Faites que la nostalgie de nos dessins animés reste à jamais gravée dans nos mémoires..

AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Voulez-vous que je continue ?
Oui vas y, tu racontes bien
[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Tthhff1067%[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Tthhff11
 67% [ 2 ]
Si tu veux
[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Tthhff100%[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Tthhff11
 0% [ 0 ]
Mouais pas convaincu
[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Tthhff100%[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Tthhff11
 0% [ 0 ]
Laisse tomber, c'est nul
[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Tthhff1033%[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Tthhff11
 33% [ 1 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Trunks 999 (FR)


Trunks 999 (FR)

~ Cuisinier ~
Cuisinier

Inscrit le : 26/06/2018
Messages postés : 668
Age : 16
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 0


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Empty
MessageSujet: [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Horlog10Lun 2 Juil 2018 - 6:09

Rappel du premier message :

Ceci est une fanfic que j'avais écrit sur l'Empire des Souvenirs, et au petit succès qu'elle avait, pourquoi pas la posté ici ! Cependant je ferai quelques modifications sur le language, qui était des fois un peu famillié ou un peu grossier

Prologue : Quelques années ont passés

Sarah Crewe à bien grandi et elle à récemment fêté ses 30 ans, mais avant de dévoiler sa vie d'adulte, mais avant faisont un flashback de presque 20 ans en arrière, Sarah était de retour aux Indes avec Mr Crisford et Becky, Ils étaient tous les 3 pour lire les formalités du testament, et ces derniers ont appris la vérité sur Mr Barrow, il s'agissait d'un escro qui avait ruiné son père juste pour avoir son argent et que la sois-disante mine de diamants (qui n'était en fait que des cailloux) était en faite un prétexte pour ruiné Mr Crewe, Suite à cela, Sarah était furieuse que son notaire les avais escroqués et qui l'en fait d'elle une servante pour Mlle Mangin, elle et Mr Crisford décideront de le dénoncé dès son retour à Londres,
Lorsque que Sarah avait été priée sur la tombe de ses parents, une (très bonne) idée lui était venu en tenu en tête, de déplacé la tombe de ses parents au cimetière de Londres pour qu'elle aille les voir de temps en temps, ce qui a été acceptée, À son arrivée à Londres, Elle et Mr Crisford ont dénoncé Mr Barrow à la police de Londres et il fut arrêté et transféré en service psychiatrique (dans la même chambre qu'une personne que vous avez connu au début de la série), Puis lors du retour au Pensionnat de Mlle Mangin, tout ce passa très bien, Marguerite avait moins de difficulté en Français, Lottie n'était plus une élève pleurnicharde, Mlle Mangin était moins sévère mais elle avait eu une maladie, Amélia n'avais pas changé, Et quand à Lavinia (qui était parti vivre aux États Unis) elle écrivait beaucoup de Lettres à Sarah lui racontant sa vie là bas et qu'elle avait un petit copain, Quand à Peter, avait repris son travail de coursier au marché pendant que Sarah était parti aux Indes, Depuis qu'elle est revenu, il est redevenu son cocher, il avait déclaré à Sarah (dans le dos de Monsieur Crisford) qu'il était amoureux d'elle, Elle aussi lui avait qu'elle l'aimait, Anne continuait toujours de (bien) travailler,
Concernant la vie d'adulte de nos personnages, Sarah et Peter s'était marié et à l'âge de 20 ans ils eurent un fils: Hunter Crewe, Becky était devenu la demoiselle de compagnie de Sarah et la marraine de son fils, Lavinia s'était marié avec son petit ami nommé David Miller et ils eurent aussi un fils : Lincoln Miller, Mais quelque années après son mari meurt d'un assassinat leur fils Lincoln était âgé de 8 ans lors de cette événement, mais elle s'occupera beaucoup de son fils comme un mère poule, Quand à Marguerite, elle était parti vivre seule à Edinburgh mais elle ne s'enuyait pas, Lottie avait un peu mal tourné, elle avait commencé à boire de l'alcool, mais comme elle sentait que l'alcool allait la rendre accro, elle décida d'arrêter de boire et elle décida de devenir bibliothèquaire de la ville,
Anne quand à elle travaillait toujours à la boulangerie, elle à eu une fille: Louise,
Quand à Mlle Mangin, elle à été emporté par un infarctus et quand à sa sœur elle n'a pas pu reprendre le pensionnat (qui fut racheté et changé en Hôpital Psychiatrique, c'est d'ailleurs là que Mr Barrow et la Mystérieuse Personne résident) mais à réussi à trouver une jolie petite maison près de la campagne où elle vivait avec son fils Benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Trunks 999 (FR)


~ Cuisinier ~
Cuisinier

Inscrit le : 26/06/2018
Messages postés : 668


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Horlog10Mar 1 Jan 2019 - 16:43

Chapitre Bonus 5: Le retour de Juliette (le vrai)

Lincoln venait tout juste d'abbâtre William, Au moment de repartir, il avait remarqué une femme enfermé dans un sac mortuaire qui criait, Lincoln ouvra le sac mortuaire et il se rendit compte que c'était Juliette, ce dernier raccompagna Juliette chez lui, il toqua à la porte, Holly alla lui ouvrir la porte

Holly : Mon Lincoln d'amour, tu es revenu
Lincoln : Oui et je ne suis pas rentré seul
Juliette : Bonjour Holly
Holly : Juliette, comme ça fait longtemps qu'on s'est pas vu
Lincoln : Elle m'a raconté ce qui s'est passé pendant ces 2 années
Holly : Oh très bien, raconte moi
Juliette : Je veux bien, mais à condition que mon Francis d'amour soit ici !
Lincoln : Très bien je vais l'appeler

Lincoln appela Francis sur le téléphone

Francis : Allô
Lincoln : Francis c'est toi ?
Francis : Oui c'est moi
Lincoln : Passe à la maison, j'ai une magnifique surprise qui t'attend
Francis : D'accord, j'arrive

Francis quitta son bureau et s'en alla chez Lincoln, Ce dernier l'accueilla et lui mis un bandeau pour les yeux

Francis : Pourquoi je dois porter un bandeau, c'est quoi ma surprise ?
Lincoln : Moi en tout cas je suis sûr que ça va te plaire

Lincoln retira le bandeau des yeux de Francis

Lincoln : Regarde qui est là

lorsque Francis revis enfin Juliette, il était heureux

Francis : JULIETTE, mon amour
Juliette : FRANCIS, mon chéri d'amour

Les 2 tourtereaux se rapprochèrent et se firent des bisous

Francis : Tu m'as tellement manqué, j'étais inquiet pour toi, 2 ans sans avoir de nouvelles c'est très long
Juliette : Moi aussi, si tu veux savoir ce qui s'est passé pendant ces 2 ans, je vais te le raconter
Francis : Vas y dis le moi

Francis et Juliette s'asseyèrent près de la table

Juliette : Après le mariage de Holly et Lincoln, tu sais que je devais repartir chez ma mère, mais au moment d'arriver dans une station service, William et certains de ces associés sont arrivés pour me kidnappé, ensuite dès l'arrivée à son repaire, il m'a enfermé dans une chambre avec juste un lit, une petite table, un lavabo et des toilettes, il contrôlait sans cesse mon courrier, je n'avais le droit que d'envoyer du courrier à ma mère et à mon frère, il me faisait nettoyer le manoir en entier, me donner des coups de fouet, alors quand j'ai entendu des coups de feu dans le manoir, je me suis cacher dans les toilettes, puis quand j'ai vu ma porte détruite, j'ai du coup pris un sac mortuaire qui était dans une armoire et je m'y suis cacher dedans puis quand j'ai entendu Lincoln tué William et qu'il quittait le manoir j'ai tout de suite appellé "À l'aide" et il m'a sauvé la vie, sans lui je n'aurais peut-être jamais revoir mon chéri
Francis : Quelle horrible histoire
Juliette : Oui, Francis s'il te plaît, accompagne moi chercher ma voiture, si sa trouve elle y est encore
Francis : D'accord, monte avec moi dans ma voiture

Quelques minutes plus tard, Francis et Juliette arrivèrent à la station service, ils découvrèrent que la voiture n'était pas sur les lieux, Juliette en profita pour passer un coup de fil à son frère

Aurélien : Allo
Juliette : Aurélien c'est moi Juliette
Aurélien : Juliette, maintenant ils t'ont donné un téléphone dans ta chambre
Juliette : Non, je suis maintenant libre, William est mort
Aurélien : C'est vrai ? Oh mon dieu je suis heureux, je vais prévenir maman, Comment est il mort ?
Juliette : C'est Lincoln, il a fait une guerre dans le manoir de William, au début son but était de venger de sa mère, mais lorsqu'il m'a entendu crier, il m'a sauvé la vie et depuis je suis content de retrouver mon Francis d'amour
Aurélien : L'essentiel c'est que tu t'en ai sorti
Juliette : D'ailleurs, je suis à la station service où j'avais été enlevé pour récupérer ma voiture, mais elle n'y est plus, elle a du sûrement était détruite par la fourrière
Aurélien : Ou a moins que c'est moi qui l'ai
Juliette : Tu as gardé ma voiture
Aurélien : Bien sûr, le propriétaire de la station service l'a ramènais chez nous, elle est à la maison
Juliette : Merci, rapporte-là moi dans quelques jours comme ça on déjeunera avec Francis
Aurélien : Pas de soucis, on peut venir jeudi
Juliette : D'accord, bon bah à jeudi
Aurélien : À jeudi

Juliette raccrocha alors le téléphone et rejoigna Francis

Juliette : C'est bon, c'est mon frère qui a ma voiture, il l'a ramènera jeudi, et lui et ma mère viendront déjeuner le jour même
Francis : Bon et bien d'accord, dans ce cas, rentrons chez moi
Juliette : Pas de problème

Une fois arrivé chez Francis, Nos 2 héros se firent coulé un bon bain chaud

Juliette : J'en avais envie depuis des années, de reprendre un bain avec toi
Francis : Moi aussi Juliette
Juliette : Tu sais Francis, Je n'ai pas arrêté de penser à toi durant ces 2 années
Francis : Moi aussi, je m'inquiètais beaucoup maintenant, tu es là c'est le plus important
Juliette : Dis Francis ?
Francis : Oui qu'est-ce qu'il y a ?
Juliette : Tu aimerais avoir un enfant ?
Francis : Bien sûr et toi ?
Juliette : Moi aussi j'en voudrais un, j'aimerais avoir un beau petit garçon
Francis : Et tu as déjà une idée de prénom ?
Juliette : Bien sûr, j'aimerais l'appelé Anthony
Francis : Et si c'est une fille ?
Juliette : Je l'appellerais Joyce
Francis : Ce sont des beaux prénoms
Juliette : J'y ai beaucoup réfléchi pendant 2 ans
Francis : Ça on peut le dire
Juliette : Mes yeux sont sur ma tête pas sur ma poitrine
Francis : Oh excuse moi
Juliette : Je comprends cela fait 2 ans que tu ne l'as pas vu, mais tu auras le temps de la regarder ce soir
Francis : D'accord, et tu voudrais devenir maman dans combien de temps
Juliette : Maintenant, j'aimerais le devenir le plus rapidement possible
Francis : D'accord, et puis de toute façon, Les amis ont déjà envie d'être parents, Louise est enceinte de 1 mois, Holly a parlait de son désir d'enfant à Lincoln depuis quelques jours
Juliette : Embrasse moi, faisons nous des câlins et bisous

[Scène Censuré]

Quelques jours plus tard, La mère et le frère de Juliette arrivèrent pour déjeuner ensemble

Juliette : Oh Bonjour Maman, Bonjour Grand frère

Juliette serra très fort sa mère et son frère

Juliette : Je suis si heureuse de vous revoir
Mariette : Moi aussi, je suis si contente de te revoir et que tu sois en vie
Aurélien : Moi aussi ma sœur

Après le repas

Mariette : Il était super bon ce roastbeef, tu es vraiment un vrai cordon bleu Francis
Francis : Je vous remercie beaucoup
Aurélien : C'était très bon, on y va Maman ?
Mariette : Oui j'arrive
Francis : Attendez, j'ai quelque chose à vous dire

Francis sorta une bague

Francis : Juliette, est ce que tu veux m'epousé
Juliette : Tu es sérieux, tu veux vraiment que je t'épouses ?
Francis : Puisque je te le dis
Juliette : Bien sûr, Évidemment que je veux t'epousé

Francis passa la bague de fiançailles à Juliette, Ils s'embrassèrent pour se dire je t'aime, puis 3 mois plus tard, Francis et Juliette se marièrent

Le prêtre : Mr Francis Dehano, souhaitez vous prendre pour épouse Mlle Juliette Caan
Francis : Oui je le veux
Le prêtre : Mlle Juliette Caan, souhaitez vous prendre pour époux Mr Francis Dehano
Juliette : Oui je le veux
Le prêtre : Je vous déclare désormais, Mari et Femme, Vous pouvez vous embrassez

Les 2 jeunes mariés s'embrassèrent et sortirent de l'église

Hunter, Louise, Lincoln et Holly : Toutes nos félicitations pour votre mariage
Francis : Merci les amis
Mariette : Félicitations pour ton mariage ma chérie
Aurélien : Félicitations pour ton mariage ma sœur
Juliette : Merci

Francis et Juliette célébrèrent leur plus beau jour de leur vie

Fin du chapitre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trunks 999 (FR)


~ Cuisinier ~
Cuisinier

Inscrit le : 26/06/2018
Messages postés : 668


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Horlog10Jeu 17 Jan 2019 - 22:18

Chapitre Bonus 4: La relation de Francis et Juliette

C'était le lendemain de la rentrée, après un bon petit déjeuner, Francis se prépara pour aller à l'école, il ne se doutait pas que Juliette l'attendait près de la porte de la maison

Juliette : Coucou mon Francis
Francis : Salut Juliette
Juliette : Alors tu vas bien ?
Francis : Oui très bien, comment as tu fait pour trouver où j'habite ?
Juliette : Ma mère m'a dit où tu habitait car elle a croisé ta mère hier midi
Francis : (Super, Maintenant elle sait où j'habite)
Juliette : Tu n'est pas très bavard
Francis : Juliette ?
Juliette : Qu'est ce qu'il y a ? Tu as quelques choses à me dire ?
Francis : Oui, je m'excuse d'être partie à la va vite hier soir
Juliette : C'est pas grave, tu n'as pas à t'excuser car je ne t'en veux absolument pas
Francis : Et aussi ?
Juliette : Tu veux quelque chose ?
Francis : Oui, je veux te faire un bisou
Juliette : Sérieusement
Francis : J'ai dis que je n'embrassé jamais une fille que je connais à peine, et vu qu'on de connait d'avantage et qu'on est amoureux, je veux t'embrassé
Juliette : D'accord, fait le moi où tu veux

Francis embrassa Juliette sur la bouche, puis arriva Hunter et Louise

Louise : Alors ça y est Francis, tu as trouvé l'âme sœur
Hunter : Alors dans quelques années, Vous allez bientôt vous mariez ?
Juliette : Du calme, et puis on se mariera si on veut, pas vrai mon chéri
Francis : Bien sûr ma jolie
Hunter : Je disais ça pour rire, mais tu es vraiment amoureux de Juliette
Francis : Bien sûr
Louise : Alors, elle est très gentille
Francis : Elle est magnifique, je trouve que c'est la plus jolie fille de tout l'univers
Juliette : Et mon Francinou, il est trop mignon

Juliette serra fort Francis dans ses bras et lui fit un bisou

Juliette : Je t'aime mon chéri
Francis : Moi aussi

Lincoln et Holly arrivèrent à leurs tours

Lincoln : Alors Francis, tu as enfin une chéri à toi
Francis : On peut dire ça
Holly : Félicitations, tu as l'air de formé un jolie couple avec elle
Juliette : C'est sur, on a les mêmes goûts
Francis : Bon on y va, vous nous rejoindrez

Francis et Juliette se tenèrent la main et coururent jusqu'à l'école
Le matin, en classe, ils se fixaient du regard pendant qu'ils faisaient leurs exercices
Et l'après midi, ils allèrent au parc, loin de Hunter et ses amis, et ils mangèrent une glace, puis ils discutèrent

Juliette : Dis Francis
Francis : Oui ma Juju ?
Juliette : Tu vivais où avant de déménager ?
Francis : Je vivais à Manchester, ma vie était moins bonne qu'avant, je n'avais pas d'amis et je m'ennuyais sans cesse, puis un jour, mon père fut muté à Londres, et j'étais très content, c'est vraiment une super tu ne trouves pas ?
Juliette : Bien sûr, Moi j'ai déménagé à Londres car ma mère a voulu revenir ici dans ce coin de paradis
Francis : Quand je suis arrivé ici, Hunter et ses amis sont devenus rapidement mes amis, mais sauf que c'était différent, Hunter n'avais pas déclaré encore ses sentiments à Louise, Lincoln quand à lui était battu par son beau-père, il est actuellement en service psychiatrique, et Holly n'était pas encore dans la bande, elle aimait déjà beaucoup Lincoln, mais Lincoln ne lui avait jamais déclaré ses sentiments car il était très timide et qu'il ne voulait pas pour le moment être en relation avec une fille
Juliette : Oh
Francis : Quand Hunter à déclarer ses sentiments pour Louise, il lui avait fait un bisou sur la bouche après une partie d'origami, Quand à Lincoln, il a déclaré son amour pour Holly en lui offrant des confiseries mais c'est surtout Louise qui l'a surtout aidé à le dire à Lincoln
Juliette : Lincoln était timide à ce point là ?
Francis : Oui
Juliette : Ça ne devait pas être facile
Francis : Je te le confirme
Juliette : Embrasse-mi et Embrasse-moi sont sur un bateau, Embrasse-mi tombe à l'eau, qui reste t'il ?
Francis (en rougissant): Embrasse moi

Juliette embrassa Francis sur la joue

2 semaines plus tard

Hunter : Je n'en peux plus
Louise : Moi aussi
Lincoln : Pareil
Hunter : Ça commence sérieusement à m'énerver, Francis est toujours absent de la bande, parce qu'il traîne tout le temps avec Juliette
Holly : C'est vrai, même moi qui quand j'étais au début de ma relation avec Lincoln, je n'ai jamais laisser tomber le club
Lincoln : Pareil, je ne t'aurais jamais fait un coup pareil Hunter
Louise : Moi aussi, je me consacrer aussi à la bande
Hunter : Toi c'est normal Louise, je suis le chef de la bande, et tu es fidèle à moi
Lincoln : Il faudrait n'empêche trouver une solution pour qu'il revienne dans le club

Après quelques secondes de réflexion, Louise avait trouvé une solution

Louise : Je crois que j'ai trouvé une solution, si on tenté de faire séparé Juliette et Francis ?
Hunter : Hum, je crois pas que ce soit une très bonne idée, si tu veux la faire ce sera sans moi
Lincoln : Moi aussi
Holly : Pareil
Louise : Merci les amis, on peut vraiment compter sur personne

Quelques minutes plus tard, Louise alla voir Francis qui s'apprêtait à rentrer chez lui

Louise : Je peux te parler
Francis : Qu'est ce que tu veux Louise
Louise : Quitte immédiatement Juliette ou je demande à Hunter de t'exclure du groupe
Francis : Certenement pas
Louise : Et bien tant pis, tu peux nous dire adieu
Francis : Bon je vais le faire

Francis alla alors retrouver Juliette qui était toujours au parc

Juliette : Francis, tu veux finalement encore passer du temps avec moi
Francis : J'ai quelque chose à te dire
Juliette : Ça à pas l'air d'être une bonne nouvelle
Francis : Je te quitte Juliette
Juliette : C'est pas vrai, c'est une blague, tu mens, Pourquoi tu me quittes ?
Francis : C'est Louise qui m'a demandé de te quitter, c'était ça ou ma place au club
Juliette (en larmes): Tu ne vas pas oublier tout les souvenirs que l'on a passé ensemble !
Francis : Bien sur que non, je n'oublierai jamais tout les souvenirs que l'on a passé ensemble

Francis s'en alla du parc, laissant Juliette qui fondait en larmes, mais ce dernier avait beaucoup plus mal qu'elle, on lui a forcé de quitter sa chérie de force, Francis retrouva alors Louise, il pris une décision

Louise : Alors tu l'as quitté ?
Francis : Oui et je quitte le club aussi
Louise : Quoi ? Attends tu peux pas nous faire ça
Francis : Si, car c'est ta faute tout ça, j'étais heureux avec Juliette, mais il a fallu que tu t'en melle avec les autres
Louise : Les autres n'y sont pour rien
Francis : Peut être mais par ta faute j'ai perdu ma copine, si elle m'en veux à me détester ce sera de ta faute, et si elle m'en veux pas, je reviendrai, mais je veux qu'on foute la paix pour le moment

Francis s'en alla en courant pour rentrer chez lui, quelques minutes plus tard, c'est Juliette qui alla voir Louise, Juliette était en colère

Juliette : Louise, Espèce de Garce

Juliette flanqua une gifle à Louise

Juliette : Par ta faute, mon Francinou m'a quitté, si il ne veux plus jamais me parler, je ne te le pardonnerais jamais
Francis : Justement, il m'a dit la même chose tout à l'heure
Juliette : Peut importe, si moi et lui, on ne redevient pas comme au début, je te parlerai plus jamais, compris

Juliette s'en alla

Louise: (Oh lala, je crois que j'ai fait une grosse bêtise, comment remédier à ça)

Louise réfléchisa : (Je sais, je crois avoir trouvé)

Louise : Juliette reviens
Juliette : Pas après ce que tu m'as fait
Louise : Non, là je crois avoir trouvé une solution pour vous remettre en couple toi et Francis
Juliette : Vas-y dis moi
Louise : Va le voir chez lui avant qu'il rentre, en espérant qu'il t'aime toujours
Juliette : Y'a intérêt que ça marche

Juliette courru jusqu'à chez Francis, et il était tout seul chez lui, en train de se remettre en question, il avait déjà fait son choix, il voulait récupérer Juliette et sa place au club, Juliette alla dans sa chambre

Francis : Juliette ?
Juliette : Louise m'a dit de venir chez toi
Francis : Tu m'en veux énormément ?
Juliette : Mais non mon Francinou, je t'aime toujours
Francis : Sérieusement ?
Juliette : Bien sûr, et toi, est ce que tu m'aimes toujours malgré ce que tu as dit ?
Francis : Je t'aime toujours j'aurais jamais te dire que je te qui...
Juliette : Tais-toi et laisse moi t'embrassé maintenant

Juliette fit un baiser à Francis

Francis : On se remet en couple
Juliette : Oui comme au début
Francis : Je t'aime Juju
Juliette : Moi aussi

Le lendemain, Louise présenta ses excuses à Francis et Juliette et au club, ses excuses ont été accepté, mais le club lui donna un gage, elle a du embrasser Juliette sur la bouche

Fin du chapitre Bonus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trunks 999 (FR)


Trunks 999 (FR)

~ Cuisinier ~
Cuisinier

Inscrit le : 26/06/2018
Messages postés : 668
Age : 16
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 0


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Horlog10Mar 22 Jan 2019 - 22:22

Chapitre Bonus 6: Un heureux événement pour Juliette

C'était une belle matinée de mai, Juliette était à la maison avec Francis comme chaque matin

Francis : Ça va chérie ?
Juliette : Oui et toi
Francis : Très bien, je nous ai fait des bonnes crêpes pour ce matin
Juliette : Miam, tu sais me faire plaisir

Après le petit déjeuner, Francis se prépara pour aller au travail

Francis : Bon j'y vais à ce soir
Juliette (en faisant un bisou à Francis): À ce soir mon futur mari
Francis : Je t'aime
Juliette : Moi aussi

Quelques minutes plus tard, avant d'aller voir Louise pour acheter du pain, Juliette commencé à ne pas se sentir bien, elle commençait à avoir des nausées, elle alla aux toilettes pour vomir

Juliette : Que se passe t'il pour que j'ai envie de vomir ?, Je me suis réveillée ce matin et pourtant je me sentais déjà bien

Juliette sorta alors chercher du pain, sur le trajet, elle croisa Holly

Holly : Salut Juliette
Juliette : Oh Bonjour Holly
Holly : Ça va ?
Juliette : Si on peut dire ça !
Holly : Tu ne vas pas bien
Juliette : Je viens de vomir ce matin, alors que je me sentais bien
Holly : Ah, qu'est ce que tu as mangé ce matin
Juliette : Des crêpes que Francis m'a faite !
Holly (en rigolant) : Il a du sûrement t'empoisonner
Juliette : N'importe quoi, on a fait la pâte ensemble ce matin
Holly : Ah, ben dans ce cas je ne sais pas ce qui ce passe
Juliette : C'est vrai, bon je vais te laisser tranquille, je voudrais pas que tu fasses attendre tes élèves
Holly : Oh oui, merci de me le rappeler

Juliette se rendit à la boulangerie

Juliette : Salut Louise
Louise : Comment vas tu ?
Juliette : Je ne sais pas
Louise : Au bon que ce passe t'il ?
Juliette : J'ai vomi ce matin alors que je me sentais en pleine forme
Louise : Rassure toi ça m'est arrivé il y a quelques jours
Juliette : Oh merci je suis rassurée que ça n'arrive pas qu'à moi
Louise : Moi c'était parce que j'avais une remontée, ce n'est pas grave
Juliette : Moi j'ai eu des nausées tout à coup, mais je ne préfère pas continuer, je vais te prends 2 pains
Louise : Pas de problème, cela te fera 1£45 s'il te plaît

Quelques minutes après, Juliette rentrait chez elle, elle avait mangé une moitié d'un pain sur le trajet, elle alla faire les poussières et elle commençait à avoir mal au dos

Juliette : Aïe mon dos mais que ce passe t'il ce matin, je suis tombée malade ?, je crois que je vais contacter le médecin

Le soir même, Francis et Juliette venaient de finir de manger

Juliette : Je vais voir le médecin demain matin
Francis : Ah bon qu'est-ce qu'il y a ?
Juliette : J'ai vomi ce matin et j'ai eu mal au dos
Francis : Pourtant tu es en bonne santé
Juliette : Oui, c'est bien ça le problème, c'est qu'avant de partir à la boulangerie, je me suis sentie nauséeuse et j'ai été vomir
Francis : C'est vrai que c'est loin d'être une remontée
Juliette : Oui en effet, (bâillement) Je crois que je vais aller me coucher
Francis : D'accord, je ferais la vaisselle

Le lendemain matin, Juliette était passé chez le médecin

Juliette : Alors que donne mes résultats
Le Médecin : J'ai quelques choses à vous dire, vous n'êtes pas malade mais ces symptômes sont normaux car vous êtes ...
Juliette : Hypocondriaque, oh mon dieu ça va être l'horreur
Le Médecin : Mais non, vous êtes enceinte
Juliette : Je... je suis enceinte, de combien de temps
Le Médecin : 1 mois je dirais
Juliette : Est ce que je peux régler par chèque ?
Le Médecin : Oui pas de problème

Juliette sortie du cabinet du docteur, une fois rentrée chez elle, elle éclata sa joie

Juliette : Je suis si contente d'être enceinte, j'espère que ce sera un petit gars, pas vrai mon petit Anthony (Juliette carressa son ventre)

Quelques minutes plus tard, Juliette alla au commissariat, elle tomba sur Hunter à l'accueil

Juliette : Excuses moi Hunter, Est ce que Francis est là ?
Hunter : Oui je vais l'appeler, FRANCIS
Francis : Oui j'arrive

Quelques secondes Francis arriva

Hunter : Juliette veut te voir
Francis : Oui qu'est-ce qu'il y a ?
Juliette : J'ai une bonne nouvelle à t'annoncé
Francis : Je sais pas dis moi
Juliette : Je suis enceinte, tu vas être papa !
Francis : Non, sérieusement, je veux être père
Juliette : Absolument
Francis : Oh je suis trop content, c'est pour ça que tu te sentais pas bien hier, ce sont les 1ers symptômes de la grossesse
Juliette : On va être parents !
Francis : On se marie avant la naissance du bébé ou après ?
Juliette : Avant, bien évidemment

Le soir même, Francis et Juliette reflechissèrent pour leur enfant

Francis : Comme quoi j'ai bien fait de prendre une maison avec 2 chambres
Juliette : C'est vrai
Francis : Maintenant, il faut qu'on fasse la chambre du petit ou de la petite
Juliette : Tu as une idée de comment la repeindre ?
Francis : En gris argenté par exemple
Juliette : Oh oui ça va être très beau

Francis et Juliette s'embrassent sur la bouche

Fin du chapitre


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 TrunksMasters
Discord: Trunks 999#3133
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trunks 999 (FR)


Trunks 999 (FR)

~ Cuisinier ~
Cuisinier

Inscrit le : 26/06/2018
Messages postés : 668
Age : 16
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 0


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Horlog10Mer 17 Avr 2019 - 13:15

Chapitre Bonus 7: De bons moments

C'était un beau matin de juillet, Louise était en train de ranger des Livres, puis un attira son attention

Louise : Qu'est-ce que ça ?

Louise l'ouvrit et est émerveillé

Louise : Un album de photo, Oh mais cette image c'est le 1er jour où je suis entré dans le club, on avait 8 ans à l'époque avec mon mari et Lincoln

[1er Flashback

Louise était en train de pleurer sur un banc et Hunter alla la voir

Hunter Enfant : Pourquoi tu pleures Louise ?
Louise Enfant : On m'a volé mon croissant
Hunter Enfant : Qui te l'a volé ?
Louise Enfant : C'est Nicolas, Il vient de me l'arracher des mains
Hunter Enfant: Je vais aller avec Lincoln et je vais essayer de le récupérer

Hunter alla voir Lincoln

Hunter Enfant: Je peux te demander quelques chose
Lincoln Enfant: Oui
Hunter Enfant : Louise s'est fait voler son croissant par Nicolas et je voudrais l'aider à lui rendre
Lincoln Enfant : D'accord, en espérant qu'il ne l'ai pas mangé

Nicolas s'approcha de Hunter

Nicolas : Alors, on veut mon croissant, ah non j'oubliais il est à moi
Hunter Enfant : Non c'est celui de Louise donc non il n'est pas à toi

Nicolas s'apprêta à le manger quand Lincoln lui morda la main, Hunter réussi à rattraper le croissant et alla le ramener à Louise

Hunter Enfant: Tiens Louise, un peu plus et il était à 2 doigts de le manger
Louise Enfant (En séchant ses larmes) : Merci Hunter, tu es mon héros

Louise lui fit des petits bisous sur la joue

Louise Enfant : Je veux bien être ami avec toi et Lincoln
Hunter Enfant : Bien sûr, on se retrouvera chaque après midi dans le parc
Louise Enfant: Merci
Hunter Enfant : Mais de rien, Tu veux qu'on fasse une photo ?
Louise Enfant : Mais bien sûr que Oui
Hunter Enfant : Lincoln viens s'il te plaît c'est pour une photo
Lincoln Enfant: D'accord j'arrive

Lincoln, Hunter et Louise se prenèrent en photo]

Louise tourna la page

Louise : Oh je me souviens de cette photo, C'est la maman de Hunter qui nous a pris en photo

[2nd Flashback (Il se situe entre le chapitre 10 et 11)

Hunter Enfant : C'est cool que tu sois à la maison Louise
Louise Enfant : Moi aussi, avec toi je ne m'ennuie jamais
Hunter Enfant : Le seul hic, c'est dormir c'est le canapé
Louise Enfant : Dors avec moi dans ton lit, on se lèvera en même temps le matin, comme ça on pourra se faire un câlinou et pourra s'amuser dehors plus tôt
Hunter Enfant : Non ça ira, en plus c'est gentil que je te laisse même si y'a de la place pour qu'on dorme tout les 2
Louise Enfant : Alors embrassons nous

Hunter et Louise s'embrassèrent et Peter s'étaient cacher pour les prendre en photo

Sarah : Coucou
Hunter : Maman, tu n'es pas dans le jardin ?
Sarah : Et non, on as dis ça juste pour que je vous surprenne en train de vous embrasser et ensuite demander à ton père de vous photographier
Hunter Enfant : Et en quoi cela sert de nous photographier en train de nous embrasser
Peter : A vous souvenir de vos 1ers amour, par exemple regarde cette photo avec ta mère Hunter, on s'était embrasser pour la 1ère fois a votre âge et c'est Mr Crisford qui nous as pris en photo
Sarah : C'est surtout moi qui t'a embrasser
Peter : Ah c'est vrai tu n'as pas tout à fait faux chérie
Sarah : Ah et aussi, je ferais une copie de la photo pour la montrer à ta mère Louise

Sarah et Peter allèrent cette fois ci dans le jardin

Louise Enfant : Aller c'est pas si mal, et qui c'est, notre amour sera éternel
Hunter Enfant : Je l'espère aussi]

Louise : Je me souviendrai toujours de ce moment là toute ma vie

Louise tourna une page et rigola d'une photo

Louise : Oh c'était la fois où il m'avait emmener danser, mon dieu, il disait en plus que la danse n'était pas son point fort

Louise tourna la page et vit ses photos préférées

Louise : Le jour de notre mariage, le meilleur jour de ma vie, ce que ma robe était jolie en plus

Louise ferma l'album photo et le rangea

Louise : Bon voilà le rangement est terminée, maintenant j'attends le retour d'Hunter

Quelqu'un frappa à la porte, Louise alla ouvrir la porte, c'était Holly à la porte

Louise : Salut Holly, comment vas tu
Holly : Très bien et toi ?
Louise : Bien, tu voulais me voir ?
Holly : Oui, on peut discuter autour d'un thé
Louise : Pas de problème

Quelques minutes plus tard

Louise : Tu veux que je fasse un gâteau à Lincoln pour son anniversaire ?
Holly : Pourquoi pas après tout, ça nous rappellera de bons souvenirs d'enfance, car après on donnera naissance à nos bambins
Louise : En parlant de souvenirs d'enfance, j'ai retrouvé l'album photo de notre club
Holly : Ah nos bons vieux souvenirs
Louise : Mais bon pour le gâteau, qu'est-ce que tu voudrais que je lui fasse ?
Holly : Un Fraisier comme d'habitude
Louise : J'en était sûr, je te le fais et tu viendras le chercher le 18 l'après midi
Holly : Pas de soucis, souhaite tu que je te paye ?
Louise : Bien sûr que non, vu que tu nous invites
Holly : Très bien, bon je vais à l'épicerie, je vais en profiter pour faire un bisou à mon chéri d'amour
Louise : D'accord à plus tard

2 heures plus tard

Hunter : Salut Louise
Louise : Tiens tu rentres déjeuner ?
Hunter : Pas vraiment, j'ai pris mon après midi
Louise : Pour pouvoir passer du temps avec moi ?
Hunter : Bien sûr, ça va que l'on a eu de nouvelles recrues depuis quelques jours
Louise : Ce que tu es vraiment gentil mon amour
Hunter : Je t'aime ma chérie
Louise : Moi aussi, Dis Hunter, tu pourrais m'aider à faire le fraisier pour l'anniversaire de Lincoln ?
Hunter : Bien sûr

Quelques jours plus tard, c'est l'anniversaire de Lincoln, et Louise lui apporta son gâteau pendant que les autres chantaient

Tous (sauf Lincoln): Joyeux anniversaire, Joyeux anniversaire, Joyeux anniversaire Lincoln, Joyeux anniversaire
Hunter : Fais maintenant un vœu et souffle tes bougies
Lincoln : (Je souhaiterais que Holly m'offre une fille) Voilà c'est fait

Lincoln souffla ses bougies

Holly : Bravo, maintenant trinquons à tes 25 ans mon amour
Lincoln : Hé bien à mes 25 ans
Tous (sauf Lincoln): À tes 25 ans

Lincoln leva son verre

Lincoln : À ma mère qui est aux cieux, je trinque avec toi, j'aimerais que tu sois avec nous à notre table, et quand à toi William, j'espère que tu souffres bien en Enfer et que tu t'assèche vite, à la tienne Maman

Tous les autres levèrent leurs verres

Tous (sauf Lincoln): À la vôtre, Mne Miller
Holly : Bon aller, on mange le gâteau maintenant
Francis : Je vais me régaler
Juliette: Moi aussi, mais je vais faire attention à ma ligne
Lincoln : Alors dépêcher vous, sinon il y en aura plus

Quelques heures plus tard, Les invités étaient partis, pendant ce temps, Lincoln et Holly faisaient la vaisselle

Holly : Dis moi Lincoln ?
Lincoln : Oui mon amour
Holly : Tu as fait quoi comme vœu ?
Lincoln : D'avoir une fille
Holly : Qui c'est, tu vas bientôt l'avoir ta petite ou ton petit, c'est le bon dieu qui en décidera
Lincoln : Ça c'est vrai
Holly : Et puis de toute façon, on veux avoir 2 enfants, un garçon et une fille
Lincoln : C'est ce qui me ferait le plus plaisir
Holly : Moi aussi
Lincoln : Je t'aime Holly
Holly : Moi aussi Lincoln

Puis quelques jours plus tard, c'est le jour du mariage de Francis et Juliette

Le prêtre : Mr Francis Dehano, souhaitez vous prendre pour épouse Mlle Juliette Caan
Francis : Oui je le veux
Le prêtre : Mlle Juliette Caan, souhaitez vous prendre pour époux Mr Francis Dehano
Juliette : Oui je le veux
Le prêtre : Je vous déclare désormais, Mari et Femme, Vous pouvez vous embrassez

Les 2 jeunes mariés s'embrassèrent et sortirent de l'église

Hunter, Louise, Lincoln et Holly : Toutes nos félicitations pour votre mariage
Francis : Merci les amis
Mariette : Félicitations pour ton mariage ma chérie
Aurélien : Félicitations pour ton mariage ma sœur
Juliette : Merci
Janet: Bravo pour ton mariage mon grand
Francis : Merci maman
Manny : C'est vrai tu as la plus magnifique des épouses que peut avoir mon fils
Juliette : Oh vous êtes tellement gentil Mr Dehano, je vous promets que je serais une très bonne épouse envers votre fils

Francis et Juliette célébrèrent leur plus beau jour de leur vie

Fin du chapitre


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 TrunksMasters
Discord: Trunks 999#3133
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trunks 999 (FR)


Trunks 999 (FR)

~ Cuisinier ~
Cuisinier

Inscrit le : 26/06/2018
Messages postés : 668
Age : 16
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 0


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Horlog10Mer 17 Avr 2019 - 20:02

Chapitre 21: Une journée entre Francis et Juliette

Il s'agissait de la fin du mois d'août, et ce matin là, Francis et Juliette, dans leur lit, passèrent du temps à se faire des câlins

Juliette (en riant): Non arrête pas ici, Oh Francis, tu sais que je crains les chatouilles
Francis : Allez j'ai encore envie de t'en faire
Juliette : D'accord mais fais en moi sur mes bras,

Francis continua à faire des chatouilles pour faire rire sa femme, puis il s'arrêta, les 2 tourtereaux s'embrassèrent, puis après avoir pris leur petit déjeuner, ils discutèrent ensemble de leur enfant à venir

Francis : Je me demande quand il va sortir de ton ventre
Juliette : Normalement, dans 6 mois
Francis : Tant que ça ? (disais t'il ironiquement)
Juliette : Aller courage, tu as bien tenu 2 ans sans me voir
Francis : Ce n'est pas très gentil de dire ça
Juliette : C'est juste un exemple, je dis pas que c'était un bon souvenir
Francis : Tu me rassures
Juliette : D'ailleurs, si William m'avait tué, tu aurais fait quoi
Francis : Je me serais enfermé à la maison et je me serais tirais dessus pour te rejoindre
Juliette : Comme dans "Roméo et Juliette"
Francis : Oui et tu t'appelles Juliette, mais sauf que dans l'histoire de Shakespeare, Les 2 héros meurent en buvant le même poison
Juliette : Et ce poison était une arme
Francis : Oui en effet
Juliette : Pour en revenir sur le sujet de notre enfant qui va bientôt arriver
Francis : J'ai pas encore terminé la chambre c'est ça
Juliette : Tu as certes fini sa chambre, mais il reste encore quelques-uns chose
Francis : Oui, qu'est ce qu'il faudrait d'autre
Juliette : Il faudrait un élément très important, le berceau pour son dodo
Francis : Bien-sûr, je pense que le berceau que j'ai eu étant petit fera l'affaire
Juliette : Pourquoi pas, ça nous évitera d'en racheter un
Francis : On sera de très bons parents
Juliette : Je m'imagine déjà le tenir dans mes bras et lui faire des câlins
Francis : Moi aussi, je lui donnerai le plus d'amour possible qu'un père peut donner
Juliette : Même avec ton cœur de policier
Francis : Je voudrais justement te parler de ça, après la naissance du petit, je démissionnerais de mon poste et puis je chercherai du travail ailleurs
Juliette : Mais pourquoi dis tu cela ?
Francis : Pour être vraiment plus présent pour le gosse
Juliette : Et tu en trouveras où du travail ?
Francis : Peut-être dans une compagnie de Taxi, et en plus ça paye bien à ce qu'il paraît !
Juliette : Ça serait la douche froide pour ton père
Francis : Je sais, mais je ne veux pas qu'il le prenne mal
Juliette : Après tout, fait ce qui est bien pour ton travail et pour les besoins de notre futur enfant

Francis caressa le ventre de Juliette

Juliette : Tu es mignon quand tu caresse mon ventre
Francis : Dans quelques mois, je pourrais le porter dans mes bras
Juliette : J'attends moi aussi ce moment
Francis : Bon on fait quoi ?
Juliette : On va aller chercher du pain puis on va aller au cimetière
Francis : D'accord

Francis et Juliette se rendèrent à la boulangerie

Louise : Salut vous 2, comment ça va ?
Francis : Très bien
Juliette : On parlais du bébé qui va j'espère arriver très vite

Louise rigola

Louise : Moi aussi j'attends les miens avec impatiente
Juliette : Les tiens ?
Louise : Je vais avoir des jumeaux
Francis : Oh toutes mes félicitations
Louise : Après ce qui va être compliqué, c'est de savoir si c'est des filles ou des garçons !
Juliette : Ou après ça peut être les 2, un garçon et une fille
Louise : Qui c'est, j'espère que ce sera ça
Francis : Hunter serait aussi content de ça
Juliette : Moi j'espère avoir un petit garçon
Louise : Bon c'est pas tout, vous désirez 2 pains comme d'habitude ?
Juliette : Oui

Quelques minutes plus tard, nos 2 amoureux arrivèrent au cimetière, ils se rendèrent sur la tombe du père à Juliette

Juliette : Bonjour Papa, j'espère que tu vas bien là-haut, moi ici avec mon amour ça se passe très bien, et dans quelques mois, on va avoir notre 1ère enfant, j'espère que ce sera un petit garçon, tu seras je pense fier de ton petit enfant, même si tu n'est pas à ses côtés, tu aurais été un bon grand père

Francis s'approcha de la tombe de son grand père, Mr Carmichael, Juliette s'approche de Francis

Francis : Je ne t'avais pas beaucoup parler de mon grand père
Juliette : Oui en effet, parle moi un peu de lui
Francis : C'est grâce à lui d'où venait la richesse que mes parents, ma mère était tombée enceinte assez tôt de moi, du coup c'est grâce à lui que j'ai eu une belle vie, puis un jour, il décéda d'un arrêt cardiaque, j'avais 9 ans, et à sa dernière volonté il a voulu que son cercueil repose ici, et que sa fortune serait partagée à mon oncle et à ma mère, c'est grâce à lui que je dois tout ça
Juliette : Et sinon ta grand mère elle est toujours vivante ?
Francis : Elle est encore en vie, mais je ne l'ai pas revu depuis le décès de mon grand père
Juliette : Et elle t'ecrivais ?
Francis : Pas tout le temps, mais on avait de ses nouvelles de temps
Juliette : Qui sait, tu l'as reverra un jour ?
Francis : Ça je n'en sais rien, mais qui sait, on peut avoir une bonne surprise, Tiens j'ai envie d'aller voir ma mère lui passer un bonjour et pour qu'on prenne le berceau
Juliette : Oh très bien

Francis et Juliette se rendirent chez la mère de Francis, La mère de Francis arriva dans le salon

Francis : Bonjour maman
Janet: Bonjour mon grand, bonjour ma belle fille adoré
Juliette : Bonjour madame
Manny : Bonjour les jeunes
Francis : Papa, tu travailles pas aujourd'hui ?
Manny : Non car j'ai pris une journée de congé
Francis : Moi j'ai pris 3 semaines de congés, et j'en suis à ma 2ème
Janet: Je vais faire du thé, je reviens !

Après une bonne tasse de thé

Francis : C'est pas tout, mais nous sommes aussi venu pour te demander maman de me donner le berceau que j'avais quand j'étais bébé
Janet : Bien sûr, par contre il est démonté
Juliette : C'est pas un problème, Francis le montera
Francis : Et puis, aussi papa, après la naissance du bébé, je vais arrêté de travailler dans la police
Manny : Tu es sérieux, mais tu vas faire quoi après ?
Francis : Travailler dans une compagnie de Taxi, et quand tu seras dans une affaire de poursuite, tu pourras compter sur moi pour t'aider
Manny : Très bien, fais ce qu'il te plaît, c'est le plus important dans la vie

Quelques minutes plus tard, Francis et Juliette rentrèrent chez eux avec le berceau démonté

Quelques jours passèrent, le berceau du bébé fut monté, la chambre était enfin prête

Francis : Et maintenant, c'est quoi la prochaine étape ?
Juliette : Que le bébé sorte de mon ventre
Francis : Il aura une belle chambre c'est l'essentiel
Juliette : C'est pas vraiment ça
Francis : Ah bon c'est quoi
Juliette : L'essentiel est l'amour qu'on lui portera

Fin du chapitre 21


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 TrunksMasters
Discord: Trunks 999#3133
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trunks 999 (FR)


Trunks 999 (FR)

~ Cuisinier ~
Cuisinier

Inscrit le : 26/06/2018
Messages postés : 668
Age : 16
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 0


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Horlog10Dim 26 Mai 2019 - 22:27

Chapitre 22: Un samedi de fin d'été

C'était un beau Samedi de fin août, c'était le début du week-end pour Hunter et sa femme Louise

Hunter : Malgré ton ventre, tu es toujours aussi jolie
Louise : Merci mon amour
Hunter : Au fait j'ai envie d'aller voir mes parents, tu viens avec moi ?
Louise : Bien sûr
Hunter : On y va vers quelle heure ?
Louise : Maintenant si tu veux
Hunter : D'accord vas pour maintenant

Louise et Hunter se rendèrent chez les parents de ce dernier, pendant le trajet, il caressa le ventre de sa femme

Hunter : Dans quelques mois, on sera gâtés, on aura soit 2 petits garçons ou 2 petites filles
Louise : Ou peut-être les 2
Hunter : Possible
Louise : J'aime bien quand tu me caresse le ventre
Hunter : Moi j'aime mieux te faire des bisous
Louise : (Petit rire) C'est vrai aussi

Hunter frappa à la porte, et Becky alla lui ouvrir

Becky: Oh bonjour Hunter, et bonjour à toi Louise, ça me fait plaisir que vous nous rendez une petite visite
Hunter : Bonjour Tante Becky
Louise : Bonjour Becky
Becky : Hé bien ne restez pas dehors, venez
Hunter : Est-ce que Maman est là ?
Becky : Bien sûr

Becky alla appellait Sarah et Peter

Hunter: Bonjour Maman
Sarah : Bonjour mon grand
Louise : Bonjour Madame
Sarah : Bonjour Louise, dis donc tu en as un beau ventre, vivement le jour où le gamin naîtra
Louise : À vrai dire on attend des jumeaux
Peter : Comment ça
Hunter : Vous allez avoir 2 petits enfants au lieu d'un seul
Peter : Oh mais c'est génial
Sarah : 2 fois grand mère, visiblement vous me gâtés trop, et dire qu'il y a 20 ans, tu traînait encore dans mes jupons
Peter : Ça c'est vrai
Hunter : Je pense qu'il en sera de même avec Louise avec les enfants qu'elle porte
Becky : Le plus important c'est votre bonheur
Hunter : Bon moi et Louise allons y aller
Sarah : Passez une bonne journée les amoureux
Peter : Revenez nous voir dans quelques jours
Becky : Bonne journée
Louise : Bonne journée à vous 3

Puis Hunter et Louise firent un détour par le cimetière, Hunter se rendit sur la tombe de son grand père

Hunter : Grand Père, tu me manques beaucoup tu sais, même si l'on ne se connaissaient que depuis 4 ans, tu étais toujours là malgré que tu n'étais pas là, c'est vraiment dégueulasse que cette enfoiré de Barrow t'ais buté, mais justice a été faite, il a été condamné à mort, il est actuellement dans les flammes de l'enfer, et son fils, en taule à Cuba où il a été condamné à perpétuité, tu me manques
Louise : Il était très gentil ton grand père, je me souviens de lui comme hier

Hunter et Louise se rendirent sur la tombe de Mr Crisford

Hunter : Quand à vous Mr Crisford, vous avez toujours veillé sur moi et sur mon grand père, j'espère que vous veillé encore sur lui depuis en haut et que vous vous amusez bien, c'est vraiment pas génial de mourir de vieillisse, mais que vous voulez vous c'est la vie c'est comme ça

Louise s'approcha de son mari et lui fit un bisou

Louise : Il était vraiment un être gentil et très drôle, je me souviendrai toujours de lui à la maison de repos
Hunter : Moi aussi quand ma mère prenait soin de lui, il l'a beaucoup aidé quand elle n'était qu'alors une enfant
Louise : C'est sur ce n'était pas facile
Hunter : Bon on rentre, je commence à avoir faim
Louise : Oui moi aussi

Hunter et Louise rentrèrent chez eux, puis après le déjeuner, Hunter regarda un article de journal encadré dans le salon avec en titre: "HUNTER CREWE OU COMMENT J'AI ARRÊTÉ LE TERRIBLE THÉODORE BARROW"

Hunter : Je serais toujours fier de cet article
Louise : Moi aussi, je me souviendrai toujours de ce jour, tu as été un héros

Louise fit un baiser a Hunter

Louise : Je t'aime Hunter, tu seras toujours là pour moi
Hunter : Moi aussi je t'aime Louise et je serais toujours là pour toi

Mais en ce moment même, un bateau volé faisait cap vers Londres, il y avait a peu près 6 voyageurs, il était tous d'une simple endroit : Cuba, l'un des membres n'est pas Inconnu

Théodore Barrow: Cet fois ci, Hunter Crewe, l'heure de la vengeance à sonner, tu as peut-être réussi à m'arrêter et à me condamné, mais maintenant que je me suis évadé avec des détenus de Cuba, tu ne peux plus rien contre moi

Fin du chapitre 22, il restera un chapitre et une épilogue à faire et la fanfic sera terminé pour de bon


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 TrunksMasters
Discord: Trunks 999#3133
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trunks 999 (FR)


Trunks 999 (FR)

~ Cuisinier ~
Cuisinier

Inscrit le : 26/06/2018
Messages postés : 668
Age : 16
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 0


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Horlog10Dim 2 Juin 2019 - 21:37

ANNONCE: CERTAINS CHAPITRES SERONT RETIRÉS TEMPORAIREMENT, AFIN DE PROCÉDER À UNE NOUVELLE NUMÉROTATION DES CHAPITRES !


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 TrunksMasters
Discord: Trunks 999#3133
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trunks 999 (FR)


Trunks 999 (FR)

~ Cuisinier ~
Cuisinier

Inscrit le : 26/06/2018
Messages postés : 668
Age : 16
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 0


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Horlog10Jeu 11 Juil 2019 - 22:59

Chapitre 23: La fin de Barrow (Partie 1)

Le juge : Bien, Mr Théodore Barrow, le jury de ce tribunal vous a déclaré coupable de tout les crimes qui vous sont reprochés, c'est à dire : Braquage, tentative d'empoisonnement et tentative de meurtres envers un policier, et par conséquence de quoi, vous êtes condamné à la peine de mort
Théodore Barrow : Quoi c'est dégueulasse, vous n'avez pas le droit de me faire ça
Le juge : Ça suffit maintenant, Je vous pris de l'emmener dans sa cellule où il fera ses derniers jours

Hunter (en voix off): J'avais réussi à enfin arrêter Théodore Barrow, après des semaines de cavales, il allait rejoindre le couloir de la mort pour tout les pêchés qu'il a commis, et là vous vous dites, comment a t'il fait pour revenir à Londres alors qu'il était à Cuba, et tout les crimes qu'il à commis, Hé bien je vais vous raconter tout ça, Tout à commencé en Fin-Septembre, à ce moment là, l'automne commençait à arriver malgré la petite chaleur qu'il faisait dehors, Je n'attendais qu'une chose, la naissance de mes enfants, et j'avais hâte qu'ils naissent, mais nous ne sommes pas là pour parler de ça, je vais laisser découvrir la suite des événements

Théodore Barrow et ses associés arrivèrent à Londres durant la nuit, ils arrivèrent à l'hôtel qui avait été condamné

Théodore Barrow : Bon sang, Le bain de sang qu'il y a là dedans
Associé n°1: Vous êtes sûrs qu'il n'y aucun survivant à l'intérieur
Théodore Barrow : Bien sur puisque je vous le dis
Associé n°2: Vous connaissez les anciens propriétaires de cette hôtel ?
Associé N°3: Et combien était il ?
Théodore : Oui je les connaissais bien, L'un d'entre eux William Apolskos était un des associés de mon père, à sa mort, il avait juré à mon père qu'il dominerais Londres, mais il a été flingué par Lincoln Miller car William avait tué sa mère, et il devait avoir une bonne quarantaine d'associés
Associé N°2 : Il devait être costaud
Associé N°4: Et ce Lincoln Miller ?
Associé N°5 : Et il en prison ?
Théodore : Non, car la police offrait une récompense à celui qui abbatra William Apolskos, lui ne l'avais fait que pour venger sa mère
Associé N°1: Et qui étais la mère de Lincoln Miller ?
Théodore : Il s'agissait de Lavinia Herbert, une femme qui ne vivait que pour son fils et son mari, Lincoln et sa mère était très complice, du coup c'est pour cela qu'il a tué William, Et aussi elle était très ami avec Sarah Crewe, dont je vous ai parlé ainsi que de son abruti de fils, Hunter, qui chasse les criminels les plus coriaces
Associé N°4: Et maintenant, revenu à Londres que compter vous faire ?
Théodore : Reprendre la relève de mon cher ami et associé, Nous allons braquer plusieurs banques et nous faire de l'argent sale avec, Même cet imbécile d'Hunter ne comprendra même pas ce qu'il se passera

Le matin, quelques jours plus tard, Hunter et Louise viennent de se réveiller

Hunter : Bonjour Mon Amour
Louise : Bonjour Chéri
Hunter : Tu as bien dormi
Louise : Oui et toi ?
Hunter : Très bien
Louise : Prêt à attaquer une nouvelle journée ?
Hunter : Oui, j'espere que la journée sera courte mon rossignol d'amour
Louise : Moi aussi
Hunter : Je passe te prendre ce soir
Louise : D'accord

Au meme moment chez Lincoln et Holly

Lincoln : Tu as bien dormi mon amour ?
Holly : Moyennement
Lincoln : Pourquoi ?
Holly : J'ai fait un cauchemar, j'ai rêvé que William était revenu sous la forme d'un mort vivant et qu'ils nous avaient tués tout les 2
Lincoln : Ne t'inquiètes pas, ce n'était qu'un cauchemar, ce connard est en enfer, il ne pourra jamais nous faire de mal
Holly : Oui c'est vrai

Lincoln se leva de sa chaise et fit un câlin à sa femme

Lincoln : Jamais je ne laisserai quelqu'un te faire du mal, ça jamais
Holly : Tu viens de me rassurer Lincoln
Lincoln : Je t'aime mon amour
Holly : Moi aussi je t'aime mon Lincolinou

Et du côté de Francis et Juliette, Francis était en train d'étaler de la pommade sur la cicatrice que Juliette a dans le dos

Francis : Ne bouge pas si tu veux que j'étale bien la pommade
Juliette : Je sais mais tes mains me chatouillent
Francis : Aller tiens bon y'en plus pour longtemps
Juliette : Alors fait vite, j'en peux plus

Francis finissa d'étaler la pommade

Francis : Voilà c'est fini
Juliette : Enfin j'en pouvais plus

Juliette remetta son haut

Juliette : J'espère que cette cicatrice disparaîtra un jour
Francis : Ne t'inquiètes pas, je pense qu'elle disparaîtra un jour
Juliette : Tu es sur
Francis : Sur et Certain, Avec un peu de pommade chaque jour, ça disparaîtra

Francis posa ses mains sur les hanches de Juliette et lui fit un bisou sur la joue

Francis : Je t'aime mon cœur
Juliette : Moi aussi mon amour

Plus tard, dans la matinée

Théodore : Bien comme vous le savez, un fourgon blindé doit assurer le transport de 200 000£ afin de l'apporter à la banque, J'ai décidé de vous réunir pour ce 1er coup afin de braquer ce fourgon blindé, D'abord avec le camion que nous avons, 2 d'entre vous montrons à l'avant, 2 autres iront à l'arrière du véhicule, l'autre devra voler un véhicule afin de bloquer le trajet, Le camion devra foncer sur le fourgon afin de le retourner, vous ferez sortir les policiers à l'intérieur et 2 d'entre vous les prendrons en otage pendant que les autres s'emparent du butin, mais par contre le temps sera limité à 3 minutes chrono, une fois le temps écoulé, on se tire de là, ah et si jamais un des flics otage vous manquent de respect, un coup de feu de la jambe pour lui faire regretter
Associé N°2: Ce plan est vraiment bien ellaboré, mais si on pas tout l'argent du butin ?
Théodore : Si la moitié de butin et présente, je serai déjà assez fier, mis par contre pas en dessous de 75 000£, suis je clair ?
Associé N°5: Oui Théo
Théo: Bien, afin de protéger votre anonyma, vous devrez portez des masques et vous porterez des noms de ville et les voici: Joey (Associé N°1): Paris, Robert (Associé N°2): Londres, Jimmy (Associé N°3): Madrid, Ryan (Associé N°4): Rome, et Marcus (Associé N°5): Berlin.
Marcus : Berlin c'est un endroit de tapette
Théo : Pourtant ça te va bien je trouve, Mais je peux t'appeler Lisbonne si tu veux
Marcus : Franchement je préfère Berlin, Lisbonne ça fait fifille
Théo : Bon et bien il est temps de dire qui fait tel chose, Mr Paris et Mr Madrid, vous irait à l'avant du camion, Mr Londres et Mr Rome à l'arrière, et Mr Berlin barra la route au fourgon blindé, Une fois le camion retourner et les flics sortis, Mr Madrid et Mr Berlin les prendrons en otages et les autres s'occupent de l'argent du fourgon
Jimmy : Tu nous appelle par nos nouveaux noms maintenant
Théo : Il faudra vous y habituer, Ai-je bien été clair
Les 5 Associés : Oui Théodore
Théo : Très bien, maintenant direction la case entraînement

L'après midi, Hunter et Francis venaient de terminer leur journée

Hunter : Bon sang que cette journée à été longue
Francis : Tu as plus qu'une hâte, rentré faire des bisous à ta femme
Hunter: Oui en effet je commence à être fatigué

Au même moment le fourgon blindé se dirige vers la banque

Jake: Aller courage Tyler, on a plus qu'à déposé l'argent à la banque et on a terminé notre journée
Tyler : Oui et après ça, je rentre m'occuper de mon fils

Mr Berlin vit alors la position du Fourgon, Il lui bloqua la route, et le camion s'apprête à rentrer dans le fourgon

Tyler : Mais p**tain, il va la bouger sa voiture
Jake : Hé doucement, t'enerves pas
Tyler : Il va encore me faire perdre du te, oh m**de

Le camion vient de rentré dans le fourgon qui se renversa, Les braqueurs sortirent de leur camion et font sortir les policiers, les 3 minutes virent de commencer

Mr Rome: PLUS UN GESTE, C'EST UN HOLD UP
Mr Madrid: Vous êtes pris en otage, si l'un d'entre vous se rebelle, je le tue
Mr Berlin : Les autres occupé vous du pognon

2 minutes 30 plus tard

Mr Paris: Et maintenant on se tire
Mr Berlin: Estimer vous d'être toujours en vie
Mr Rome: T.B va être aux anges

Les Braqueurs reprirent leur véhicule et s'en allèrent

Mr Berlin : Y'a combien en tout
Mr Paris : On à pas réussi à tout prendre
Mr Rome: Combien en tout ?
Mr Londres : 150 000
Mr Berlin : On verra ce que dira Théo

Quelques minutes plus tard, Hunter venait de rentrer chez lui,

Hunter : Ça va Louise
Louise : On vient d'appeler pour toi, Il y'a eu un braquage de fourgon
Hunter : Oh merde, tu sais où ils t'ont
Louise : Sur la route de la banque
Hunter : Ok Je reviens vite
Louise : Sois prudent

Hunter arriva sur les lieux du braquage, il interrogea les 2 policiers

Hunter : Que s'est il passé ?
Tyler: Des Braqueurs nous ont rentré dedans
Jake : Et ils ont dérobé en tout 150 000 £
Hunter : Vous allez bien, pas de blessure ni quoique ce soit
Tyler : Non moi je vais bien
Jake : Moi aussi
Hunter : Je vais quand appeler les urgences au cas où
Jake : Attendez
Hunter : Oui qu'est-ce qu'il y'a ?
Jake : Un des braqueurs a dit «T.B va être content», je pense que ce braquage était organisé
Hunter: T.B ? Ok je note, attendez l'arrivée des urgences, je vais en parler à mes collègues

Quelques minutes plus tard, Hunter et Louise ont fini de dîner

Louise : Quelque chose ne va pas mon amour ?
Hunter : Hein quoi ?
Louise : Tu tire une de ces têtes, c'est à cause du braquage ?
Hunter : Oui, a vrai dire, un témoignage d'une des victime, il a entendu «T.B va être content» et
Louise : Et quoi ?
Hunter : Je pense que c'est Théodore Barrow
Louise : Quoi ? Mais je pensais qu'il était toujours emprisonné à Cuba
Hunter : Je ne suis pas sûr mais on est jamais à l'abri d'une mauvaise nouvelle
Louise : Il faut que tu en parles à tes collègues
Hunter : C'est déjà fait, ils vont contacter la prison pour savoir
Louise : J'espère qu'il ne s'est pas évadé
Hunter : On saura ça demain matin, mieux vaut ne pas penser à ça
Louise : Tu as raison, pensons au positif

Du côté de chez Francis et Juliette, les 2 amoureux étaient en train de prendre un bain

Francis : L'eau est bien chaude comme je l'aime
Juliette : Ça fait du bien
Francis : Tu es magnifique, tu as la peau douce et t'es belle les cheveux mouillés
Juliette : Merci, Toi aussi t'es beau les cheveux mouillés
Francis : Et même si tes cheveux sont un peu court, tu es toujours aussi jolie
Juliette : Merci, je les préfère court pour que me coiffer ne soit pas une corvée
Francis: Dans quelques années ce sera le petit que tu seras en train de surveiller quand il prendra son bain
Juliette : Toi aussi de temps en temps, ce sera pas toujours moi
Francis : Oui ça je sais, Mais profitons encore de quelques moments entre nous 2
Juliette : Tu as parfaitement raison

Juliette sorta de la baignoire et pris une serviette pour se sécher, et se la met sur elle

Juliette : Rejoins moi dans la chambre si tu veux qu'on fasse quelque chose
Francis : J'arrive

Et du côté de Lincoln et Holly

Lincoln : Comment s'est passé ta journée
Holly : Très bien, malgré que je suis fatiguée, j'ai pensée toute la journée à mon cauchemar
Lincoln : N'y pense pas, pense à autre chose et tout se passera mieux
Holly : Je peux te le raconter
Lincoln : Bon d'accord
Holly: Alors voilà

[William sort de sa tombe et reviens sous la forme d'un mort vivant avec la peau verte, Pendant ce temps, Lincoln discuta avec Holly qui buvait un café

Lincoln : Tu devrais ne pas boire du café le soir, tu ne vas pas dormir de la nuit
Holly : Mais j'aime bien en boire Lincoln, et j'en ai pas bu ce matin
Lincoln : D'accord, fait comme tu veux, mais juste un seul
Holly : Ne t'inquiètes pas, j'en bois qu'un seul par journée, allé viens m'embra...

Holly n'a pas le temps de finir sa phrase que la porte fut défoncer, par William,

William : On ne se débarrasse pas aussi facilement de moi Lincoln

William s'approcha de Lincoln et lui mordit le bras

Lincoln : AAAAAAAHHHHHHH
William : Dans moins d'une minute, tu seras dans le même état que moi
Holly : Qu'est-ce que vous avez fait a mon mari
William : Oh, Mne Holly Miller, la femme de Lincoln, Hé bien, tu vas subir le même sort

William lui prit le bras et Holly cria]

Lincoln : Je t'ai dit, n'y pense pas, les morts vivants n'existent pas
Holly : Je sais, maintenant, je vais me coucher
Lincoln : J'arrive je te rejoins

Quelques jours plus tard, Les soupçons d'Hunter étaient bien confirmé, T.B s'était évadé de Cuba, mais pas seul, il était accompagné de 5 autres détenus

Hunter : Mince, Mince, et moi qui le pensais en taule
Francis : Courage, on le coince, et il est condamné à mort
Hunter : Tu parles, le temps qu'on le coince, on sent qu'il va faire des braquages
Francis : Courage, tu l'a arrêté une fois, tu peux le faire une 2nde fois
Hunter : Peut être, mais faudrait il que je le choppe
Francis : Je crois en toi, depuis toujours
Hunter : Merci mec.
Francis : Aller courage, pense à tes futurs enfants
Hunter : Ils seraient fiers de moi

Voilà donc je le fais en plusieurs parties car se seraient un peu long à écrire


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 TrunksMasters
Discord: Trunks 999#3133
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trunks 999 (FR)


Trunks 999 (FR)

~ Cuisinier ~
Cuisinier

Inscrit le : 26/06/2018
Messages postés : 668
Age : 16
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 0


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Horlog10Ven 26 Juil 2019 - 17:02

Chapitre Bonus 12: La fin de Barrow (Partie 2)

2 semaines plus tard

Théo: Messieurs je tiens à vous remercier pour ce 1er braquage, malgré que vous n'aviez pas réussi à prendre toute la somme, c'est déjà assez bien pour un 1er coup
Les 5 associés : Merci
Théo : Bien, après un braquage de fourgon blindé, voyons ce que vous vaudrait dans un braquage de banque
Mr Londres : Laquelle
Théo : La Barclay Bank
Mr Berlin : Ce coup la va être meilleur que le 1er
Mr Madrid: J'espère que ce sera au moins 500 000£
Théo : C'est justement le minimum, pour cette fois, le plan sera le suivant :
Mr Madrid, Mr Londres et Mr Rome agiront sur le contrôle de la foule et Mr Paris et Mr Berlin vous vous occuperais du butin
Les 5 associés : D'accord, et ce braquage sera plus réussi que le 1er
Théo : J'espère bien, vous n'avez pas intérêt à me décevoir, sur ceux, passez une bonne nuit

Les 5 associés rejoingnèrent leurs luxueuse chambres chacun, parmi eux Mr Londres, en vérité il est un policier Cubain infiltré dans le groupe, son vrai nom est Marlon Johnson, il s'est infiltré dans le groupe à la demande de son patron, dans le but de savoir ce qu'il trafiquait

Marlon : Très bien, il ne me reste plus qu'à avertir la police

Marlon profita du sommeil de ses collègues, pour aller avertir un policier et pas n'importe lequel, Il toqua à la porte de chez Hunter, ce dernier alla ouvrir

Marlon: Bonsoir, excusez moi si vous étiez en train de dormir
Hunter : Oui qu'est ce que vous voulez
Marlon : Je m'appelle Marlon Johnson, je suis un policier cubain et je me suis introduit dans le groupe de Barrow afin de le coffrer
Hunter : Vous avez une preuve

Marlon montra son insigne de flic cubain

Hunter : Ça va je vous crois
Marlon : Je peux rentrer s'il vous plaît
Hunter : D'accord

Louise arriva dans le salon

Louise : Que se passe t'il Hunter, qui est cette homme dans le salon
Hunter : Ne t'inquiètes pas, c'est juste un autre policier
Marlon : Bonsoir madame
Hunter : Il s'est introduit dans le groupe de Barrow pour le coffrer
Louise : Tu es sérieux ?
Hunter : J'ai l'air de mentir ?
Marlon : Je tiens à vous prévenir, Barrow compte attaqué la Barclay Bank d'ici quelques jours, et je souhaiterais que pendant le coup, vous intervenez avec la police
Hunter : Oui, ça me semble parfait comme plan
Marlon : Comme ça le plan échoue, et ils se retrouveront derrière les barreaux, ils avoueront rapidement
Louise : Tant mieux, vivement que cette histoire se termine rapidement
Marlon : Vous avez aussi un collègue, comment s'appelle t'il
Hunter : Il s'appelle Francis Dehano, je lui en parlerai demain
Marlon : D'accord, bon je vais rentrer, sinon ils vont sûrement s'inquiéter
Hunter : Très bien, bon je respecte votre plan et on se retrouve pour le jour du braquage
Louise : Allez bonne soirée monsieur
Marlon : Au revoir

Pendant ce temps, Francis et Juliette étaient en train de dîner dans un restaurant italien avec Aurélien le frère de Juliette et la femme de ce dernier, Mina, qui est d'origine Italienne, ils attendaient également un heureux événement

Aurélien : Alors vous 2, dans quelques mois, le petit bébé va sortir du ventre de ma sœur
Francis : Oui et on attend ça avec une impatience
Juliette : Pour moi, ça sera l'un des plus beaux jours de ma vie, j'espère que ce sera un petit garçon
Aurélien : Ça me fait bizarre que sa petite sœur soit maman avant que son grand frère ne soit papa
Mina: Voyons, Mi amore, tu seras également Papa, la même année que la naissance de notre neveu ou nièce
Aurélien : Je sais, mais bien après, d'ailleurs Juliette vu que tu es persuadé que c'est un garçon, comment tu vas l'appeler
Juliette : Je vais l'appeler Anthony, car c'était le 2ème prénom de notre père
Aurélien : Cela aurait fait très plaisir à Papa si il était encore là, il adorait tellement son grand père et c'est une jolie façon de lui rendre hommage,
Juliette : Il me manque beaucoup, mais le petit sera un petit rayon de soleil dans ma vie, et si c'était une fille, on l'aurait appellé Joyce
Aurélien : C'est bien aussi, mais je pense que tu préférerais avoir un petit gars
Mina : En tout cas, j'espère que votre bambino vous apportera du bonheur à vous 2, en attendant, on ne sait pas encore décidé pour le prénom
Aurélien : On a encore le temps, cela ne fait que 2 mois que tu es enceinte
Mina : Oui c'est vrai, je vais y réfléchir
Francis : Et l'avantage, je pense que à un certaine âge, il sera déjà trilingue
Juliette : C'est vrai, il va apprendre à parler Français avec nous et un peu Italien avec sa tante
Mina : Ah oui, je pense qu'il sera très bon en langue

Puis du côté de Lincoln et Holly, ils passèrent la soirée avec le père de Lincoln, Père et fils avaient fait la paix depuis la mort de William

David : Alors Holly, tu te réjouis de ton futur rôle de maman
Holly : On verra quand le bébé sera né, mais je me réjouis déjà, et Lincoln attend son rôle de papa avec une impatience
Lincoln : Évidemment, surtout si j'ai une fille
David : Pour l'appeler comme ta mère, ça tu me l'as tellement dis
Lincoln : Ma mère a toujours été la personne qui comptait pour moi avec Holly
Holly : Moi je veux un petit gars, et si c'est le cas, je l'appelerais Jack
David : C'est mignon comme prénom, c'était en plus comme ça que la mère de Lincoln voulait l'appeler à la base, mais elle a changé pour Lincoln, car elle trouvé ce prénom mignon
Lincoln : Elle ne me l'avais jamais dit en plus
Holly : Comme quoi le hasard fait bien les choses
David : L'essentiel c'est que vous soyez heureux pour le reste de votre vie
Lincoln : Bien sûr
Holly : Et la naissance de notre enfant et tout ce qui compte

Puis quelques jours plus tard, le braquage de banque avait mal tourné, les policiers débarquèrent et 3 braqueurs (Mr Paris, Mr Madrid et Mr Rome) furent tués, Marlon, lui a réussi à calmer la foule qui était dans la banque en leurs disant qu'il était un flic infiltré et s'en alla avec la police
Puis, Le seul braqueur vivant rentra alors au domaine

Théo : Que s'est il passé ? Qu'est-ce que tu fais tout seul ?
Mr Berlin: Les flics se sont pointés et 3 membres ont été assassiné
Théo : Lesquels ?
Mr Berlin : Mr Paris, Mr Madrid et Mr Rome
Théo : Et où est Mr Londres ?
Mr Berlin : Il m'a dit de partir alors qu'il était encore dans la banque, je crois qu'il s'est fait arrêter par la police
Théo: Merde, Raconte moi ce qui s'est passé
Mr Berlin : On venait juste de sortir du coffre fort de la banque et la police à débarquer, à peine étions nous sortis qu'ils nous attendaient prêts de la porte, Mr Paris Mr Madrid et Mr Rome se sont fait tués, moi j'ai pu m'enfuir avec l'argent en volant une voiture, Mais quand Mr Londres m'a dit de partir, j'ai senti que quelque chose ne tournait pas rond
Théo : Qu'est-ce que tu veux dire par là ?
Mr Londres : Quand il m'a dit de partir, je crois que j'ai senti quelque chose de suspect, et si c'était un flic infiltré et qu'il avait prévenir les flics, mais oui, ça doit être ça
Théo : Et si il avait prévenir Hunter Crewe ? Je pense que je me suis fait encore bien baisé sur ce coup
Mr Londres : Malgré tout, on a chopé une bonne grosse somme
Théo : Combien ?
Mr Londres : 575 000£
Théo : Pas mal, mais hélas je crois bien que l'on s'est fait prendre
Mr Londres : Maintenant on fait quoi ?
Théo : Je pense que l'on devrait enlever les parents d'Hunter, c'est à dire, Peter et Sarah Crewe
Mr Londres : En voilà une bonne idée
Théo : Je pense que mon ancien entrepôt nous servira de planque, vu que je sais qu'il n'a pas été détruit
Mr Londres : Très bien, on devrait les enlever ce soir, comme ça ils ne sauront pas ce qu'ils leurs arrivent
Théo : Cette fois, je pense qu'il n'aura aucune chance de me vaincre

Puis dans la soirée du côté de Sarah et Peter

Sarah : Quel beau coucher de soleil
Peter: C'est toujours très beau, même en automne
Sarah : Et dire qu'il y a quelques années, on en regardait l'été avec notre fils
Peter: Je me souviens qu'il en regardait avec Louise quand elle venait à la maison
Sarah : Oh oui, ils étaient tous mignons tout les 2 quand ils étaient enfants, maintenant ils se sont mariés et ils vont avoir des enfants

Becky arriva dans le salon

Becky :Vous avez soif tous les 2 ?
Sarah : Non merci
Peter : Moi non plus
Becky : Encore à regarder les coucher de soleil
Sarah : Bien oui tu sais bien qu'avec Peter c'est notre rituel de ch...

Sarah n'eut pas le temps de finir sa phrase que la porte se fit défoncer et une fenêtre détruit par un coup de feu, il s'agissait de Théodore Barrow et de Mr Berlin

Théo : Inutile de fuir, je sais où vous êtes
Sarah : Sortez de chez moi où j'appelle mon f...

Théo flanqua une gifle à Sarah qui se retrouva à terre

Théo : Toi tu fermes ta gueule, ligote là
Mr Berlin : Bien chef

Pendant que Mr Berlin ligota Sarah avec une corde, Théo en profita pour chloroformé Peter

Théo : Ligote celui là aussi
Sarah : AU SECOURS
Théo : Décidément tu l'ouvre trop

Théo en profita pour chloroformé Sarah

Becky : Laissez les tranquille ou j'appelle la police
Mr Berlin : On fait quoi avec celle là

Théo prit alors la main de Becky et la jetta dans une pièce, Il prit alors une clé pour l'enfermé

Théo : Toi tu restes ici jusqu'à à ce que tu t'etouffe

Théo et Mr Berlin s'en allèrent en transportant Peter et Sarah qui était dans le coffre, Mais Becky à de la chance, il y a un téléphone dans la pièce où elle est enfermé, elle appella Hunter

Hunter et Louise étaient allongés sur le canapé en train de se faire des câlins, quand le téléphone retentit, Louise alla décrocher le combiné

Louise : Allô
Becky (au téléphone): C'est toi Louise, Passes moi Hunter, c'est très urgent
Louise : Hunter, c'est Becky au téléphone, j'ai l'impression que quelques choses ne va pas

Hunter se dirigea vers le combiné

Hunter : C'est moi, Becky, Qu'est ce qu'il y a ?
Becky (au téléphone): Théodore Barrow et un de ses associés se sont introduits chez nous, et tes parents se sont fait enlever, viens vite je t'en pris
Hunter : D'accord, on arrive

Quelques minutes plus tard, Hunter et Louise arrive à la maison des parents de Hunter,

Hunter : Oh mon dieu, la fenêtre s'est fait détruire
Louise : Et la porte défoncé
Hunter : Vite je vais trouver Becky, toi tu restes dans le salon
Louise : D'accord

Hunter fouilla alors la maison et se rendit compte qu'une pièce fut fermé à clé

Hunter : T'es la dedans Becky ?
Becky : Oui maintenant aide moi à sortir de la

Hunter sortit alors son pistolet silencieux

Hunter : Par contre met toi à terre, j'ai pas envie de te blesser
Becky : D'accord

Hunter tira alors sur la porte

Hunter : Que s'est il passé ?
Becky : On était en train de regarder un coucher de soleil et Théodore Barrow et un de ses associés se sont introduits dans la maison, ils ont ligotés, chloroformés et enlevés tes parents
Hunter : Tu sais par où ils sont partis ?
Becky : Non ils m'ont enfermés dans la chambre de tes parents quand ils sont partis
Hunter : D'accord, va dans le salon, Louise va s'occuper de toi, tandis que moi, je vais tenter de les retrouver

Hunter rejoingna alors sa voiture, il alla alors jusqu'à l'hôtel Savoy, mais hélas, il ne trouvit pas ses parents, mais Marlon s'était caché quelque part et il vit Hunter

Marlon : Hunter, que fait tu ici ?
Hunter : Mes parents ont été enlevés, je pensais qu'il était ici, mais je crois bien qu'il est ailleurs
Marlon : Je dirais bien que oui, allons à l'ancien entrepôt de Barrow
Hunter : Mais oui, pourquoi je n'y avais pas pensé avant, bon, va falloir passer la 2ème

Hunter et Marlon arrivèrent alors à l'ancien entrepôt de Théodore Barrow

Hunter : Marlon, trouve une cabine téléphonique et appelle mes collègues
Marlon : D'accord je me dépêche de les appeler et je te rejoins

Hunter entra aussitôt dans l'entrepôt, mais ne vis personne, jusqu'à ce qu'il entende du bruit

Mr Berlin: Il est la chef

Hunter s'est fait repéré par Mr Berlin

Hunter : Qu'est-ce que ?
Mr Berlin : Pas de question, Chef, faites sortir les prisonniers

Hunter vit alors ses parents ligotés et menottés

Théo : Alors tu pensais t'être débarrasser de moi
Hunter : Enfoiré, pourquoi t'attaqué a mes parents ?
Théo : Parce que c'est en partie de votre faute si mon père est mort, surtout ta mère la responsable parce qu'elle l'a ruiné, vous avez tué mon père, alors tu vas perdre tes parents

Théodore Barrow sorti de sa poche une seringue

Hunter : Qu'est-ce qu'il y a dans cette seringue ?
Théo : Du cyanure, exactement ce qui a servi à tué ta grand mère
Hunter : C'est faux, elle est morte d'une maladie
Théo : Mon père avait versé du cyanure dans un verre d'eau afin de le donner à ta grand mère, on lui a faire croire que c'était un médicament
Hunter : Espèce d'enfoiré, les flics vont pas tarder à arriver
Théo : Tu as été prévenirs tes copains poulets, cot cot cot
Hunter : Non, il s'agit de Robert Price, enfin Marlon Johnson plus connu sous le nom de Mr Londres
Mr Berlin : Je m'en étais douté depuis longtemps
Théo : Ça ne fait rien, il ne m'auront pas, car vous allez tous crevés, Maintenant le monde est à moi et plus rien ne pourra pas m'arrêter



Il prit alors Sarah et il avait l'intention de la tuer la première

Théo: Donne ton bras
Sarah : Non lâchez moi
Théo : Reste tranquille si tu veux pas mourir rapidement

Marlon arriva et tira sur la seringue qui se brisa

Marlon : Tu ne tuera personne
Théo : Enfoiré, je t'avais fais confiance, maintenant je me suis fait encore baisé, Mr Berlin abbat le
Mr Berlin : Compris chef

Mr Berlin sorti alors son flingue, mais Mr Londres lui tira dessus

Théo : Putain je suis cuit

Théodore Barrow pris alors la fuite, mais Hunter finit par le rattraper et lui tira dans la jambe, Théodore Barrow se retrouva à terre, Hunter le menotta

Hunter: Tu es finit maintenant, tu vas passer devant un tribunal et tu seras jugé soit à la perpétuité ou à la peine de mort

Puis quelques jours plus tard, c'était le jour du verdict final au tribunal

Le juge : Bien, Mr Théodore Barrow, le jury de ce tribunal vous a déclaré coupable de tout les crimes qui vous sont reprochés, c'est à dire : Braquage, tentative d'empoisonnement et tentative de meurtres envers un policier, et par conséquence de quoi, vous êtes condamné à la peine de mort
Théodore Barrow : Quoi c'est dégueulasse, vous n'avez pas le droit de me faire ça
Le juge : Ça suffit maintenant, Je vous pris de l'emmener dans sa cellule où il fera ses derniers jours

Puis 3 jours plus tard, Théodore Barrow fut exécuté, et le soir, la bande s'était réuni pour fêter ça

Toute la bande : À NOTRE SANTÉ
Hunter : Ce que je suis content que cette histoire soit terminé
Louise : Je suis si fière de toi

Louise fit un bisou à Hunter

Hunter : Merci Chérie
Juliette : Maintenant savourons un petit moment de plaisir entre amis
Lincoln : Oh que Oui
Holly : Maintenant que cette histoire est terminée il est temps de tourner la page et de pensé à l'avenir
Francis : À l'avenir
Toute la bande : À l'avenir

Quelques mois s'écoulèrent, Hunter et Louise eurent des jumeaux, un garçon et une fille qu'ils avaient appelé Ralph et Lauren en hommage aux grands parents d'Hunter



Louise était en train de donner le biberon à sa fille

Louise : Doucement, ne t'étouffe pas ma chérie, Oui c'est bien, comme ça
Anne : Dis donc, elle a sacrément faim la petite
Louise : Tu sais maman, il peut y avoir des différentes
Hunter : Par exemple, le petit Ralph lui boit son biberon doucement
Louise : Ce n'est pas très simple de s'occuper de 2 enfants, surtout quand ce sont des jumeaux
Anne : J'avais bien compris ce que tu voulais dire, mais ils sont tous les 2 mignons, surtout Ralph, il ressemble tellement à son père
Hunter : Ma mère m'a justement dis la même chose
Anne : Et la petite à les mêmes yeux que son père
Louise : Je trouve aussi

Quand à Holly et Lincoln, Ils avaient eu une petite fille qu'il avait évidemment prénommé Lavinia, à la grande joie de Lincoln

Holly : Tu as bercer la petite
Lincoln : Oui ma chérie
Holly : Très bien, par contre pas trop de bruit, j'ai pas envie de la réveiller
Lincoln : D'accord
Holly : Je trouve que notre petite Lavinia me ressemble beaucoup
Lincoln : Moi aussi je trouve qu'elle te ressemble beaucoup surtout au niveau des yeux
Holly : Dis c'est quand qu'on lui offre un petit frère ou une petite sœur ?
Lincoln : Je ne sais pas, quand tu veux
Holly : Je me sens prête pour en avoir un 2ème, mais pas tout de suite
Lincoln : On en a déjà une fille pour le moment, on va attendre le bon moment pour en avoir un autre
Holly : Je pense que ça sera mieux aussi
Lincoln : Je t'aime Holly
Holly : Moi aussi

Puis quand à Juliette, elle venait juste d'accoucher dès le matin d'un petit garçon qu'elle appella Anthony, elle était encore à l'hôpital et qu'elle sortira demain matin

Aurélien et sa femme Mina venait d'arriver dans la chambre d'hôpital

Aurélien : Bonjour Soeurette, Bonjour Francis, alors ça y est, tu as eu ton petit bébé
Juliette : Oui et c'est un beau petit garçon, il s'appelle Anthony

Juliette montra son bébé à son frère et à la petite amie de ce dernier

Mina: Oh il est trop mignon, il ressemble à son père
Francis : Je dirais plutôt à sa maman
Juliette : Il a surtout une part de moi et de son père, d'ailleurs maman n'est pas venu avec vous
Aurélien : Non, mais elle viendra après nous, tout à l'heure, et en tout cas quand on l'as appelé, elle était heureuse de devenir grand mère
Juliette : Dommage j'ai cru qu'elle venait avec vous, mais bon ça me fait plaisir que vous soyez là
Mina: En tout cas toutes mes félicitations, tu nous as fait un très beau neveu, et dire qu'il va bientôt avoir un cousin ou une cousine
Aurélien : Ah oui c'est pour bientôt, j'ai hâte
Juliette : En tout cas mon petit Anthony va m'apporter du bonheur pour le reste de ma vie

Fin du chapitre, rassurer vous c'est pas encore terminé, j'ai commencé à écrire un épilogue mais après ça sera terminé


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 TrunksMasters
Discord: Trunks 999#3133
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trunks 999 (FR)


Trunks 999 (FR)

~ Cuisinier ~
Cuisinier

Inscrit le : 26/06/2018
Messages postés : 668
Age : 16
Gémeaux


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 0


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah [Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 Horlog10Mar 30 Juil 2019 - 15:19

Chapitre Finale: Un bel Épilogue

8 années se sont écoulées, le calmes régna à Londres et les enfants avaient grandis, et ils faisaient la joie de leurs parents

Ralph et sa sœur passèrent une partie de leures vacances avec leurs grands parents, Hunter et Louise était parti en vacances en France

Louise (au téléphone) : Tout se passe bien mon chéri ?
Ralph: Oui maman, on s'amuse bien avec Grand Père et Grand Mère
Louise (au téléphone): Bon, très bien, tu veux que je te passe Papa ?
Ralph: Oui
Louise (au téléphone): D'accord passe une bonne journée mon grand, je t'aime
Ralph: Moi aussi maman
Hunter (au téléphone): Allô
Ralph: Ça va papa ?
Hunter (au téléphone): Oui et toi Ralph ?
Ralph: Très bien
Hunter (au téléphone) : Très bien, ta sœur est là ?
Ralph: Oui je vais l'appeler, LAUREN
Lauren: Qu'est ce qu'il y a frérot
Ralph: Y'a Papa au téléphone, je te le passe
Lauren: Pas de problème, passe moi le téléphone

Ralph retourna dans le salon où il lisait une bande dessinée

Sarah: Tu lis quoi mon petit loup
Ralph: Je lis une bande dessinée de Mickey Mouse
Sarah: Et ça te plaît ?
Ralph: Oui Grand Mère

Becky arriva dans le salon

Becky: Tu veux de la limonade mon grand
Ralph: Oui Becky
Becky: D'accord je reviens

Peter arriva dans le salon et s'asseya à côté de son petit fils

Ralph: Dis grand père on pourra aller jouer dans le jardin après que j'ai lu ma BD
Peter: D'accord, pour jouer a la guerre j'imagine ?
Ralph: Oui avec nos faux pistolet
Peter: D'accord, mon petit soldat

Lauren arriva dans le salon

Lauren: Grand Mère, je vais au parc
Grand Mère: D'accord mais rentre pas trop tard
Lauren: D'accueil

Quand à Holly et Lincoln, ils avaient eu un 2ème enfant, un petit garçon du nom de Jack qui a 7 ans, ils sont fiers d'avoir une jolie vie de famille avec leurs 2 enfants

Lavinia: Je peux aller au parc Maman ?
Holly: Bien sûr, mais ne rentre pas trop tard
Lavinia: D'accord, je fais attention à l'heure

Après que Lavinia soit parti au parc, Holly se rendit dans le jardin avec son fils

Holly: Tu veux jouer au ballon mon grand
Jack: Oui Maman
Holly: Prends ton petit ballon en mousse et on va jouer
Jack: D'accord, je vais le chercher

Une fois arrivé au parc, Lavinia croisa Anthony assis contre un arbre

Lavinia: Ça va Anthony ?
Anthony: Oui et toi
Lavinia: Très bien, T'es tout seul ?
Anthony: Oui, Ralph n'est pas encore la, du coup, je me suis assis là en attendant
Lavinia: Attend le encore un peu
Anthony: Non, tant pis, il se débrouilla pour me retrouver, au pire viens avec moi
Lavinia: D'acco...

Lauren arriva au parc

Lauren: Salut vous 2
Anthony: Ça tombe bien, il est où ton frère ?
Lauren: Il est resté à la maison car il joue avec grand père
Anthony: Tant pis, je sens que je vais passer un après-midi avec les filles
Lavinia: N'exagère pas, tu t'amuses bien avec nous !
Anthony: Oui bon et bien, je pense que je vais retourner chez ma tata
Lavinia: Tant pis
Lauren: D'accord, fais comme tu veux

De son côté, Anthony retourna chez sa tante

Anthony: Me revoilà Tata
Mina: Déjà, ben dis donc, tu n'as pas mis beaucoup temps, toi et Ralph vous ne vous êtes pas beaucoup amusé aujourd'hui
Anthony: Non, à vrai dire, il n'était pas là
Mina: Ah temps pis, tonton et ta cousine sont partis aller au cimetière arroser les plantes de ton grand père
Anthony: D'accord
Mina: Tu veux jouer au jeu de l'oie ?
Anthony: Pourquoi pas

Puis le soir même, Juliette venait de rentrer du travail, elle alla dans le chambre de son fils pour lui dire bonsoir

Juliette: Bonsoir mon lapin, tu as passé une bonne journée
Anthony: Oui, je me suis bien amusé
Juliette: D'accord, je suis désolée de rentrer tard, j'ai eu beaucoup de travail
Anthony: Je comprends
Juliette: Mais comme je ne travaille pas demain, je vais m'occuper de toi
Anthony: OUI
Juliette: Allez bonne nuit mon petit cœur
Anthony: Bonne nuit maman

Juliette fit un bisou sur le front de son fils, puis alla dans la chambre retrouver son Francis, elle retira sa robe et se mit dans le lit

Juliette: Tu as passer une bonne journée mon amour
Francis: Oui et toi chérie ?
Juliette: Épuisante, faut dire que j'ai fait des heures supplémentaires hier et aujourd'hui
Francis: Pas étonnant
Juliette: Mais demain, je ne travaille pas, je vais pouvoir m'occuper d'Anthony, Je suis tellement contente
Francis: Je suis content pour toi
Juliette: Depuis sa naissance, je nage dans le bonheur, c'est ex-aequo le plus beau jour de ma vie avec notre mariage, et il est né en plus un 14 Février
Francis: Moi aussi je pense ça, la naissance d'Anthony à été pour nous une des plus belles choses qui nous sont arrivés
Juliette: Aujourd'hui j'ai croisé notre ancien instituteur, Mr Philips
Francis: Ah comment vas-t'il
Juliette: Il à eu du mal à me reconnaître au début, tellement que j'avais grandi (Elle rit)
Francis: Et puis aussi faut dire que tu es très jolie
Juliette: Mais à part ça, il allait très bien, il a maintenant déménagé à Lisbonne où il mène vie tranquille avec ses petits enfants
Francis: Il doit bien s'amuser là bas
Juliette: Je lui ai aussi parlé de nous, que l'on s'est mariés et que l'on a fondé une famille, et il m'a dit qu'il avait du mal a imaginer ça, car il nous as connu étant enfant
Francis: En effet, beaucoup de choses ont bien changé
Juliette: Oui c'est vrai
Francis: Tu dois être très fatiguée, je sais comment remédier à ça
Juliette: Ah bon et comment ?
Francis: Plein de bisous et de câlins
Juliette: Comme d'habitude, Allez embrasse moi
Francis: C'est à dire que je n'embrasse jamais le 1er jour

Juliette rigola

Francis: Mais non, je rigole, Je t'aime Juliette
Juliette: Moi aussi Je t'aime Francis

Francis et Juliette s'embrassèrent, une nuit d'amour entre eux semble commencer

Puis 11 jours plus tard, la bande s'était réuni au parc avec leurs enfants qu'ils observèrent en train de s'amuser

Lincoln: Qu'est ce que ça grandi vite un enfant
Holly: Oui comme nous un jour
Louise: Un jour, on sait qu'ils quitteront la maison
Hunter: Qu'ils mèneront leur propre vie avec leurs enfants
Juliette: Mieux vaut qu'ils restent des enfants, moi j'aurais du mal à me séparé d'Anthony
Francis: Enfin profitons du temps qu'ils nous restent
Hunter: C'est vrai, le temps est compté
Louise: Profitons de ce temps et de nos enfants, la paix règne pour le moment ici
Toute la bande: Profitons de notre avenir

Musique de fin (Imaginez vous des flashback de toute la fanfic) :


Fin, Voilà les amis c'est la fin d'une aventure que j'ai partagé avec vous, j'espère que ça vous aura plus, j'y ais pris beaucoup de plaisir en écrivant une suite d'un dessin animé de mon enfance, mais ne vous inquiétez pas, on se retrouve bientôt pour une nouvelle histoire qui ne sera pas une fanfiction

Tout les personnages et événements de cette histoire sont fictifs, Toutes similarité avec des personnes vivante, décédé (ou non décédé) seraient une pures coïncidences


[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah - Page 2 TrunksMasters
Discord: Trunks 999#3133
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[Fanfic] Une suite de Princesse Sarah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permissions des habitantsVous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume des Souvenirs en Dessins Animés :: La galerie des expositions :: Les fanfics-