Faites que la nostalgie de nos dessins animés reste à jamais gravée dans nos mémoires..

AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

1998: Quand Rios échoue à detroner Sampras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
ShinichiKudo


avatar

~ Divinité ~
Divinité

Inscrit le : 01/04/2009
Messages postés : 107888
Age : 33
Taureau


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 18277
Classement : Médaille d'Or


MessageSujet: 1998: Quand Rios échoue à detroner Sampras Sam 12 Mai 2012 - 21:23

A l'aube de la saison 1998, Marcelo Rios, qui vient d'avoir 22 ans depuis le 26 décembre, fait partie des grands espoirs du tennis. La saison dernière le chilien avait remporté son premier grand tournoi à Monte Carlo (le cinquième de sa jeune carrière) en battant en finale Alex Corretja 6-4 6-3 6-3 et il s'était classé 10° à la fin de l'année. Pete Sampras avait lui terminé l'année numéro un mondial pour la cinquième fois consécutive et il n'avait plus vraiment de rival depuis la baisse de niveau de Thomas Muster. D'ailleurs il n'a plus quitté la place de numéro un mondial après l'avoir repris à l'autrichien le 15 avril 1996. Difficile d'imaginer à ce moment là que le jeune chilien allait dès cette saison inquieter très sérieusement l'américain.

Rios lance idéalement sa saison en remportant son premier tournoi: le Heineken Open à Auckland. Le tournoi suivant est l'Open d'Australie dont Pete Sampras est le tenant du titre et ou Rios avait atteint son premier quart de finale en grand chelem la saison passé. Rios passe les premiers tour sans encombre puis un evenement se produit en quart de finale: le tenant du titre Pete Sampras est éliminé par Karol Kucera. Rios lui continue son chemin et atteint sa première finale en grand chelem ou il se retrouve face au tchèque Petr Korda, 30 ans, qui n'a jamais vraiment brillé hormis lors de Roland Garros 1992 ou il fut finaliste face à Jim Courier. Contre toute attente Korda s'impose assez facilement 6-2 6-2 6-2.

Cependant cette défaite n'arrete pas Rios qui est l'homme en forme de ce début d'année. Il remporte au mois de mars les deux premiers masters séries de la saison en battant Rusedski à Indian Wells puis Agassi à Miami. Ce magnifique doublé (déjà réalisé en 1991 par Courier, en 1992 par Chang et en 1994 par Sampras) lui permet de devenir le 30 mars 1998 le premier joueur sud américain à occuper la place de numéro un mondial et de mettre ainsi fin à 102 semaines consécutives de domination de Pete Sampras. Cela ne durera que 4 semaines car Rios perd son titre à Monte Carlo ce qui permet à l'américain de repasser devant. Le chilien va tout de même gagner un nouveau master série (le troisième sur les cinq de ce début de saison) à Rome avec un forfait en finale d'Albert Costa titré au master d'Hambourg. Il enchaine avec un titre dans un petit tournoi autrichien sur terre battue.

Cela ne lui permet pas de reprendre la place de numéro un mondial à Sampras mais ces titres sur terre battue place Rios en position de force pour Roland Garros ou il n'a qu'un huitième de finale (perdu contre Arazi) à défendre et ou Pete Sampras n'a jamais vraiment été à l'aise. D'ailleurs l'américain arrive à faire moins bien qu'en 1997 puisqu'il disparait dès le second tour soit un de moins que l'année passé. Rios lui atteint les quart de finale en battant Costa en 4 sets. Il sera opposé à un autre jeune joueur de son age qui lui a succédé au palmarès de Monte Carlo: Carlos Moya. Plus expérimenté Rios part favoris mais le premier set nous reserve une grosse surprise: Moya explose son adversaire 6-1. Rios se reprend dans le set suivant qu'il remporte 6-2 mais il ne peut rien faire au troisième set contre Mota qui s'impose 6-2 à son tour. Le dernier set est plus disputé mais il tourne une nouvelle fois à l'avantage de l'espagnol qui remporte le match et qui plus tard remportera le tournoi. Rios vient de laisser passer une grosse occasion d'accrocher un majeur à son palmarès et de reprendre la place de numéro un. Il n'a cependant pas tout perdu puisqu'il remporte son troisième prix citron de suite.

En juin Pete Sampras ne tremble pas face à Ivanisevic et conserve son titre à Wimbledon qu'il gagne pour la cinquième fois ainsi que sa place de numéro un mondial. Ce onzième titre en grand chelem lui permet d'égaler le reccord de Bjorn Borg. Rios de son coté ne passe pas le premier tour, une première pour lui depuis l'US Open 1995. Sampras reste donc au sommet après les deuxième et troisième grand chelem de la saison ou il risquait gros. Pourtant il va remettre en selle le sud américain dès le mois d'aout en perdant son titre à Cincinnati. Après avoir remporté facilement le premier set en finale contre Patrick Rafter (6-1), Pete Sampras s'enerve et perd les deux suivant 7-6 puis 6-4. Marcelo Rios redevient numéro un mondial le 10 aout alors que se profile le quatrième et dernier grand chelem: l'US Open.

A peine repassé devant Rios va une nouvelle fois gacher une belle occasion en s'inclinant dès le troisième tour alors qu'il avait un quart de finale a défendre. De son coté Sampras, éliminé en huitième l'année dernière, parvient à atteindre le dernier carré ou il est à nouveau battu par Rafter. C'est neamoins suffisant pour récuperer la place de numéro un mondial. Rios va alors tenter de rattraper les occasions perdu lors des derniers mois de la saison. Le 28 septembre il remporte la coupe du grand chelem à Munich en battant en finale André Agassi en 5 sets. Le 12 octobre il remporte l'équivalent d'un ATP 500 de nos jours en battant Woodforde en finale à Singapour mais dans le même temps Pete Sampras remporte à Vienne un tournoi de même valeur en prennant sa revanche sur son tombeur de l'Open d'Australie, Karol Kucera. Le 2 novembre à Paris Pete Sampras perd son titre dans le dernier des 9 masters series de la saison en s'inclinant contre Rusedski en finale ce qui relance un peu la course à la première place.

Qualifié pour son premier Master, le dernier tournoi de la saison, Marcelo Rios a son destin entre ses mains: si il remporte le titre il sera numéro un mondial à la fin de l'année. Il peut également l'etre si il est battu mais sous certaines conditions. Le tournoi va malheureusement tourner au cauchemar pour lui: battu par Tim Henman au premier match il doit ensuite declarer forfait pour la suite du tournoi et est remplacé par Rusedski. Pete Sampras termine premier de son groupe après avoir battu Moya, Kucera et Kafelnikov (dans remake de la finale de 1997) en deux sets et assure ainsi sa place de numéro un mondial en fin d'année pour la sixième année consécutive. Il s'inclinera en demi-finale contre Corretja qui prendra sa revanche sur son vainqueur en finale à Roland Garros, Carlos Moya. Rios terminera l'année à la place de numéro deux mondial devant Corretja, Rafter, Moya, Agassi, Henman, Kucera et Rusedski.

Avec 7 titres dont 3 masters series et une finale de grand chelem Rios a réalisé une saison extraordinaire. Cependant, il ne le sait pas encore mais il a laissé passé sa chance, En effet le chilien ne remportera jamais de grand chelem (il est à ce jour le seul ex numéro un mondial à n'avoir jamais triomphé dans un majeur) et il ne gagnera plus que 6 tournois dont un master série à Hambourg en 1999 (ce qui lui permet de detenir les 3 master série de terre battue de l'époque) portant son total à 18 (dont 5 master série). Il ne se qualifira pas non plus pour un second master mais il gagnera encore deux prix citron à Roland Garros. Pete Sampras de son coté vient d'être numéro un mondial en fin d'année pour la dernière fois de sa carrière. Il remportera encore deux fois Wimbledon en 1999 et en 2000 puis l'US Open en 2002 pour son dernier tournoi ce qui lui permettra de porter à 14 le reccord du nombre de titres en tournoi du grand chelem.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1998: Quand Rios échoue à detroner Sampras
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permissions des habitantsVous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume des Souvenirs en Dessins Animés :: Le jardin des loisirs :: Les sports :: Le tennis-