Faites que la nostalgie de nos dessins animés reste à jamais gravée dans nos mémoires..

AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionPublications

Bibliographie sur le Japon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Esus


avatar

~ Poussin ~
Poussin

Inscrit le : 20/01/2016
Messages postés : 1089
Age : 29
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2


MessageSujet: Bibliographie sur le Japon. Dim 24 Jan 2016 - 15:01

L'idée même de ce nouveau topic est de présenter des livres (que l'on possède, que l'on a lu) sur le Japon. Le sujet est large. Car les livres peuvent parler du Japon ou venir d'auteurs Japonais (ici j'exclus les mangas). Livres sur le Japon ou littérature japonaise, voilà de quoi on parle ici-même.

La découverte du Japon par les Européens (1543-1551) de Xavier de Castro.



Editeur : Chandeigne
Nombre de pages : 416
Date de parution : 2013
Prix : 29,00 €

En 1543, les Portugais sont les premiers Européens à débarquer au Japon. Cet archipel lointain et mystérieux, plus ou moins localisé depuis 1515, est très vite identifié à la Cipango du récit de Marco Polo, représenté sur le globe de Behaim (1492). Aussitôt les Portugais y introduisent les armes à feu et nouent de fructueux liens commerciaux. En 1549, François Xavier et quelques jésuites débarquent à leur tour et fondent la mission chrétienne du Japon, pays dont ils seront deux ans durant les premiers explorateurs.

Un riche cahier cartographique retrace l’historique de la représentation de l’archipel, d’abord sous la forme de la mythique Cipango, de 1459 à 1571, puis du Japon nouvellement découvert, de sa première apparition en 1550 jusqu’à sa forme presque définitive au début du XVIIe siècle, en passant par ses multiples avatars.

Le livre rassemble ensuite les évocations de Cipango dans les sources historiques occidentales depuis 1300, puis du Japon dans les récits narrant la rencontre entre les Européens et Japonais de 1543 à 1552 :
Documents présents:

1. Cipango dans les livres de Marco Polo (c. 1298).
2. La quête de Cipango (1474-1526).
3. Le récit d’Escalante de Alvarado (1548).
4. L’Information des choses du Japon de Jorge Álvares (1548).
5. Trois lettres de François Xavier et Niccolò Lancillotto (1548).
6. L’arrivée des Portugais au Japon en 1543 décrite par les Japonais dans le Teppôki.
7. L’arrivée des Portugais au Japon dans la Pérégrination de Fernão Mendes Pinto.
8. Le voyage de Jorge Álvares selon Fernão Mendes Pinto.
9. Premières lettres de François Xavier au Japon (1 549).
10. François Xavier, l’apôtre du Japon (1549-1551),
d’après Luís Fróis et Fernão Mendes Pinto.
11. La grande lettre de François Xavier sur le Japon (1552)

Ces textes, écrits par des navigateurs, des aventuriers ou des jésuites témoignent de la fascination des Européens – non sans incompréhension – devant cette nouvelle civilisation, qu’ils jugent aussitôt supérieure à toutes celles qu’ils ont découvertes jusqu’alors. En miroir, un texte japonais, jamais traduit en français, raconte l’arrivée de ces hommes blancs, avec de longs nez et aux manières rustres, qu’ils appellent péjorativement les nanban-jin, les «barbares du Sud».
Un livre pour les amoureux du Japon et de l'histoire, particulièrement intéressant car là on pénètre vraiment au coeur même de cette histoire tout en découvrant les principaux acteurs de la découverte du Japon avec leur vision, leur témoignage, leur vision ...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athenais


avatar

~ Savant ~
Savant

Inscrit le : 21/01/2016
Messages postés : 35640
Age : 36
Bélier


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 296


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Dim 24 Jan 2016 - 15:18

Très intéressant merci Esus


"A toutes les âmes perdues qui ont oubliées de croire en l’immensité de l’amour "

Venez nous rejoindre dans le donjon
http://donjonduboutdumonde.forumprod.com/


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ys


avatar

~ Contractant ~
Contractant

Inscrit le : 13/10/2014
Messages postés : 62243
Age : 22
Verseau


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 605


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Dim 24 Jan 2016 - 15:20

Oui très intéressant
Merci



Dans la vie, c'est pour les autres qu'on trouve de la force, par conséquent, difficile de savoir quand on va trop loin. Oz Vessalius    
Reste encore à éviter d'utiliser ce pseudo altruisme comme prétexte pour justifier nos actes. Xerxes Break
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athenais


avatar

~ Savant ~
Savant

Inscrit le : 21/01/2016
Messages postés : 35640
Age : 36
Bélier


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 296


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Dim 24 Jan 2016 - 15:27

Sinon y aussi ce livre



à 22,95 € sur le site de la FNAC .... je l'ai feuilleté à la FNAC et il est vraiment pas mal, pour ceux qui ne connaissent rien du Japon c'est pas mal.


"A toutes les âmes perdues qui ont oubliées de croire en l’immensité de l’amour "

Venez nous rejoindre dans le donjon
http://donjonduboutdumonde.forumprod.com/


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus


avatar

~ Poussin ~
Poussin

Inscrit le : 20/01/2016
Messages postés : 1089
Age : 29
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Dim 24 Jan 2016 - 15:46

Sabres Japonais d'exception.


256 pages.
Publié en octobre 2015.
Dimensions: 23,5 × 31 × 3 cm
Auteur: Yoshindo Yoshihara, Léon et Hiroko Kapp.
Maison d'édition: Nuinui
Prix: 45 euros.


Ce livre grand format merveilleusement illustré traite en détail du complexe processus de fabrication du sabre japonais – forge, trempe, polissage... – et va certainement jeter les fondements d'une compréhension plus approfondie et complète de l'art du sabre japonais.

Ce livre présente l'art ancestral de réaliser et entretenir un sabre tout en exposant e savoir-faire d'un grand maître en la matière (à savoir Yoshindo Yoshihara). Il nous plonge dans l'histoire du sabre, la fabrication traditionnelle de l'acier et dans celle du sabre ainsi que du fourreau et de toutes les pièces nécessaires à la réalisation d'une telle arme. Il y a des détails techniques, des éléments culturels et historiques de présentés qui complètent merveilleusement bien cet ouvrage.

Les illustrations sont nombreuses et commentées mais surtout elles sont utiles car très enrichissantes. Nous avons toutes les étapes de la construction.

Il s'agit ici de ma pépite de la semaine. Je n'avais jamais entendu parler de ce livre et son achat a été un achat par hasard et donc, une merveilleuse surprise.

Je termine sur Yoshindo Yoshihara: il appartient à la 3ème génération de forgerons de sabres. Son grand-père est considéré comme l'un des meilleurs forgerons de son temps et lui-même est exceptionnel, ne forgeant que des sabres d'exceptions. Dernièrement, il a reçu le titre de "Trésor vivant de la ville et de la préfecture de Tokyo".



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalabel


avatar

~ Héritière
des plus grands
maîtres chinois ~

Héritière  des plus grands  maîtres chinois

Inscrit le : 03/02/2011
Messages postés : 10005
Age : 37
Gémeaux


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 17234
Classement : Médaille d'Argent


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Dim 24 Jan 2016 - 18:46

Bonne idée ce topic !

Je cite sans hésiter Banana Yoshimoto, un de mes auteurs féminins préférés. Son roman le plus connu est "Kitchen". C'est composé de deux histoires ("Kitchen" et "Moonlight Shadow"). Bien que le thème soit dur, aucun pathos n'est à craindre. L'ambiance est très intime, très sensible, un peu magique.


Date de parution : 1988
Nombre de pages : 131

4ème de couv' : Que faire à vingt ans, après la mort d'une grand-mère, quand on se retrouve sans famille et qu'on aime les cuisines plus que tout au monde ? Se pelotonner contre le frigo, chercher dans son ronronnement un prélude au sommeil, un remède à la solitude.
Cette vie semi-végétative de Mikage, l'héroïne de Kitchen, est un jour troublée par un garçon, Yûichi Tanabe, qui l'invite à partager l'appartement où il loge avec sa mère. Mikage s'installe donc en parasite chez les Tanabe : tombée instantanément amoureuse de leur magnifique cuisine, elle est aussi séduite par Eriko, la "mère" de Yûichi Eriko, personnage ambigu et pur, transsexuel à la beauté éblouissante, qui traverse le récit comme un soleil éphémère...
Banana Yoshimoto révèle dans Kitchen, à travers une sorte de "minimalisme flou", une sensibilité nourrie de paradoxes, une sensibilité dans laquelle toute une génération de jeunes Japonais s'est reconnue.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus


avatar

~ Poussin ~
Poussin

Inscrit le : 20/01/2016
Messages postés : 1089
Age : 29
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Jeu 28 Jan 2016 - 11:08

Le livre du thé. Okakura Kakuzô.


Maison d'édition: Picquier poche.
Prix: 6 euros.
Pages: 174.

Quatrième de couverture: Depuis un siècle, Le Livre du thé, qui offre une introduction des plus subtiles à la vie et à la pensée asiatiques, s'adresse à toutes les générations. Et cegrand classique, qui a permis naguère de jeter un pont entre l'Orient et l'Occident, n'a rien perdu de sa force et peut encore éclairer notre modernité. Le trait de génie d'Okakura fut de choisir le thé comme symbole de la vie et de la culture en Asie : le thé comme art de vivre, art de penser, art d'être au monde. Il nous parle d'harmonie, de respect, de pureté, de sérénité. Au fond, l'idéal du thé est l'aboutissement même de cette conception zen : la grandeur réside dans les plus menus faits de la vie. Qui cherche la perfection doit découvrir dans sa propre vie le reflet de sa lumière intérieure. Aussi la voie du thé est-elle bien plus qu'une cérémonie : une façon de vivre en creusant aux racines de l'être pour revenir à l'essentiel et découvrir la beauté au cœur de la vie



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus


avatar

~ Poussin ~
Poussin

Inscrit le : 20/01/2016
Messages postés : 1089
Age : 29
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Jeu 28 Jan 2016 - 18:52

Cents vues célèbres d'Edo, Hiroshige.


Qui est Hiroshige ?

Il est considéré comme un artiste majeur du Japon. Il vécut de 1797 à 1858. On lui doit notamment, des vues de paysages, principalement de sa ville natale, Edo (Tokyo). Dans son œuvre, Cent vue célèbres d’Edo, réalisée de 1856 à 1858, nous avons en tout et pour tout 120 vues de cette ville.

Il est le dernier grand artiste japonais de ukiyo-e (traduction : image du monde flottant). Ce courant se base essentiellement sur des estampes gravées sur bois ainsi que des peintures populaires et narratives.

La réédition des éditions Taschen.

Cette réédition permet de découvrir les vues réalisées par Hiroshige. Ainsi, nous plongeons littéralement dans la vie quotidienne d’une époque révolue et nous découvrons les paysages que les habitants d’Edo pouvaient contempler en ce temps là. Chacune des 120 vues s’accompagne d’une description précise, ce qui permet au lecteur de bien percevoir tous les détails.

Les réalisateurs de cette réédition.

Lorenz Bichler a fait des études de sinologie, de japonais et d’histoire moderne à Zurich et Pékin. Il a été nommé en 1999 professeur assistant de sciences politiques à l’Université de New York. Il a occupé plusieurs postes non titulaires dans différentes universités, enseignant également par internet pour la New School of Social Research. Depuis 2004, il travaille comme sinologue free-lance à Heidelberg.

Avant d’obtenir son doctorat en histoire de l’art de l’Extrême-Orient à l’Université d’Heidelberg, Melanie Trede a travaillé à l’Université Gakushuin de Tokyo. De 1999 à 2004, elle a enseigné à l’Institut des Beaux Arts de l’Université de New York comme professeur assistant. Elle travaille depuis comme professeur de histoire de l’art de l’Extrême-Orient à l’Université d’Heidelberg.

Le livre en lui-même.

Le livre est contenu dans un grand coffret cartonné (44x35). Sur la couverture une estampe d'Hiroshige sur un tissu soyeux "boutonné" sur la tranche. A l'intérieur l'ouvrage, sur du beau papier japonais très souple et épais, invite pleinement à une plongée magnifique dans un univers aussi réaliste que poétique.

Chaque double page se présente de la manière suivante : à droite l'estampe, à gauche le texte. Le commentaire est en allemand, anglais et français.
272 pages pour 29,99 euros.

Quelques images.








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus


avatar

~ Poussin ~
Poussin

Inscrit le : 20/01/2016
Messages postés : 1089
Age : 29
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 7:28

Le crépuscule des samouraïs de Julien Peltier.
Le crépuscule des samouraïs. L’âge d’or des guerriers japonais au tournant du XVIIe siècle de Julien Peltier.


Passionné par l'épopée des samouraïs depuis plus de dix ans, Julien Peltier est le fondateur de l'association " Clan Takeda ", qui s'efforce de promouvoir les différentes cultures d'Asie, notamment japonaise. Il a également animé plusieurs conférences consacrées aux grandes batailles de l'histoire du Japon. Julien Peltier est l'auteur de nombreux articles, publiés sur Internat et dans la presse spécialisée. Le Crépuscule des samouraïs est son tout premier livre.

4e de couverture :

Citation :
S’il est un mot japonais passé dans presque toutes les langues de la Terre, c’est celui de « samouraï ». Mais qui était-il, ce samouraï ? Lui qui avait voué son existence tout entière à la carrière militaire, comment livrait-il combat, au temps où les seigneurs de guerre s’affrontaient pour la suprématie ? Assoiffé de gloire, quel crédit accordait-il à la « voie du guerrier », ces valeurs appelées à se fondre dans le creuset du Bushido, une fois la paix rétablie ? Puisque l’entreprise consiste à démystifier, à démythifier le samouraï, alors il faut l’accompagner dans le vacarme des batailles. Il faut le suivre à travers le chaos primordial de « l’âge des provinces en guerre », traversé d’astres étincelants. Ce chaudron bouillonnant, d’une violence inouïe, constitue une charnière historique fascinante. C’est une ère de mobilité sociale effrénée, de réformes structurelles décisives et d’intense création artistique. Cet essai, qui s’appuie sur les meilleures sources françaises et étrangères, invite à revivre l’âge d’or des guerriers japonais. À l’aide de nombreuses cartes, ce livre plonge le lecteur au cœur de batailles épiques. Il retrace les parcours et dépeint les caractères des héros du passé, qui ont façonné le destin du pays. Grâce à des encadrés portant sur des thèmes souvent inédits, l’auteur montre aussi comment la petite et la grande Histoire se rencontrent. Il bat en brèche les clichés tenaces auxquels l’univers méconnu du Japon féodal est trop fréquemment réduit. C’est en cela que Le Crépuscule des samouraïs fait œuvre utile.




Pour l’histoire, j’ai acheté le livre après avoir vu une conférence de Julien Peltier lors de la Japan Expo 2010. Après la conférence, j’ai été acheter l’ouvrage pour ensuite avoir la dédicace.

Que dire de l’ouvrage en question ? Le livre est plutôt bien organisé, les notes sont en bas de page et non renvoyées à la fin, cela rend la lecture plus facile. L’auteur nous fournit des cartes, des tableaux récapitulatifs, des photographies, des images/schémas, des repères explicatifs pour permettre aux lecteurs de mieux comprendre le texte, parfois difficile. Bonne bibliographie à la fin, très bon glossaire et une table des matières très riche, ce qui nous aide là encore à entrer dans le livre, à comprendre ou à chercher de nouvelles références.

L’ouvrage est donc complet mais pas très épais, environs 264 pages.

L’auteur divise son ouvrage d’une façon simple mais efficace. Il commence par une évidente introduction dans laquelle il définit la figure du samouraï et il présente certains personnages dont il parle un peu plus loin. Il organise ensuite son développement en trois grandes parties : Aurore, Zénith et Crépuscule. Il termine par une conclusion qui expose assez bien la situation japonaise au XVIIe siècle.

Je pourrais vous dire plus, mais afin de vous faire découvrir au mieux cet ouvrage et aussi l’association du Clan Takeda, voici un lien sur lequel vous trouverez une autre présentation de ce livre :
http://www.clan-takeda.com/asiemute/articles/1/le-crepuscule-des-samourais/

Ayant déjà présenté cet ouvrage sur un autre forum, je vais anticiper les réponses de certaines questions éventuelles.

Disons que la facilité de la lecture est relative. Je m'explique. J'ai l'impression, personnellement que la lecture n'est guère difficile pour plusieurs raisons: l'organisation de l'ouvrage que j'ai décrite, qui, facilite pour le lecteur, l'entrée dans le livre; mais aussi l'habitude que j'ai eu par mes études et mon métier de lire des bouquins parfois plus difficiles. J'ai oublié un autre avantage pour cet ouvrage, il n'est pas le fait d'un historien, donc, pour celles et ceux qui n'ont pas l'habitude de ce genre de lecture, ce n'est pas bien grave. Donc lecture facile ou pas, difficile à dire, oui pour certains, non pour d'autres.

Je pense que certaines parties de ce livre sont plus facile que d'autres, comme la première sur l'origine des samouraïs. Après, le tout devient déjà plus complexe car l'auteur rentre vraiment dans le vif du sujet. On se perd un peu dans les noms. Pour ne pas se perdre je vous conseilles de noter sur une feuille les noms des personnages, leur famille, les alliés ou les ennemis et de garder le tout à côté de soi.

Après, l'ouvrage que j'ai présenté est je pense assez complet. Je vois ce livre à la fois comme une introduction et une synthèse. En gros, on peut s'aider d'autres sources (livresques ou numériques) pour le lire, et après, s'aider de ce livre pour en lire d'autres. Mais pour des personnes qui n'ont aucune connaissances sur le Japon, son histoire et sa complexité, ou des personnes un peu jeunes (disons moins de 15 ans) je pense que commencer par plus simple est peut être préférable.

Voilà, j'espère que cet ouvrage vous intéressera.  



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus


avatar

~ Poussin ~
Poussin

Inscrit le : 20/01/2016
Messages postés : 1089
Age : 29
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 7:31



Quelques ouvrages supplémentaires.

Le sabre de vie, (en japonais Heiho Kadensho), est un des trois grands Classiques de l’escrime japonaise à côté du Livre des cinq roues de Miyamoto Musashi et du Récit mystérieux de la sagesse immuable de Takuan Soho. Alors que Takuan Soho, en tant que moine, met dans son récit l’accent sur l’aspect spirituel de l’escrime, Miyamoto Musashi, escrimeur renommé, s’attache au côté pragmatique. Yagyu Munenori tente d’emprunter la ligne étroite qui sépare les deux extrêmes en proposant à la fois une approche philosophique de fond sur la pratique et la pratique elle-même en l’illustrant d’exemples concrets.

Le sabre de vie est pour celui qui s’intéresse à l’esprit du samouraï une source de connaissances indispensable

YAGYU Munenori (1571-1646), fut sans doute le plus grand maître de sabre de la maison des shôguns Tokugawa. Fils du célèbre maître de sabre fondateur de l’école Yagyu Shinkage-ryu , Yagyu Sekishusai Muneyoshi (1527-1606), il devint, sur recommandation de son père, le maître de sabre des shôguns Tokugawa Ieyasu (1542-1616), Hidetaka (1579- 1632) et Iemitsu (1604-1651). Issu de la petite noblesse de la région de Kyoto, Munemori fut anobli en 1636, prit le titre de Tajima-no-Kami et fut le bras droit de Iemitsu allant jusqu’à contrôler, au nom du shôgun, les autres seigneurs. Il rencontra le célèbre moine Takuan Soho (1573-1645) à qui il inspira ses deux écrits Fudochi-shinmyo-roku et Taiaki.
Autre ouvrage.

La voie du samourai de Thomas Cleary.


Dans cet essai dense et clair, l’auteur commence par mettre en place le contexte de sa problématique générale, en résumant l’histoire militaire du Japon et la naissance de la caste des samouraïs, puis en évoquant les rapports complexes du zen et de la politique japonaise.

À la lumière d’écrits de maîtres zen tels que Takuan et Shôsan, ou de samouraïs comme Musashi et Munemori, il introduit le lecteur au cœur de la psychologie et de la technique de la voie du guerrier ? bushidô. L’éthique du combat et les modèles stratégiques qui s’en dégagent fournissent des clefs comportementales utiles à toutes les disciplines de l’action.

Ce livre opère une véritable transmission de l’esprit du sabre, voie ultime et secrète de l’enseignement du zen.

Thomas Cleary
Né en 1949, il a vécu six ans au Japon. Docteur en langues et civilisations extrême-orientales de l’université Harvard, a traduit et annoté bon nombre d’ouvrages bouddhistes et taoïstes, dont le Yi King commenté par Lieou Yi Ming.
Et enfin un dernier livre pour aujourd'hui.

De Jocho Yamamoto: Hagakure le livre secret des samouraïs.

Écrit à l’aube du XVIIIe siècle par un samouraï devenu moine bouddhiste, ce traité est unique dans l’histoire des idées et de la philosophie. À la fois témoignage historique et guide spirituel, le Hagakure, en jaugeant la richesse de la vie à l’aune de la mort, développe une conscience impermanente de toutes choses. Avec subtilité et clarté, Jôchô Yamamoto invite le lecteur à découvrir ce qui est « caché sous les feuilles ».



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus


avatar

~ Poussin ~
Poussin

Inscrit le : 20/01/2016
Messages postés : 1089
Age : 29
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 7:33



Histoire du Japon et des Japonais. Tome 1. Des origines à 1945. D'Edwin O. Reischauer.

Le Japon est l'archipel des contrastes. Terre de traditions, il est à la pointe des innovations. Pays introverti, il s'inspire des apports étrangers. Société frugale, il devance en richesse par habitant les Etats-Unis et l'Europe occidentale. Dans le tome 1, Des origines à 1945, Edwin O. Reischauer fournit les clés historiques qui permettent de comprendre le Japon contemporain. Le tome 2, complété par Richard Dubreuil, décrit, de 1945 à nos jours, l'accession du Japon au rang de puissance planétaire.
Pages: 251. Prix 6.60 euros.

En 251 pages nous découvrons le Japon de ses premières populations jusqu'en 1945. L'ouvrage insiste particulièrement sur la période féodale du Japon mais nous avons aussi quelques chapitres sur l'ouverture du pays au monde et sa modernisation. Il est très bien pour acquérir des bases qui nous permettent ensuite d'entrer dans des ouvrages plus complexes.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus


avatar

~ Poussin ~
Poussin

Inscrit le : 20/01/2016
Messages postés : 1089
Age : 29
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 7:34

Une histoire des samouraïs de Robert Calvet. Maison d'édition: Larousse. 


Le prix étant de 9,90 euros, ce livre ne vous ruinera pas. Il a l'avantage d'être rédigé par un docteur en histoire et spécialiste du Japon. Cet ouvrage nous plonge dans l’histoire du Japon mais de façon accessible à tous. Le livre accès sur les samouraïs présente de nombreux aspects de ces personnages comme l’histoire, la culture, le mode de vie, l’organisation …
 
Quatrième de couverture :
 
Personnage emblématique de l’histoire japonaise, le samouraï incarne avant tout les valeurs aristocratiques de la période féodale. Mais cette figure centrale nous introduit aussi à tous les aspects d’une civilisation de l’honneur, de l’effort de volonté au-delà de la morale : une civilisation du renoncement et de la solitude, où le sacrifice rituel de sa propre vie apparaît comme un aboutissement inéluctable.
 
Chevalier ou simple paysan, soumis à des règles d’éducations très strictes, à un apprentissage codifié de la vie en commun et de la vie amoureuse, le jeune samouraï acquiert son statut définitif à l’âge de treize ans, lors d’une cérémonie d’initiation où il se voit conférer un nom et un sabre. À travers les villes, les châteaux forts et les campagnes d’un japon pétri de traditions et de croyances, en guerre avec l’Occident comme avec lui-même, c’est le parcours aventureux de ce soldat épris d’idéal que l’on suit ici, et le combat sans cesse recommencé de la caste des guerriers contre les forces qui la condamnent.
 
Sommaire/table des matières :
 
Première partie : Les samouraïs dans l’histoire
1. Crépuscule de l’époque Heian et clans militaires provinciaux (1156-1185)
2. Un nouveau type de gouvernement, le shôgunat de Kamakura (1232-1336)
3. Déclin de Kamakura et nouveau shôgunat à Kyôto : Muromachi (1336-1467)
4. Les guerres civiles plongent l’archipel dans le chaos (1467-1573)
5. La route vers une nouvelle unification (1573-1600)
6. Un nouveau shôgunat aux XVIIe-XVIIIe s : les Tokugawa
Conclusion : La stabilité, moteur d’un bouleversement économique et culturel
 
Deuxième partie : Vie et mort du samurai
1. Le samurai dans la société
2. Les armes du samurai, la tactique militaire
3. Les châteaux forts japonais
4. Le code de l’honneur : le Bushidô
5. Le seppuku : la mort ritualisée
6. Samurai et arts martiaux
Conclusion : féodalité japonaise et féodalité européenne
 
Troisième partie : Les samurai rêvés
1. Miyamoto Musashi, samurai de légende
2. Les 47 rônin d’Ako
3. Les derniers feux de la classe militaire au moment de Meiji
4. « Samouraïsation » de la société et militarisme dans le Japon des années 1930
5. Rônin et yakuzas : code d’honneur et « honorables sociétés »
6. Le ninja, samurai de l’ombre
7. Le samurai dans les arts et la littérature
 
Critique :
 
- l’ouvrage est assez riche, il représente un profit relativement solide en français. Toutefois, il est certain que des ouvrages d’un profit plus solide existent (mais en français par contre la certitude s’efface) ;
 
- l’ouvrage jongle entre un accès facile pour le grand public et avec le détail ;
 

- on constate des erreurs malgré tout : certaines simplifications destinées au grand public mènent l’auteur à se tromper, notamment sur l’histoire des arts martiaux (deuxième partie, chapitre 6). 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Césare


avatar

~ Charitable ~
Charitable

Inscrit le : 01/04/2009
Messages postés : 22759
Age : 35
Sagittaire


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3825


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 8:11

Tu connais limite plus la culture japonaise que la culture française elle-même on dirait. lol


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus


avatar

~ Poussin ~
Poussin

Inscrit le : 20/01/2016
Messages postés : 1089
Age : 29
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 8:33

Césare: pas du tout. Je suis loin d'avoir fait le tour de la culture japonaise mais idem pour la culture française. Après, tout dépend ce que l'on nomme culture. Ces derniers temps je me plonge dans la tradition alchimique et la symbolique européenne par exemple, en lien avec la religion chrétienne et une tradition plus ancienne bien entendu. Je constate que globalement, de nombreux savoirs ne sont ni connus ni même soupçonnés par les gens mais qu'importe, là n'est pas la question (même si je suis navré de voir l'état de méconnaissance des individus à propos de leur propre culture).

Concernant la culture japonaise (histoire, croyances, mentalité etc), je me considère comme un néophyte en ce qui me concerne. J'ai juste l'habitude de lire ce genre d'ouvrage, d'en lire plusieurs en même temps, de comparer et de chercher les informations tout simplement.

Autre livre très intéressant: Journal d'Hiroshima. 6 août - 30 septembre 1945. De Michihiko Hachiya.

Auteur(s) : Michihiko Hachiya - Warner Wells - John W. Dower
Editeur : Editions Tallandier
Collection : Texto
Langue : Français
Parution : 04/06/2015
Nombre de pages : 304
Dimensions : 18.00 x 12.10 x 1.70

Quatrième de couverture:

Citation :
"6 août 1945. Il était tôt. La matinée était calme, chaude et belle. (...). Soudain, un puissant éclair de lumière me fit tressaillir - puis un second."

Ainsi commence le journal du docteur Michihiko Hachiya. Ayant survécu à la déflagration de la première bombe atomique de l'histoire, il se rend immédiatement à l'hôpital, dont il est le directeur. Il découvre une ville dévastée, jonchée de cadavres, d'hommes et de femmes brûlés au dernier degré agonisant lentement au milieu des décombres et observe l'apparition de ces étranges symptômes que personne ne reconnaît, ce mal inconnu qui annonce toujours une fin certaine et douloureuse. Dans une langue à la fois épurée et précise qui, malgré l'horreur, ne perd rien de son élégance et de sa pudeur, il raconte, jour après jour, les deux mois qui suivirent la catastrophe. Témoignage historique incomparable, le Journal d'Hiroshima propose une plongée inédite dans l'enfer que fut cette ville martyre.
Racontée par un témoin survivant, l’explosion de la première bombe nucléaire prend effectivement toute son ampleur et tout son sens. Le docteur Hachiya écrit, au jour le jour, dans un style dépouillé et d’une poignante humanité, ce qui s’est passé dans la ville entre le matin tragique du 6 août 1945 et l’arrivée des troupes d’occupation américaines. Document vécu d’une valeur inestimable puisque l’auteur, grièvement blessé par la bombe, nous apporte le double témoignage d’une victime, et d’un médecin, occupé malgré ses blessures à soigner ses compatriotes, et à lutter contre les maladies provoquées par les radiations atomiques.

Un excellent ouvrage qui avait été traduit en anglais puis en français qui bénéficie d'une réédition. La lecture est difficile car les descriptions de l'auteur originel sont tellement détaillées et de qualité que nous sommes littéralement plongés dans les horreurs de l'après bombardement atomique. Mais en même, l'humanité de l'auteur est telle, que les horreurs sont en partie mise de côté. Je voue une admiration sans borne pour ce docteur qui, dans un état déplorable, se voua corps et âme à son métier dans des conditions plus que difficiles.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Césare


avatar

~ Charitable ~
Charitable

Inscrit le : 01/04/2009
Messages postés : 22759
Age : 35
Sagittaire


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3825


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 8:36

Tu es modeste, c'est tout à ton honneur. Mais bon tu nous as tous scotchés la dernière fois avec ton post sur les mythes japonais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus


avatar

~ Poussin ~
Poussin

Inscrit le : 20/01/2016
Messages postés : 1089
Age : 29
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 8:41

Merci mais je ne fais que reprendre des éléments de mes propres lectures (livresques ou numériques). Même si je préfère, vous le comprenez à ce topic, des lectures livresques. Ici par exemple, vous ne découvrez qu'une très mince partie de ma bibliothèque (que je me dois de compléter par plusieurs dizaines d'ouvrages dans les mois à venir).

Pour moi, acquérir des savoirs est quelque chose d'indispensable et je ne comprends pas les individus qui ne s'intéressent à rien et qui n'adoptent pas cette démarche. Après, acquérir des connaissances sans en parler ou sans les transmettre est absurde je trouve. Cela nuit d'ailleurs à certains groupes intellectuels, même ancien dans l'histoire, mais là encore ce n'est pas le sujet.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Césare


avatar

~ Charitable ~
Charitable

Inscrit le : 01/04/2009
Messages postés : 22759
Age : 35
Sagittaire


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3825


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 8:49

Hum là je ne suis pas d'accord. Personne ne s'interésse absolument à rien, mais on pas tous les mêmes délires et intéret.

Pout ça que je ne dénigre pas ceux qui préferent s'interesser aux pokémons plutôt qu'a l'histoire. Quoiqu'on dise ça reste s'intéresser a quelque chose même si ça peut faire sourire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus


avatar

~ Poussin ~
Poussin

Inscrit le : 20/01/2016
Messages postés : 1089
Age : 29
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 8:52

Hélas, il y a bien des individus qui en dehors du foot et de la TV réalité, n'ont aucun centre d'intérêt. Et pour moi, cela est synonyme de: s'intéresser à rien. Mais cela n'est qu'un point de vue j'en conviens. Mais bon, là n'est pas le débat encore une fois.

Il est dommage que j'ai laissé mes romans japonais chez moi, je ne peux pas vous les présenter, ça attendra quelques mois tant pis.

Je rappelle que si vous connaissez des ouvrages ou même des sources numériques sur le Japon, que vous pouvez les présenter dans ce topic.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Césare


avatar

~ Charitable ~
Charitable

Inscrit le : 01/04/2009
Messages postés : 22759
Age : 35
Sagittaire


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3825


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 8:57

Et les DA et jeux vidéos c'est déja plus interessant ?!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus


avatar

~ Poussin ~
Poussin

Inscrit le : 20/01/2016
Messages postés : 1089
Age : 29
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 9:20

Je réponds que rapidement à ta question. Les jeux vidéos je connais que trop peu donc je ne peux pas juger. Les DA, ça dépend desquels. Certains sont juste nuls et il n'y a rien à en tirer, sinon des gains astronomiques pour ceux qui ont les droits dessus, mais d'autres, permettent non seulement de se changer les idées à travers des fictions de qualité qui peuvent être aussi la vitrine ou un angle d'attaque d'une culture pour personne cherchant à l'analyser. Moi je veux des histoires complexes, avec des scénarios solides que l'on ne devine pas au bout de 30 secondes ou 6 mois avant la sortie du DA, je veux des personnages qui prennent cher (comme dans la vraie vie) et qui évolue, donc avec une psyché complexe. Si le tout est pétrit d'un univers totalement inventé mais qui tient la route ou de références culturelles à outrance, là j'adore et j'adhère.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalabel


avatar

~ Héritière
des plus grands
maîtres chinois ~

Héritière  des plus grands  maîtres chinois

Inscrit le : 03/02/2011
Messages postés : 10005
Age : 37
Gémeaux


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 17234
Classement : Médaille d'Argent


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 20:46

Comment ne pas parler ici d'Haruki Murakami ? ^^

Je vais citer "1Q84" car c'est par cette trilogie que j'ai découvert son univers si particulier. Chacun des 3 tomes compte environ 550 pages mais c'est très fluide, on s'immerge sans même s'en rendre compte. Il y a un côté ensorcelant.
Haruki Murakami a le don d'envoûter, mais aussi de déstabiliser...
Ses thèmes favoris : la solitude, les mondes parallèles, la religion, la musique classique (dans "1Q84" par exemple la Sinfonietta de Janáček joue un grand rôle).


Date de publication originale : 29 mai 2009


Quatrième de couverture du tome 1 :
Au Japon, en 1984. C'est l'histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu'ils avaient dix ans. A l'époque, les autres enfants se moquaient d'Aomamé à cause de son prénom, "Haricot de soja", et de l'appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l'a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d'un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d'une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d'événements, de dates en rapport avec l'Histoire.
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l'autobiographie d'une jeune fille qui a échappé à la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l'âge d'un an et demi. Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kourai


avatar

~ Canard ~
Canard

Inscrit le : 15/05/2016
Messages postés : 1181
Age : 36
Capricorne


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 100


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 21:09

Très intéressant comme sujet je n'avais pas vu.
Je ne pense pas pouvoir lire le livre sur Hiroshima que tu proposes, je risque de pleurer toutes les larmes de mon corps. Je ne me souviens pas si tu as l'intention d'aller dans cette ville mais j'y suis allée et le mémorial de la paix m'a bouleversée, je suppose que tout le monde ne ressent pas ça mais lorsqu'on est allée au dôme j'avais l'impression de rentrer sur un sanctuaire. Et la visite du musée de la paix est très intense, il est en grande partie empli de témoignages c'est dur de se retenir de pleurer (en tous les cas moi)

Sinon la trilogie de Murakami a l'air vraiment sympa. J'ai lu de lui Parasites qui est je pense beaucoup moins accessible que ce que tu présentes car vraiment très étrange.




Smiley55
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus


avatar

~ Poussin ~
Poussin

Inscrit le : 20/01/2016
Messages postés : 1089
Age : 29
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 21:36

Je vais aller à Hiroshima. J'ai d'ailleurs discuté avec des personnes venant de cette ville au stand d'Hiroshima à la Japan Expo, des personnes aussi intéressantes que sympathiques.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Césare


avatar

~ Charitable ~
Charitable

Inscrit le : 01/04/2009
Messages postés : 22759
Age : 35
Sagittaire


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3825


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 21:43

Tu sais parler le Japonais ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus


avatar

~ Poussin ~
Poussin

Inscrit le : 20/01/2016
Messages postés : 1089
Age : 29
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 21:49

Pas du tout mais quelqu'un sur le stand parlait le français, ça aide.

Par contre je trouve dommage que l'on ne trouve aucun livre sur le Japon (cuisine, culture, histoire, religion, artisanat, roman etc) à la Japan. Finalement je n'ai trouvé qu'un livre présenté dans ce topic en 2010 et depuis plus rien.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalabel


avatar

~ Héritière
des plus grands
maîtres chinois ~

Héritière  des plus grands  maîtres chinois

Inscrit le : 03/02/2011
Messages postés : 10005
Age : 37
Gémeaux


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 17234
Classement : Médaille d'Argent


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 22:42

Kourai a écrit:

Sinon la trilogie de Murakami a l'air vraiment sympa. J'ai lu de lui Parasites qui est je pense beaucoup moins accessible que ce que tu présentes car vraiment très étrange.


"Parasites" c'est de Ryū Murakami, ce n'est pas le même Murakami (Haruki) Smiley2


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kourai


avatar

~ Canard ~
Canard

Inscrit le : 15/05/2016
Messages postés : 1181
Age : 36
Capricorne


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 100


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Mer 13 Juil 2016 - 23:48

Ah lol!! j'avoue n'avoir pas fait attention au prénom ^^
(y a trop de Murakami au japon Smiley156 )


Smiley55
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus


avatar

~ Poussin ~
Poussin

Inscrit le : 20/01/2016
Messages postés : 1089
Age : 29
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Jeu 14 Juil 2016 - 8:28

Manga de Hokusai.


Il s'agit d'une réédition du fameux Manga de Hokusai. Ce livre entre dans la catégorie des beaux livres et sa publication date du 29 septembre 2011. 303 x 210 mm et 696 pages pour un total de 42 euros pour découvrir ou redécouvrir ce manuel de dessin qui connu ensuite un important succès. Hokusai qui se définissait lui-même comme le "fou du dessin" inspira aussi bien ses contemporains nippons que certains impressionnistes comme Monet, Van Gogh et d'autres encore.

L'ouvrage ici présenté est aussi le fruit d'une collaboration entre Hideki Nakamura (critique d'art et professeur émérite à l'Université des arts et de design de Nogoya Zokei), Mitsuru Uragami (est considéré comme le plus grand collectionneur de la Manga dans le monde) et Kazuya Takaoka (un graphiste très renommé au Japon).

L'ouvrage propose des dessins aussi divers que variés et d'une qualité exceptionnelle.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalabel


avatar

~ Héritière
des plus grands
maîtres chinois ~

Héritière  des plus grands  maîtres chinois

Inscrit le : 03/02/2011
Messages postés : 10005
Age : 37
Gémeaux


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 17234
Classement : Médaille d'Argent


MessageSujet: Re: Bibliographie sur le Japon. Dim 22 Jan 2017 - 12:07

En voyant "Your Name" au cinéma dernièrement, j'ai aussitôt pensé à un roman jeunesse japonais publié dans les années 80 : "Méli-Mélo" de l'écrivain Hisashi Yamanaka.

L'histoire part vraiment sur le même schéma : un garçon et une fille que tout séparent (dans le livre, on peut même dire qu'ils se détestent) intervertissent mystérieusement leurs corps.
Si le film de Makoto Shinkai prend une tournure mystique qui dépasse la comédie sentimentale, "Méli-Mélo" creuse les différences physiques et sociales qui existent entre filles et garçons.

Date de parution : 1988
Editeur : L'école des loisirs
4ème de couv' : A la fin du primaire, Kazuo retrouve Kazumi. Pire encore, il se retrouve dans la peau de cette dernière et vice versa. Il devient fille, elle, garçon avec les attributs liés au sexe. Cet événement provoque une suite de situations cocasses, axées principalement sur les attraits physiques. Kazuo découvre le harcèlement fait aux femmes, mais il peut se défendre comme un "homme". Le thème de ce roman est drôle, mais certaines plaisanteries ont une saveur particulière.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibliographie sur le Japon.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permissions des habitantsVous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume des Souvenirs en Dessins Animés :: Le jardin des loisirs :: Le Japon :: Les discussions générales sur le Japon-