Faites que la nostalgie de nos dessins animés reste à jamais gravée dans nos mémoires..

AccueilPortailGalerieCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Giant Killing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Virgo No Shaka


~ Call me Shaka ~
Call me Shaka

Inscrit le : 22/12/2011
Messages postés : 10180
Age : 31
Vierge


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2640


MessageSujet: Giant Killing Mer 13 Juin 2012 - 20:43

GIANT KILLING



"Cette faible équipe va bientôt tuer un géant.
Y a-t-il quelque chose qui pourrait être plus excitant que ce match !?"

Anime d'une saison (pour l'instant, bien dommage) de 26 épisodes, Giant Killing est un anime de sport mais un peu différent car oui, pour cette série de foot, on ne suit pas un joueur mais un manager. C'est donc avec ce point de vue nouveau qu'on suivra l'évolution réaliste d'une équipe de première ligue japonaise.

L'histoire :
L'équipe des East Tokyo United est dans la plus mauvaise passe possible. Cela fait des années qu'ils sont sur la mauvaise pente, perdant des joueurs, enchainant les entraineurs, se retrouvant même reléguer en ligue 2 ... Même si ils sont revenus en ligue 1, le moral n'est pas au beau fixe et les supporters ne viennent plus au match.
C'est dans ce contexte que le staff décide de faire appel à un ancien joueur, devenu entre temps manager, qui avait fait brillé le club en son temps avant de partir, causant ainsi les débuts de la chute du club.

Takeshi Tatsumi est un entraineur qui a réussi à faire d'une faible équipe d'amateur, un rival potentiel pour la FA Cup en Angleterre. Son but : le Giant Killing (la mise à mort du géant). Ce nouveau défi, dans son ancienne ville, dans son ancien club, va être le départ d'un Giant Killing pour l'ETU.
Mais les techniques "originales" de Tatsumi vont être difficiles à appréhender, que ce soit pour les joueurs, les supporters, le staff et même le reste de la ligue. Ce jeune manager va-t-il réellement rendre le football japonais plus intéressant ?

L'histoire d'une équipe faible qui veut devenir les meilleurs, c'est pas nouveau. Par contre ici, on suit l'aventure avec le point de vue du manager. Ainsi on a les briefings d'avant match, les entrainements, les conférences avec la presse ... De plus, l'histoire se veut réaliste, il n'est donc pas question d'un quelconque tir brisant les murs ou autre chose du même genre, tout le foot est proche du réel. Ainsi l'équipe tâtonne, a du mal à trouver ses marques avec un nouvel entraineur aux techniques plus que spéciales, des tensions se créent entre joueur ou avec l'entraineur car les personnages ont de vrais caractères bien trempés.
Pour faire un parallèle, on serait plus dans une simulation comme un Football Manager que dans un PES ou un Fifa .



Les personnages :

Takeshi Tatsumi
Personnage principal, nouveau manager du club ETU et ancien joueur de ce même club. Il a pour but de refaire briller le club et de le sortir du gouffre dans lequel il est. Son grand plaisir est le Giant Killing, renverser une équipe plus forte avec une équipe faible.


Shigeyuki Murakoshi
Capitaine, N°6 et milieu défensif, Murakoshi est celui que l'on surnomme Mister ETU. Il a porté sur ses épaules pendant 10 ans le club et l'arrivée de Tatsumi bouleverse tout son monde et lui permet de se remettre en question. Un nouveau Murakoshi prend le départ de cette saison.


Daisuke Tsubaki
Milieu au N°7, ce jeune joueur est fraichement débarqué du centre d'entrainement. Naïf, peu sûr de lui, il est comme un chien à courir tout le temps sur le terrain. Mais ses jambes sont clairement son point fort car il bénéficie d'une grande vitesse et d'une bonne endurance.


Luigi Yoshida
Alias Gino ou Prince, milieu offensif portant le N°10, est de ce genre de personne a n'en faire qu'à sa tête, a aimé être au centre de l'attention et à ne bouger que pour se mettre en valeur. Ses capacités sont réelles mais c'est plus la motivation et son égo qui font parfois obstacles. Il appelle affectueusement Tsubaki son chien Bakki.


Kazuki Kuroda
Vraie boule de nerf toujours en train de pousser une gueulante, ce défenseur au N°3 est un de ceux qui a le plus de mal avec le nouveau entraineur et sa manière de faire. Même si il ne fait que crier sur tout le monde, Kuroda est un défenseur opiniâtre et participe activement à la défense.


Yusaku Sugie
N°3, acolyte de Kuroda en défense, Sugie est plus pondéré que son ami et sait mieux appréhender le style de coaching de Tatsumi. Excellent au un contre un, il sera souvent impliqué dans les parties défensives des plans de Tatsumi.


Ryo Akasaki
Ailier au N°15, "Zaki" comme le surnomme Gino, est un jeune joueur également. Souvent en confrontation avec Kuroda, il a assez de caractère pour ne pas se laisser marcher dessus par ses ainés. Il fait partie de ceux qui suivent Tatsumi.


Hiroshi Midorikawa
N°1 et Goal, Dori est un des plus anciens du club et est fortement respecté. Calme et sage, il essaie de comprendre le nouveau manager et son approche pour le bien du club.


Yuri Nagata
Fille du président du club, elle est en charge des relations publiques du club et a fort à faire avec Tatsumi qui est un cauchemar du point de vue des relations avec les journalistes. Petite, elle était très fan de lui comme joueur et comme beaucoup de supporter du club a été touché par son départ, pris comme une trahison.



Il y a encore beaucoup de personnages, d'autres joueurs comme Sera ou Natsuki, le staff technique comme Goto ou Matsubara, les coachs des autres équipes, les journalistes/photographes qui suivent l'équipe ETU ou encore les différents supporters. Ces derniers ont une part importante dans l'histoire et on a ainsi une histoire parallèle avec d'anciens supporters, emballés par le retour de Tatsumi, qui veulent faire leurs retours dans les stades et les United Skull, des supporters proches des Hooligans. Cela rend le club plus vivants, permet de voir comment évolue les fans avec le temps mais aussi l'impact qu'ont les supporters sur les joueurs.



Le manga :
Comme d'habitude, l'histoire et les détails sont plus fournis sur le support original. Ici il s'agit du manga qui nous offre des informations supplémentaires. Je prendrais comme exemple le début du manga, son premier chapitre de 70 pages qui retrace l'arrivée de Goto et Yuri à la recherche de Tatsumi et qui le retrouve manager de l'équipe d'Eastham, équipe de la 5ème division anglaise et en 32ème de finale de la FA Cup. C'est une manière intéressante et touchante pour découvrir le personnage et l'intérêt qu'il soulève pour les foules (les habitants de ce village). Tout ça ne représente même pas 5 minutes du premier épisode.
Il y a d'autres exemple de détails, d'ambiance oublié dans l'anime et qui permet au manga de mieux nous accrocher.

Spoiler:
 

Le chara-design est un peu moins accentué au niveau du visage que l'anime et certain personnage comme Yuri ont un meilleur rendu. Mais même ainsi, il faut avouer que c'est un trait assez particulier et qui pourra en rebuter plus d'un. Mais si on en fait abstraction, on pourra découvrir une histoire qui vaut vraiment le coup.



Mon avis

J'ai découvert par hasard ce manga en scan et ça a été une grosse surprise. Une très bonne surprise. Le concept d'avoir comme personnage principal non pas un joueur mais un manager est vraiment une bonne idée car on suit plus les coulisses que d'habitude. Bien sûr, lors des matchs on reste au cœur de l'action mais on peut avoir un aperçu des actions du manager et de ces décisions pendant le match, même si une fois sur le terrains, ça reste les joueurs qui font tout.
Les débuts de match peuvent être frustrants car on nous montre pas forcément les consignes d'avant match pour préserver le suspense, ces deniers viennent dans des flashbacks au fur et à mesure.

Ici, aucune histoire d'amour latente, aucun problème de lycéen ou ce genre de chose, c'est le monde du football professionnel avec du foot, que du foot et surtout du réalisme. C'est le football tel qu'il devrait être, bien sûr un peu plus pur et avec un esprit plus noble que la réalité, mais du vrai football, sans les effets spéciaux que l'on a tant apprécié sur Captain Tsubasa.

Les personnages sont intéressants, ils ne sont pas lisses et ont de vrais caractères puisqu'on suit des adultes, des professionnels dont le football est le métier. Ainsi les décisions de Tatsumi se heurtent à la vision réaliste, mais finalement restreintes, des joueurs et cela provoque des clash comme il pourrait en arriver réellement. Ce personnage de manager est amusant car on ne sait jamais ce qu'il pense ou quels seront ses stratégies à l'avance.
Parmi les joueurs, certains ressortent plus comme Murakoshi ou Gino mais potentiellement tous ont leurs quart d'heure de gloire. Et il y a Tsubaki. Tsubaki est clairement mon préféré \(^-^)/ . J'adore ce genre de perso fonceur, un peu naïf et au grand cœur, qui sont sous estimer pour mieux se révéler et briller par la suite. On s'attache vite et on partage ses sentiments, que ce soit quand il tombe ou quand il fait des coups d'éclats .

Pour ce qui est de la musique, on a un opening vraiment entrainant, avec un quelque chose d'anglais (ou d'irlandais ou d'écossais), en tout cas quelque chose qui sent bon le pub avec son foot et sa bière (oui bon, je cherche même plus à comprendre comment mes pensées s'acheminent pour arriver à un tel résultat ).

Spoiler:
 


L'ending, lui est moins mémorable :

Spoiler:
 

Pour le reste, les musiques ne sortent pas plus du lot que ça, si il y en a elle s'accorde bien avec l'action sans pour autant être trop omniprésentes.

Niveau voix, le cast est bon. A souligné que les managers étrangers parlent leurs langues natales, les sous-titres en dessous traduisant sauf quand il s'agit des pensées où la voix du personnage est couverte par une autre en japonais.
J'ai été impressionné par le seiyuu de l'entraineur National, Monsieur Blanc qui est un français dans la série (un hommage à Philippe Troussier). Pour un japonais, son français est vraiment excellent, sans accent et vraiment fluide, le seul bémol étant parfois le ton de certaines phrases. Mais Nakano Yutaka est vraiment formidable sur ce coup.

Niveau défaut, je dirais le chara-design qui est un peu accentué par rapport au manga, surtout au niveau du nez. Quelque choix de couleur également, dont les cheveux de Tatsumi qui sont d'une couleur différentes au vu des couvertures. Mais mis à part ce genre de détail, le rendu est vraiment bon.
L'histoire, quant à elle, fait quasiment l'impasse sur le premier chapitre du manga (qui fait quand même 70 pages), celui qui nous fait nous attacher au personnage principale, à son rôle de manager et non de joueur, et c'est vraiment dommage.
Je trouve aussi que le rythme est trop soutenu, si bien que plus de 75 chapitres sont compressés pour tenir en 26 épisodes.

Au final, Giant Killing, en manga ou en anime, est une très bonne histoire sur le foot, une histoire réaliste qui nous projette dans les coulisses de la J-League et du monde du foot en général. Passé le premier effet du chara-design, on est happé dans cet esprit d'une équipe essayant de s'en sortir et de réaliser l'impossible, le Giant Killing .







Les fleurs naissent puis se fanent.
Les étoiles brillent puis un jour s'éteignent...
même la terre, le soleil, notre galaxie...et l'univers tout entier.
Un jour viendra où ils disparaîtront...la vie d'un homme comparée a cela,
ne représente qu'un battement de cils. Pendant cet infime laps de temps,
l'homme naît, aime quelqu'un en hait un autre, rit, pleure...se bat se blesse,
est heureux et malheureux...et enfin tombe dans un éternel repos appelé la mort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goken


~ Dulcinée ~
Dulcinée

Inscrit le : 25/03/2011
Messages postés : 15334
Age : 25
Bélier


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3090


MessageSujet: Re: Giant Killing Mer 13 Juin 2012 - 20:56

Je me rends compte que je fait pale figure en croyant que connaitre les DA de foot avec Captain tsubasa , l'ecole des champions et but pour rudy, j'ai fait le tour des DA de foot^^

Il a vraiment l'air sympa cet mangas/anime.
Effectivement je trouve le graphismes des visages un peu speciale mais c'est interessant sur le fait que ce soit d'un point de vue manager.
Merci pour la decouverte^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giant Killing
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permissions des habitantsVous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume des Souvenirs en Dessins Animés :: Les dessins animés récents (créés après 1997) :: Les animés sportifs-