'écriture la nouvelle école lui a mis en place un ordinateur portable (sauf cette année) pour écrire les cours dessus, là l'écriture commence est déjà mieux mais pas grâce à la dame à 50€, d'ailleurs le garçon ne voulant pas bosser ses exercices de graphisme, elle a préféré ne pas insister et puis pour nous ça faisait cher aussi surtout pour rien, à l'ancienne école privé eux non rien fait au contraire, il était même mis de coté et c'est à nous de trouver des solutions (école que j'ai eu également quand j'étais petit mais pas du tout les même profs ni la même direction)

d'ailleurs entre l'école actuelle, le médecin de l'école et les professionnels de santé qui rencontre notre fils il y a bien un suivi, on a même eu l'an dernier une réunion avec l'équipe pédagogique.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goseb35.over-blog.com
Azukan


~ Zinzin ~
Zinzin

Inscrit le : 16/07/2012
Messages postés : 9835
Age : 31
Scorpion


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2014


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Sam 27 Sep 2014 - 2:54

Rose Bleue a écrit:
Bah je suis pas vraiment d'accord dans le sens où si un élève a des difficultés en math par exemple cela peut être dû à un problème de logique mathématique du coup il aura du mal à comprendre la leçon. Alors il aura beau faire et refaire des exo, il ne comprendra pas d'où viennent ces erreurs. Là, c'est au prof en faisant par exemple des cours d'aides perso qui doit l'aider à comprendre la leçon.
Pareil pour un élève qui aurait un problème de dyslexie, dysorthographie...

Les élèves qui ont des difficultés à l'école ne sont pas tous des ado en crise ou qui refusent de faire leurs devoirs. Des fois, c'est plus compliqué que ça du coup c'est vrai que ce serait bien de faire du cas par cas (grosse utopie je sais, le système scolaire français est loin d'être comme ça)


D'abord l’élève doit changer. Car s'il reste dans le même état, il va au mieux avoir les mêmes résultats que l'année d'avant et ça n'aura servi à rien aussi motivé que soit son entourage. Ensuite, le fait que l'élève a une deuxième fois les mêmes cours sur les mêmes choses accentuent les chances qu'il comprenne pas mal de choses qu'il n'avait pas saisi la première année.
Que les profs expliquent un peu plus pendant le cours à tel ou tel enfant je veux bien mais des cours d'aides perso ; aucun prof de l'enseignement classique ne peut matériellement se permettre de donner des cours perso à chacun de ses élèves en difficulté. Certains en donnent à quelques élèves mais ça reste une goutte d'eau dans l'océan.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Go.seb®


~ GAMER ~
GAMER

Inscrit le : 10/12/2009
Messages postés : 13989
Age : 37
Poissons


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 1693


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Sam 27 Sep 2014 - 11:48

Le problème parfois c'est que si l'ensemble de la classe suit très bien, le prof ne va pas ralentir son cours pour celui qui traine au risque de compromettre les autres




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goseb35.over-blog.com
ShinichiKudo


~ Déesse ~
Déesse

Inscrit le : 01/04/2009
Messages postés : 99585
Age : 31
Taureau


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 18083
Classement : Médaille d'Or


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Sam 27 Sep 2014 - 11:59

Sarian a écrit:
aucun prof de l'enseignement classique ne peut matériellement se permettre de donner des cours perso à chacun de ses élèves en difficulté.

C'est pour ça que le business des cours particuliers est actuellement en pleine expansion. Ce qui pose un problème d'égalité des chances d'ailleurs.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Go.seb®


~ GAMER ~
GAMER

Inscrit le : 10/12/2009
Messages postés : 13989
Age : 37
Poissons


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 1693


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Sam 27 Sep 2014 - 13:22

si t'as les moyens tant mieux, si tu n'as pas tanpis, après on s'étonne de voir plus d'enfants de famille aisés mieux réussir professionnellement, que ceux de familles moyennes voir en dessous la moyenne, quoique j'ai déjà vu des enfants de famille très modestes, se battre pour ne pas connaitre le même sort et réussir leur vie professionnelle mieux que celle des parents.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goseb35.over-blog.com
Galette de riz


~ La goinfrerie
est tout un art ~

La goinfrerie  est tout un art

Inscrit le : 09/02/2011
Messages postés : 12950
Age : 78
Verseau


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 2137


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Sam 27 Sep 2014 - 16:29

Revenons au sujet du redoublement.

Il y aura de moins en moins de redoublement car le ministère "tape" sur les doigts des enseignants qui le proposent et car les parents le refusent de plus en plus. L'année dernière, j'ai du laisser passer en CM1 un élève qui sait à peine déchiffrer ou compter, car ses parents ne veulent pas entendre parler d'enfant en difficultés. Je pense que le redoublement peut être une bonne chose dans certains cas, surtout quand l'enfant n'a pas les bases nécessaires pour la suite de sa scolarité.

Et selon, ce n'est ni la faute à l'enfant ni celle de l'enseignant s'il y a échec. Mais la faute aux manques de moyens dans les écoles. Depuis des années moins en moins de maitres spécialisés dans l'aide, alors qu'il en faudrait au moins un par école. Dans mon école, j'ai la chance d'en avoir un pour une journée et demi par semaine (mon école compte 14 classes ). Dans beaucoup d'endroits, il n'y en a plus.

Quant à donner des cours particuliers pour les élèves en difficultés, pourquoi pas. Mais quand? comment? qui paiera?

J'espère que mon discours est clair. Car en lisant certains posts, j'ai vu rouge. Toujours la faute à l'école pour les échecs. Cela m'agace car les enseignants font de leur mieux avec peu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Césare


~ Bienveillante ~
Bienveillante

Inscrit le : 01/04/2009
Messages postés : 22303
Age : 34
Sagittaire


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3813


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Sam 27 Sep 2014 - 17:02

Je pense qu'il faudrait orienter les élèves qui ne suivent pas en apprentissage, plutôt que faire redoubler.




Les jeux vidéos, c'est juste pour occuper les chômeurs ou les gens qu'ont une vie de merde, et certains en font leur business
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Césare


~ Bienveillante ~
Bienveillante

Inscrit le : 01/04/2009
Messages postés : 22303
Age : 34
Sagittaire


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3813


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Sam 27 Sep 2014 - 17:02

Je pense qu'il faudrait orienter les élèves qui ne suivent pas en apprentissage, plutôt que faire redoubler.




Les jeux vidéos, c'est juste pour occuper les chômeurs ou les gens qu'ont une vie de merde, et certains en font leur business
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonbon Rose


~ Dulcinée ~
Dulcinée

Inscrit le : 23/03/2009
Messages postés : 15610
Age : 31
Verseau


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 1109


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Sam 27 Sep 2014 - 18:53

Moi je vais dire et j'en ai fait les frais
Certains profs sont hyper compétant mais d'autre pas du tout.
En seconde et première j'ai eu un prof de maths géniaux. Avec lui je comprenais et j'ai appris a aimer cette matière. J'avais 18 et même 20 de moyenne au 3ème trimestre de ma première. Mais malheureusement je devais garer le même prof en terminal mais il est partie. Et sa remplaçante n'était pas du tout compétente. Je sais bien que entre une première comptabilité et une terminal comptabilité le niveau en maths est bien plus dur mon ancien prof m'avait prévenue et dit que j'aurais plus 14 de moyenne. Mais la avec elle je n'ai pas dépassé les 4 de moyenne avec elle. Même ma soeur qui m'a aider au début de ma terminal ne comprenait pas ces méthodes et ces cours. (pourtant ma soeur était en école de chimie. Donc son niveau de maths plus élevé). Faut dire cette prof c'était la première fois qu'elle faisait cours sur cette section. Elle avait les première et terminal gestion. Rien a voir. Et encore pire les redoublant comprenaient pas non plus ces cours, et quand il employaient les méthodes vu l'année d'avant elle leur disait faut pas faire comme ça c'est faut. Et si on avait pas compris et qu'on demandait une autre explication elle nous sortait non mais t'a écouter se que j'ai dit. Je vais te redire. Donc pas d'explication différemment.
Et le pire la réunion parent prof. Elle osait dire à tous les parent bon je vais pas vous mentir mais votre enfant a une moyenne déplorable. Il faut qu'il refasse les exercices à la maison. Mais si t'a pas compris la correction ça sert à quoi. Et osé dire que tu travaille pas à la maison. Ma mère à sursauté. Elle a aussitôt demandé un RDV avec le proviseur, mais ça n'a rien donné.

Et dire que c'était un lycée privé.
Du coup j'ai pas eu mon bac et ils n'ont plus voulu de moi. Pas grave je suis partie faire quelque chose qui m'a plus pour avoir une formation et un métier derrière.






Cliquer:





Cadeaux Noël 2014:
 

Indisponible du 2 au 5 juillet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghibli.forumactif.fr
Azukan


~ Zinzin ~
Zinzin

Inscrit le : 16/07/2012
Messages postés : 9835
Age : 31
Scorpion


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2014


MessageSujet: Re: Le redoublement à l'école Sam 27 Sep 2014 - 19:11

Bonbon Rose a écrit:
Et dire que c'était un lycée privé.


Beh voilà. C'est pas franchement étonnant. Les profs dans le privé n'ont quasi pas besoin d'être formés contrairement au public où le niveau exigé des profs est beaucoup plus haut.

Galette de riz a écrit:
j'ai du laissé passer en CM1 un élève qui sait à peine déchiffrer ou compter, car ses parents ne veulent pas entendre parler d'enfant en difficultés.


Dans une telle phrase, tu aurais dû éviter les fautes ("laisser") xD. C'est comme ça à présent, il n'y a pas d'élèves en difficulté, il n'y a que des profs incapables.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le redoublement à l'école
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permissions des habitantsVous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume des Souvenirs en Dessins Animés :: Le jardin des loisirs :: Les inclassables :: Les sujets libres
-