Faites que la nostalgie de nos dessins animés reste à jamais gravée dans nos mémoires..

AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionPublications

Très Cher Frère (Oniisama E)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sandy


avatar

~ Explorateur ~
Explorateur

Inscrit le : 30/07/2009
Messages postés : 361
Age : 28
Verseau


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 119


MessageSujet: Très Cher Frère (Oniisama E) Mer 5 Aoû 2009 - 19:52

Rappel du premier message :


Cliquer sur l'image


J'ai vu que y'avait un sujet sur cette très grande série, mais que dans la section manga.
Très Cher Frère est beaucoup plus connu pour son anime.
C'est en regardant ce DA que j'ai écrit ma première fic, mon chef d'oeuvre lol !

Comme je suis paresseuse lol je vous fais un copié collé de ce que j'avais écrit sur cette série dans un autre forum.
Voilà, voilà.



Très Cher Frère raconte l’histoire d’une jeune fille, Nanako, qui fait sa rentrée au lycée Seiran.
Jusque-là, c'est banal. C'est la rentrée des classes d'une fille comme les autres.
Car Nanako est une élève qu'on ne remarque pas. Elle est naïve et gentille, c'est tout.
Ce qu’elle ne sait pourtant pas, c’est que Seiran est très connu, archi connu dans le monde (j'exagère, lol) pour avoir un club de prestige : le Cercle de la Rose.
C’est un club où n’entrent que les filles les plus distinguées, les plus belles, les plus riches. Autant dire qu’elle a aucune chance d’y entrer, la pauvre Nanako.
C’est une élève moyenne, son père est prof et sa mère, ancienne serveuse, reste à la maison.

Nanako n’espère pas y entrer, et pis quand elle voit les filles qui font parties du Cercle, elle sait bien qu’elle n’a aucune chance. C'est clair, elles ont trop la classe !
Alors elle s’en fout du Cercle, c’est le cadet de ses soucis. Faut dire qu’elle n’a d’yeux que pour une autre fille de l’école, une fille qui s’appelle Rei, surnommée Saint-Just, une fille très bizarre qui se gave de médocs en citant du Verlaine.
Nanako, elle en pince pour cette fille, lol.

Seules les filles à papas fortunés ont donc une chance d’entrer au Cercle, c’est un critère, mais pas le seul.
Y’a surtout la présidente de ce Cercle qui est la personne la plus importante du monde, lol, mais j'exagère à peine.
Déjà, le Cercle de la Rose est quelque chose de très prestigieux, alors sa présidente ! ben c’est simple, on l’appelle Sa Majesté !
Vi, alors là, silence… Miya Sama, dite Sa Majesté, de son vrai nom Fukiko est la reine du Cercle.
Personne ne fait rien sans son accord, et personne n’entre dans le Cercle sans son aval.
C’est la reine absolue. Et il faut dire que c’est la plus belle, la plus chic, alors ça n’a rien d’étonnant que les membres du Cercle soient triés sur le volet.
Faut la voir, Sa Majesté, elle devant et les autres filles du Cercle derrière : c’est impressionnant !

Mais tout bascule le jour où Nanako est élue à figurer dans ce Cercle !! Vi, elle a été choisie !!
Et le pire, c’est qu’à l’examen, elle a répondu n’importe comment, des réponses débiles qu'elle fait ! et elle est choisie !
Là c’est vraiment pas net, du n'importe quoi, et de suite, y’a toutes les filles à papa, les filles de magistrats, les filles riches qui rappliquent… mais elles y peuvent rien, car… c’est Sa Majesté en personne qui l’a choisie.

Pourquoi, comment ?? C’est la question que toutes se posent.

Voilà ! donc cette admission d’une fille de rien, c’est pas clair, et ça fait jaser, et c’est si étrange qu’on ne comprend pas quelle mouche lui a piquée à Sa Majesté. Vi, enfin, c’est là qu’une trame de Très Cher Frère, ben sûr…

D’abord cette élection surprenante, et après, on découvre que c’est une vraie école de timbrées, et des filles qui se la pètent comme pas possible, et qui agressent les gens au cutter, lol, ben ça va très loin ! Jalousie et tout et tout, psychose, mais c’est d’une psychologie redoutable je vous assure, c’est pour ça que c’est une œuvre à part Très Cher Frère.
Ca fait très froid, mais c’est tellement beau ! Vraiment magnifique je vous dis !
Ben ce que j’ai préféré c’est tous ces caractères, le charisme incroyable des personnages, on touche des fois à la folie. Ca atteint des sommets !
J’en dis pas plus, ou ptet plus tard, si je peux encore ajouter quelque chose.

Mais il faut préciser que Très Cher Frère est pour un public plus mature.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
zuda


~ Farceuse ~
Farceuse

Inscrit le : 21/07/2012
Messages postés : 6580


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Mar 17 Juin 2014 - 0:56

Lalabel a écrit:
Et je me rends compte qu'on est en train de faire du HS en puissance looool




Et c'est pas fini  Smiley28 

Mais bon, on a fait bien pire, et là au moins on parle de da. En tout cas moi j'aime bien cette discussion.

Lalabel a écrit:

Oui, on dirait que tu as un tel regard technique/artistique qu'il prendrait presque le pas sur ta façon d'appréhender l'histoire. Ça me fait penser à une sorte de déformation professionnelle.
J'ai souvent eu aussi des "gênes" qui m'empêchaient d'entrer dans une série, mais elles étaient plutôt d'ordre graphique (les oreilles disproportionnées dans Théo, par exemple). Il me fallait alors une période d'adaptation. Justement, tu en es à quel épisode ?




hum, oui je dirai que ca prend le pas sur ma façon d'appréhender l'histoire, mais en même temps, je pense que c'est normal.
En effet, pour moi la réalisation est très importante. J'ai peut être un définition particuliaire du mot réalisation. Parfois, j'ai l'impression que les gens l'utilise pour parlait de la technique. Par exemple, da avec une réalisation exemplaire, pour dire que les graphisme sont beaux. Ce n'est pas du tout cela dont je parle.

Par réalisation, dans le sens large, il faut comprendre, tout ce qui concerne la réalisation d'une idée(s). Ce que l'on apercoit, c'est l'idée(s) réalisé, alors si c'est mal réalisé, l'idée(s) même beau et touchante à la base, peut paraitre mauvaise. La différence vf/vo dans pas mal d'oeuvre, altère l'idée, et la sensation n'est pas la même (cf nicky larson, ken le survivant, dont les doubleur francais ont su surexprimer tout l'humour de l'oeuvre qu'on leur a confié  Smiley28 ce qui est pas pour me déplaire). Là dans l'exemple, c'est la réalisation de la voix qui fait partie d'un aspect de ce que je nomme réalisation. Et cela peut modifier l'oeuvre, et des fois me la faire plus ou moins apprécier. C'est pour ca qu'il y a des da que je préfère en vf, d'autre en vostfr.
La réalisation dans ce sens là est alors primordial. Pour un plat, sans réalisation on n'a qu'une recette, et avec la réalisation, on a le gateau qu'on peut sentir, manger et apprécié. La recette a son importance, c'est vrai, c'est elle qui donne tout le potentiel au gateau. Je suis pas du tout cuisinier, mais je pense qu'on peut être émerveiller rien qu'en lisant une recette de cuisine. Il peut y avoir une idée, une association que l'on trouve merveilleuse, et alors, avant même qu'elle soit réalisé, on est déjà aux anges.
Mais la réalisation de cette idée, est pour moi la plus importante, car en effet, il est bon de manger un plan lorsqu'il est bien préparé, même lorsqu'on a utilisé une recette des plus simple et commune, et c'est le plaisir que je pense la plus simple et la plus commune à chacun. (alors que le premiers plaisir et plus intellectuel)

Même avec des idées standard et convenue (mais pas merdique comme dora l'exploratrice par exemple, parce que même le plus grand cuisinier, s'il doit cuisiner une merde, je doute qu'il arrive à en faire quelque chose de bon, même à son maximum de potentiel, le plat est mauvais), pour moi, un da bien réalisé, et surtout personnellement réalisé (non de manière standard, mais en y mettant de soi, de sa patte, et de sa personnalité), devient original et vraiment agréable et bon.

Mais je pense que tu as remarqué qu'ici je n'ai pas utilisé le mot réalisation dans mon sens large, mais dans son sens strict, c'est à dire tout ce qui concerne le boulot de réalisateur. Quelle différence ? Et bien, le réalisateur ne va pas lui même dessiner, composer les musiques ect... , mais juste les diriger, les assembler, leur donner une direction et une unité pour en faire quelque chose.

Si je continue de filer ma métaphore (j'ai aucune idée de ce que ca veut dire Smiley20), si l'histoire ct un peu la recette d'un plat, les dessins, l'animation, les voix, les musiques, et tous les éléments qui constituent un da sont les ingrédients du plats. Et le boulot de réalisation (ou plutôt de réalisateur), c'est de s'inspirer de la recette, et utiliser les ingrédients pour que le résultat final soit supérieur à la somme des ingrédients. En effet, si le gateau au chocolat est moins bon à manger que de manger individuellement le chocolat, le beurre, les oeufs, le sucre, ect qui a servit à sa préparation, alors ca servait à rien de se tracasser à le cuisiner. Donc c'est le travail de composition, celle qui donne une signification aux "ingrédient", que j'admire au plus haut point et beaucoup moins la technique, ou la confection des ingrédients. Il y a des da qui sont mauvais techniquement, mais qui sont excellent tout de même au niveau de la réalisation. Je pense principalement à Kare kano, qui malgré les problèmes de budget qui rende les dessins assez affreux et l'animation bancal à des moment, est pour moi vraiment un da magnifique. Le réalisateur a su utilisé ses contraintes pour se forcer à faire preuve d'ingéniosité et d'originalité, en surutilisant par exemple le SD, diminuant le plus possible les séquence animés par des "montage", le tout renforçant pourtant l'expression des idées du manga.

C'est pour ca que je juge très peu un mauvais da, par ses mauvais graphisme, mais plutôt par sa réalisation (car si il a une bonne réalisation, il sera pas mauvais, à moins que les ingrédients ce soit que des truc périmé ou naturellement déguelasse), car pour moi, ce n'est pas quelque chose d'annexe qui prendrait le pas sur le principal, mais le principal.

Mais juger un da uniquement sur sa réalisation, ce n'est pas ne pas juger un da sur ses graphisme, sa bande son, ses voix, son animation ect... .
Lorsque j'ai dit que Saint Just ressembler trop à un mec et que cela me perturbe, c'est un problème de réalisation. Le fait que je trouve que les musiques ont tous un côté dramatique, et reflète le manque de diversité de ton utilisé dans le da, c'est un problème encore de réalisation. Ce n'est pas le réalisateur qui l'ai créé, mais c'est lui qui indique la ligne et qui doit faire reprendre et recommencer les dessins ou la musique lorsqu'il ne convient pas. Comme le cuisinier doit choisir ces ingrédient pour qu'il convienne au plat qu'il veut faire, et la facon dont il compte le réaliser, et ceux, avec une contrainte budgétaire. Il ne peut pas toujours avoir ce qu'il veut, et doit parfois ruser, innover, et tirer le meilleurs de ce qu'il a.

juger un da uniquement sur sa réalisation, ce n'est pas aussi ne pas juger un da sur son histoire, ou en tout cas, sur ce qu'exprime l'histoire. On a l'histoire, en lisant simplement un résumé. Cependant, le résumé n'exprime vraiment pas grand chose. Au mieux, il nous permet de dire, a oui, ce da aura certainement ce thème. Mais sans la réalisation, on a qu'une caricature de thème, ce n'est que des mots.
Personnellement, jamais en lisant un résumé même complet, je me dis, "oh le scénario est génial, c'est un truc de ouf". Au pire je le trouve bidon.
Il arrive même souvent que la réalisation amène le réalisateur à modifier le scénario, à y ajouter des choses événements annexes, ou alors la réalisation permet de donner une autre signification à des événements qui ne conviendrait pas ou moins bien d'exprimer autrement.

Bon ca fait un gros pavé tout ca  Smiley4 (alors que j'ai presque rien dit dans le dernier point alors que c'est mon coeur de bataille) 

Pour conclure, outre tout ce blabla, je m'intéresse sans doute à la réalisation, car personnellement je suis une bille techniquement pour la plupart des choses, alors que la composition c'est accessible à tout le monde. Même moi je peux composer des morceaux de musiques (alors que bien les jouer c'est autre chose), composer des histoires avec les éléments autour de moi (alors que bien écrire c'est pas gagné), ou composer un dessin avec ce que je vois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zuda


~ Farceuse ~
Farceuse

Inscrit le : 21/07/2012
Messages postés : 6580


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Mar 17 Juin 2014 - 21:19

je me suis fait l'épisode 12 à 15. La série prend enfin sont envol comme je m'y attendais, et comme je l'attendait. Smiley18 Les événements se sont enfin mis en adéquation avec la réalisation, qui génère à merveilles ce côté oppressant, si bon. Fini les querelle de fillette, et les séquence un peu surfait avec mariko ou tomoko, et faite entièrement place aux relations bizarre qui lie Saint Just - Fukkiko - Nanako. Le malaise est présent dans chacune des scènes, et le ton est juste jubilatoire.
J'attends la suite avec impatience, et surtout l'entrée en piste de ce cher grand frère, dont je ne vois pas du tout le rôle dans la série et qui ne peut que donc me surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalabel


avatar

~ Héritière
des plus grands
maîtres chinois ~

Héritière  des plus grands  maîtres chinois

Inscrit le : 03/02/2011
Messages postés : 10013
Age : 37
Gémeaux


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 17234
Classement : Médaille d'Argent


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Mer 18 Juin 2014 - 10:22

zuda a écrit:

Bref, ce qui t'a dérangé, c'est que ce soit un da récent  Smiley28 
Même si un da fait avec les techniques actuelles peut être bien plus réussi techniquement. C'est un anime techniquement dans la moyenne de son temps je trouve (je trouvais la moyenne assez basse et elle tend à encore baisser lol)

Smiley2 
En effet, je ne suis pas loin de penser que la CGI a sacrifié toute une génération de DA. Après, pour reprendre ta métaphore culinaire, mes papilles peuvent accueillir avec plaisir des saveurs plus "récentes". C'est sûr que ne mangerai pas du Dora l'exploratrice grillé sur salade de Zinzins de l'espace, mais j'ai par exemple apprécié Black Butler. En revanche je ne connais Kare Kano que de nom (apparemment, ça gagne à être vu ?).

zuda a écrit:
En effet, pour moi la réalisation est très importante. J'ai peut être un définition particuliaire du mot réalisation.

Il me semble avoir compris ce que tu englobes dans le mot "réalisation". J'y vois au final une approche plus émotionnelle que technique.


zuda a écrit:
Même moi je peux composer des morceaux de musiques

Sur ordi ou avec un vrai instrument ?

zuda a écrit:
je me suis fait l'épisode 12 à 15. La série prend enfin sont envol comme je m'y attendais, et comme je l'attendait. Smiley18 Les événements se sont enfin mis en adéquation avec la réalisation, qui génère à merveilles ce côté oppressant, si bon. Fini les querelle de fillette, et les séquence un peu surfait avec mariko ou tomoko, et faite entièrement place aux relations bizarre qui lie Saint Just - Fukkiko - Nanako. Le malaise est présent dans chacune des scènes, et le ton est juste jubilatoire.
J'attends la suite avec impatience, et surtout l'entrée en piste de ce cher grand frère, dont je ne vois pas du tout le rôle dans la série et qui ne peut que donc me surprendre.

J'espérais que tu finirais par accrocher ! Smiley3 
C'est vrai que le rythme paraît lent au début, car les psychologies très complexes des personnages demandent un certain temps pour être bien assimilées par le spectateur.
Tu verras que la relation de Nanako avec son grand frère est très importante, mais on en comprend les tenants et les aboutissants tout au long de la série.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zuda


avatar

~ Farceuse ~
Farceuse

Inscrit le : 21/07/2012
Messages postés : 6580
Age : 26
Cancer


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3065


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Mer 18 Juin 2014 - 11:12

Lalabel a écrit:
En revanche je ne connais Kare Kano que de nom (apparemment, ça gagne à être vu ?).




Et bien pour ma part, oui, mais ca dépend bien sur des goût. En gros, Kare kano, c'est souvent décrit comme un shojo "standard" (et encore que ...), réalisé d'une manière audacieuse dans un style purement Annoesque, le réalisateur d'Evangélion. Ca pourrait être bizarre d'associé un simple shojo avec le réalisateur d'évangélion qui est plutôt un da de meccha, mais pour moi, pas vraiment puisque dans Evangélion, ce que j'ai préféré, c'est les scène de vie.
Pour moi, c'est juste (pas dans le sens de seulement) la référence en matière d'inspiration dans la réalisation. Pas quelque chose à imiter, car l'efficacité de cette réalisation est lié à l'adéquation avec le manga, son ton et ses thèmes, mais à s'inspirer des intentions qu'on met dans la réalisation. Bon c'est une histoire qui se finit mal, vu que Anno a été viré au final (faute au bugdet et au conflit artistique avec la mangaka et le staff), et ca se voit directement niveau réalisation !

Pour le shojo en lui-même, je dirai que bien que standard dans ses thèmes, le shojo a une vrai marque, notamment du à son ton et à ses personnages (côté très fortement renforcé dans le da par sa réalisation), et il aborde ses thèmes classique avec sa patte, ce qui rend vraiment très bien, comme son thème principal qu'on pourrait nommer "ce qu'il y a derriere les masque". En outre, pour un da romantique, c rare de voir directement la naissance d'une relation, et que le manga ait pour thème principal le développement de leur relation et ce que cela change dans leur vie de lycéen ou leur position sont en plein trouble. En tout cas, les seules shojos romantiques que j'ai vu, c'était plutôt les longues et périlleuses péripétihies pour qu'enfin nos deux amoureux se mettent ensemble. Du coup, y a pas les éternels triangles amoureux, quiproquo et malentendu, ect..., ce da est plus un da de scène de vie, ou dans la vie il y a aussi de la romance.

Personnellement, c'est la romance (et peut être la seul) que j'ai aimé pleinement pour elle même. D'habitude les da romantique, la romance en elle même c'est bof, et ces les à côté que j'aime bien (ici, les à côté, y en a aussi et j'adore). Cela sans doute du au personnage, et surtout au ton du da et à sa réalisation, qui nous montre cette romance d'un point de vue complétement externe. On est loin du voyeur qui regarde notre couple dans leur moment d'intimité, car on est loin du réalisme (que ce soit au niveau des perso, du ton ou de la réalisation) mais plutôt dans une sorte de théatre, ou le texte et les images ont été préparé. La réalisation ne veut pas nous donner la sensation de réel, mais de montage, ce qui va en adéquation avec le thème principal des masques que l'on affiche.

Bon après, j'ai trouvé que le manga ct totalement perdu au milieu, après en fait le dernier arc que le da a adapté (mais n'avait pas terminé nous laissant sur une fin qui n'en ait pas comme des cons), en ne sachant plus développé ce ton si caractéristique, et laissant les personnages à leur plus bas niveau.

Bon pour finir, si un jour tu souhaite le regarder, je te conseille la vf absolument, pour son texte que je trouve bien meilleur, et aussi le type de voix que je trouve bien meilleurs également. (et puis accessoirement, c'est plus simple, parce que le da utilise pas mal de texte, qui deviennent un peu difficile à lire en même temps que les sous titres). Et c'est un da qui donne tout de suite son ton dès le premier épisode. Avec les 3 premiers qui forment un tout qu'on pourrait qualifier de genèse du da, on sait tout de suite si le ton et la réalisation du da va nous plaire ou non.


Lalabel a écrit:

zuda a écrit:
En effet, pour moi la réalisation est très importante. J'ai peut être un définition particuliaire du mot réalisation.




Il me semble avoir compris ce que tu englobes dans le mot "réalisation". J'y vois au final une approche plus émotionnelle que technique.


Oui c'est cela. C'est beaucoup plus dans l'émotionnel au final, car l'émotion est le but, et la technique n'est que le moyen. La réalisation c'est juste la manière de s'exprimer et donc de se distinguer. Parce que même si au final on peut résumer l'avis de deux personnes par un "ils aiment ce da". En les écoutant s'exprimer, on ressent que derrière ces mots, se cache un sentiment différent par la manière qu'ils ont à s'exprimer, que ce soit dans le contenu ou dans la manière et le style qu'ils emploie. Sans cette expression, on perd tout la profondeur et tout devient plus uniforme.

Lalabel a écrit:

zuda a écrit:
Même moi je peux composer des morceaux de musiques



Sur ordi ou avec un vrai instrument ?



Avec un vrai instrument. Avec un ordi, je verrai pas comment faire. Si j'étais chrétiens, je serai plus protestant que catholique, car je suis plutôt dans l'idée qu'il est mieux de mettre moins de distance entre Dieu et le peuple. Je préfère raccourcir le plus possible la distance entre moi et ce que je touche.

Lalabel a écrit:

J'espérais que tu finirais par accrocher ! Smiley3 
C'est vrai que le rythme paraît lent au début, car les psychologies très complexes des personnages demandent un certain temps pour être bien assimilées par le spectateur.
Tu verras que la relation de Nanako avec son grand frère est très importante, mais on en comprend les tenants et les aboutissants tout au long de la série.


Ouais, j'étais sur, et je suis toujours sur, que le da irait crescendo. C'est pour ca que même sans plaisir au début, j'étais tout de même bien excité. Vivement l'entrée en piste de ce très cher frère comme je l'ai dit  Smiley26 
Par contre niveau psychologie des personnages, je peux pas dire que j'ai assimilé grand chose lol.

Ah, et petite question, l'ost est il trouvable ? Je pense surtout aux morceaux au piano que les deux soeurs jouent, et qui sont certainement des morceaux originaux. En totu cas je ne reconnais pas le style et encore moins un morveau de ma connaissance.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonbon Rose


avatar

~ Dulcinée ~
Dulcinée

Inscrit le : 23/03/2009
Messages postés : 15696
Age : 32
Verseau


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 1109


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Mer 18 Juin 2014 - 11:41

Je viens de réécouter le générique français. Une vrai catastrophe. Horrible
Je trouve l'openign japonais bien plus beau.






Cliquer:





Cadeaux Noël 2014:
 

Indisponible du 2 au 5 juillet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghibli.forumactif.fr
zuda


avatar

~ Farceuse ~
Farceuse

Inscrit le : 21/07/2012
Messages postés : 6580
Age : 26
Cancer


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3065


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Mer 18 Juin 2014 - 12:33

ouais, le générique fr est totalement bidon. Mais pas fan non plus de l'opening et ending jap. même s'ils sont clairement mieux et au moins dans le ton du da. Après c bizarre, moi sur les vid que j'ai dl, j'ai que la version karaoké cad sans chant de l'opening. à part le premier épisode. C peut être aussi pour ca que je m'y suis pas fait, parce que je le zappe tout le temps.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonbon Rose


avatar

~ Dulcinée ~
Dulcinée

Inscrit le : 23/03/2009
Messages postés : 15696
Age : 32
Verseau


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 1109


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Mer 18 Juin 2014 - 12:37

Je sais pu comment est l'oppening sur les dvd.






Cliquer:





Cadeaux Noël 2014:
 

Indisponible du 2 au 5 juillet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghibli.forumactif.fr
zuda


avatar

~ Farceuse ~
Farceuse

Inscrit le : 21/07/2012
Messages postés : 6580
Age : 26
Cancer


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3065


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Jeu 19 Juin 2014 - 12:30

ils doivent être normaux je pense. Parce que maintenant, même l'ending est passé en mode karaoké, alors que les durant les 16 premiers épisodes il était normal.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalabel


avatar

~ Héritière
des plus grands
maîtres chinois ~

Héritière  des plus grands  maîtres chinois

Inscrit le : 03/02/2011
Messages postés : 10013
Age : 37
Gémeaux


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 17234
Classement : Médaille d'Argent


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Jeu 19 Juin 2014 - 13:07

zuda a écrit:
Ah, et petite question, l'ost est il trouvable ?

Non, seulement 4 morceaux ont été édité dans une compilation de Kentarô Haneda.

zuda a écrit:
Je pense surtout aux morceaux au piano que les deux soeurs jouent, et qui sont certainement des morceaux originaux. En totu cas je ne reconnais pas le style et encore moins un morveau de ma connaissance.

Il y a quelque temps, Nikko avait reconstitué des pistes (dont les morceaux au piano) à partir des moments sans dialogue dans les épisodes. Si ça t'intéresse, on peut te les envoyer. Par contre, la qualité n'est pas terrible.

zuda a écrit:
Après c bizarre, moi sur les vid que j'ai dl, j'ai que la version karaoké cad sans chant de l'opening. à part le premier épisode.

Bonbon Rose a écrit:
Je sais pu comment est l'oppening sur les dvd.

Sur les DVD aussi. En fait, comme il n'y a qu'une seule édition, c'est pour tout le monde pareil. Une sorte de bug, j'imagine.

zuda a écrit:
En gros, Kare kano, c'est souvent décrit comme un shojo "standard" (et encore que ...), réalisé d'une manière audacieuse dans un style purement Annoesque, le réalisateur d'Evangélion. Ca pourrait être bizarre d'associé un simple shojo avec le réalisateur d'évangélion qui est plutôt un da de meccha, mais pour moi, pas vraiment puisque dans Evangélion, ce que j'ai préféré, c'est les scène de vie.

Par curiosité, j'ai regardé l'épisode 1 en VF. C'est assez rigolo de montrer les vrais visages sous les masques. Pour l'instant, on ne connaît que celui de l'héroïne. J'espère qu'on verra aussi celui du héros. Mais peut-être que lui, il ne cache rien, et qu'il est le même extérieurement et intérieurement ? Ce serait presque dommage lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zuda


avatar

~ Farceuse ~
Farceuse

Inscrit le : 21/07/2012
Messages postés : 6580
Age : 26
Cancer


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3065


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Jeu 19 Juin 2014 - 13:39

Lalabel a écrit:
zuda a écrit:
Ah, et petite question, l'ost est il trouvable ?


Non, seulement 4 morceaux ont été édité dans une compilation de Kentarô Haneda.


ouais j'ai vu ca  Smiley11 

Lalabel a écrit:

Il y a quelque temps, Nikko avait reconstitué des pistes (dont les morceaux au piano) à partir des moments sans dialogue dans les épisodes. Si ça t'intéresse, on peut te les envoyer. Par contre, la qualité n'est pas terrible.


Je veux bien  Smiley153 . J'étais d'ailleurs déjà entrain de le faire lol. Je vais le faire sur toutes les musique de l'ost que j'aime bien, comme je le fait pour les ost dont je trouve pas sur le net.
Je m'en sert souvent pour composer quelque chose en m'en inspirant. J'ai déjà plein d'idée dans ma tête pour poursuivre les bou de morceau qu'on entend, après comme d'hab, presque impossible de les recracher dans la réalité Smiley17 

Lalabel a écrit:

zuda a écrit:
Après c bizarre, moi sur les vid que j'ai dl, j'ai que la version karaoké cad sans chant de l'opening. à part le premier épisode.


Bonbon Rose a écrit:
Je sais pu comment est l'oppening sur les dvd.


Sur les DVD aussi. En fait, comme il n'y a qu'une seule édition, c'est pour tout le monde pareil. Une sorte de bug, j'imagine.


Ah ouais ? C'est un peu chiant, car l'op et l'ending vont bien dans le ton du da je trouve. La prochaine fois que je regarderai le da, je remonterai toutes les vidéo alors.

Lalabel a écrit:

Par curiosité, j'ai regardé l'épisode 1 en VF. C'est assez rigolo de montrer les vrais visages sous les masques. Pour l'instant, on ne connaît que celui de l'héroïne. J'espère qu'on verra aussi celui du héros. Mais peut-être que lui, il ne cache rien, et qu'il est le même extérieurement et intérieurement ? Ce serait presque dommage lol

Ah mais arima, lui il a pas un masque, il en a plein lol. Il dira lui-même "un à un tu as fait tomber tous mes masques". Et on le voit très vite. C'est dans un tout autre registre que Yukino, et beaucoup moins burlesque, et ca montre toute l'opposition qu'il y a entre ces deux personnages.
Et après ces deux grosses facades, ces deux là en auront encore d'auter plus petite et subtile et chacun des personnages aura la petite sienne. On est jamais parfaitement pareil avec une personne, ou une autre, ou tout seul.

Lalabel a écrit:

C'est assez rigolo de montrer les vrais visages sous les masque


Je sais pas si tu parles du thème de "la façade qu'on crée pour vivre avec les autres", ou si tu parles de l'effet de réalisation, de voir miyazawa avec une tête de con, lorsqu'on entend c véritable pensé totalement en contradiction avec ce qu'elle est en train de dire.
Parce que dans le deuxième cas, moi aussi ca m'a fait bien marré. Et c'est un effet qu'on a que dans le da. Dans le manga, c'est juste un bulle qui nous indique qu'elle pense pas ce qu'elle dit, mais y a pas de dédoublement de l'apparence non plus, du coup c'est moins drôle. Le texte fait aussi mouche tout seul, mais c plus drôle avec l'image. Plus que le fait que ca soit drôle, c'est le ton que ca donne au da que j'ai aimé, mais y a quand même pas mal de blague qui m'ont tué  Smiley5 

Ah, si tu continues a regarder le da, et en vf, y a un moment, à partir des derniers épisodes ou il commence à y avoir des décalage de son. Tu trouveras peut être des vidéo ou c pas le cas, et si c le cas, tu pourras me dire ou ?
Car soit y a décalage de son, soit c en 16:9 avec donc les images déformé, j'ai pas trouvé de vidéo ou tout soit bon.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zuda


avatar

~ Farceuse ~
Farceuse

Inscrit le : 21/07/2012
Messages postés : 6580
Age : 26
Cancer


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3065


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Jeu 19 Juin 2014 - 22:13

J'ai vu les épisode 18 et 19, et c'est toujours de mieux en mieux. J'espère que le da gardera ce rythme jusqu'au bout (ou pourquoi pas en allant de plus en plis loin vers la fin, on peut toujours rêver).

Il nous montre toujours pas grand chose, les questions trouve leur réponse pas à pas, sans jamais qu'il y ait une révélation de ouf, et ca nous garde en haleine pour mon plus grand plaisir.

Enfin notre très cher frère est lié avec Saint Just Kaoru Fukkiko et compagnie. Moi j'aurai parié pour un lien direct, mais je me suis trompé. Les réactions des personnage me sont toujours aussi imprévisible (peut être de plus en plus), surtout celles de Fukkiko et Saint Just (je crois qu'elles ont entre elle la relation la plus étrange que j'ai vu). Très souvent je m'écris mais que masi que mai que, ou Whhaat !. C'est si bon, de voir un da ou on sait pas ou ca va aller, ca change. Y a juste Nanako et ses copines qu'on lit facilement, mais normal vu le personnage, et vu qu'on voit tout à travers ses yeux.
Et c'est marrant de savoir que Kaoru a aimé un homme, grace au sous titre. Je sais pas si en japonais y a également ambiguité à l'oral et non à l'écris de la phrase "je l'ai vraiment aimé", mais en tout cas, sans cela, j'aurai parié qu'elle avait aimé une femme, vu que toutes les filles semble avoir un penchant pour leur sexe.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonbon Rose


avatar

~ Dulcinée ~
Dulcinée

Inscrit le : 23/03/2009
Messages postés : 15696
Age : 32
Verseau


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 1109


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Jeu 19 Juin 2014 - 22:58

Ha contente que tu aimes de plus en plus le DA. Moi ça m'avais fait pareil.
Bon je vais rien dire de plus pour pas de révéler la suite. ^^






Cliquer:





Cadeaux Noël 2014:
 

Indisponible du 2 au 5 juillet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghibli.forumactif.fr
zuda


avatar

~ Farceuse ~
Farceuse

Inscrit le : 21/07/2012
Messages postés : 6580
Age : 26
Cancer


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3065


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Sam 21 Juin 2014 - 15:16

ah oui, pas de spoil surtout. Surtout pour un da comme celui là, qui est pour moi avec Nana, the da avec intrigue.
Déjà que je me suis fait méchamment spoiler la gueule pour Nana, à cause d'un titre de vidéo sur youtube, alors que je cherchais simplement parce que je cherchais les génériques en version longue  Smiley4 
Le titre de la vidéo ct
Spoiler:
 

Je viens de terminer l'épisode 22, et c'est toujours de plus en plus WHat ???  Smiley2 
Je crois que ce da, va décrocher ma palmes d'or du perso le plus space toute oeuvre confondu lol


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalabel


avatar

~ Héritière
des plus grands
maîtres chinois ~

Héritière  des plus grands  maîtres chinois

Inscrit le : 03/02/2011
Messages postés : 10013
Age : 37
Gémeaux


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 17234
Classement : Médaille d'Argent


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Dim 22 Juin 2014 - 17:22

zuda a écrit:

Je veux bien Smiley153 . J'étais d'ailleurs déjà entrain de le faire lol. Je vais le faire sur toutes les musique de l'ost que j'aime bien, comme je le fait pour les ost dont je trouve pas sur le net.
Je m'en sert souvent pour composer quelque chose en m'en inspirant. J'ai déjà plein d'idée dans ma tête pour poursuivre les bou de morceau qu'on entend, après comme d'hab, presque impossible de les recracher dans la réalité


Et tu composes au piano ?
On t'a envoyé les pistes par MP ^^

zuda a écrit:
Je sais pas si tu parles du thème de "la façade qu'on crée pour vivre avec les autres", ou si tu parles de l'effet de réalisation, de voir miyazawa avec une tête de con, lorsqu'on entend c véritable pensé totalement en contradiction avec ce qu'elle est en train de dire.


Je parlais des deux. L'aspect psychologique (le masque plaqué sur l'être qu’on est vraiment) et l'aspect comique (la grosse bouille intérieure qui émerge).

J'en suis à l'épisode 4. C'est pas mal du tout. En plus on ne sent pas trop - voire quasiment pas - la présence de l'ordi.

La patte de Gainax est bien là. Arima a des airs de Shinji. L'image noire avec une fenêtre blanche ouverte et Arima-enfant qui pleure, ça fait Evangelion aussi. De même que les incrustations écrites (d'ailleurs en VF elles polluent bien l'image quand même ^^).

J'ai eu un pic d'émotion quand "elle" s'est décidée à "lui" prendre la main. Là encore, ça renvoie au duo Nadia-Jean de Gainax, sauf que les persos dans Nadia me semblent (pour l'instant) plus attachants.

zuda a écrit:
Je viens de terminer l'épisode 22, et c'est toujours de plus en plus WHat ??? Smiley2
Je crois que ce da, va décrocher ma palmes d'or du perso le plus space toute oeuvre confondu lol


Mdr ! N'empêche je suis bien contente que tu sois rentré dedans. Mine de rien, tu te rapproches de la fin...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zuda


avatar

~ Farceuse ~
Farceuse

Inscrit le : 21/07/2012
Messages postés : 6580
Age : 26
Cancer


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3065


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Dim 22 Juin 2014 - 18:35

Lalabel a écrit:

Et tu composes au piano ?
On t'a envoyé les pistes par MP ^^


ouais j'ai vu. Merci beaucoup, j'avais déjà en fait les piste de la compil, mais celle que vous avez faites en découpant le son des passage sans parole, c'est vraiment bon. Je voulais faire ce travail, mais je pensais pas qu'on pourrait finalement enlever presque toute les voix des piste.
C'est vrai qu'un des morveau de piano pourrait être du Chopin, mais le style me semble un peu différent. Peut être d chopin modifié comme vous le supposez, sur une musique que je connais pas.

Lalabel a écrit:

Je parlais des deux. L'aspect psychologique (le masque plaqué sur l'être qu’on est vraiment) et l'aspect comique (la grosse bouille intérieure qui émerge).

J'en suis à l'épisode 4. C'est pas mal du tout. En plus on ne sent pas trop - voire quasiment pas - la présence de l'ordi.

La patte de Gainax est bien là. Arima a des airs de Shinji. L'image noire avec une fenêtre blanche ouverte et Arima-enfant qui pleure, ça fait Evangelion aussi. De même que les incrustations écrites (d'ailleurs en VF elles polluent bien l'image quand même ^^).

J'ai eu un pic d'émotion quand "elle" s'est décidée à "lui" prendre la main. Là encore, ça renvoie au duo Nadia-Jean de Gainax, sauf que les persos dans Nadia me semblent (pour l'instant) plus attachants.


Ah oui, ca pue (dans le bon sens du terme) la patte Anno dans la réalisation c'est sur. Et comme je l'ai dit, pas étonnant ce style de da est intéressé Anno, vu le thème sur l'existence est un des thèmes principaux, notamment lié à Arima. Tu me fait penser que j'ai pas vu Nadia le secret de l'eau bleu. En fait j'avais commencer, mais j'avais trouvé que des épisode de 1go, et ct chaint a télécharger, et comme au bout de 7 épisode, j'étais pas dedans... Mais je voulais me le matter un jour.

Pour ce qui est de la technique, vu que c'est de 98, c normal que ca soit pas du full ordi. Franchement, je trouve les dessins des séquences en monde dessin au trait, vraiment pour la plupart, magnifique, un peu comme on peut en voir dans les génériques. Les images "urbaine" également. Après tout ce qui n'est pas en plan fixe, c'est un plus délicat, mais surtout très inégale. Y a des séquences qui sont très baclés, et de rare ou on sent la qualité nettement au dessus et ou on se dit, que normalement ca devrait être toujours comme ca. En gros ca pue le problème de budget, et ca se confirme malheureusement à l'épisode 19 ( le terrible épisode 19 ou après rien ne va plus  Smiley11 )

Tiens, ton moment d'émotion ct celui là ?
Moi l'épisode 4, c celui que j'ai trouvé mal venue parmi la grande séquence des 4 premiers épisodes. Peu de séquence intéressante, et puis une redite sur le coup des stratégie pour déclarer son amour (alors que y a qu'une boucle dans le manga), juste histoire de faire durer l'épisode 20 minutes. Surtout, que ca fait vachement cliché, même si c un peu marrant (mais juste une fois, c pour ca que la redite est totalement de trop).
La seule vrai séquence que j'ai bien aimé dans cette épisode, c'est celle que tu as décrite. J'ai trouvé que le coup des mains ct mimi et bien trouvé.

Moi ce que j'ai qui m'a mis totalement sur le cul, sur cette séquence des 4 premier épisodes, c'est la grande tirade d'arima dans l'épisode 4 (j'adore les tirade ^^) dont j'adore le texte et la mise en scène.
J'avais écris tout le texte dans le topic sur les citation si je me souviens bien : http://www.dessins-animes.net/t13282-les-repliques-phrases-ou-monologue-de-da-que-vous-avez-adore#488544

Ou bien alors celle plus courte de miyazawa qui se termine par "IDIOTE IDIOTE, je ne suis qu'une IDIOTE !", ou "J'y peux rien, je suis comme ça ! Je suis menteuse, capricieuse, vaniteuse et je calcule chacun de mes actes ; et que ca te plaise ou non c'est pareil !"

La sensation général qui m'en était ressorti, c'est une très grande fraîcheur. Mais après cette séquence, je me disais toujours que le da pouvait pas continuer comme ca, et qu'il aurait du mal à se renouveler. Mais ca c'est affaire à suivre ...

Lalabel a écrit:

Mdr ! N'empêche je suis bien contente que tu sois rentré dedans. Mine de rien, tu te rapproches de la fin...

Ah, il me reste quand même pas mal d'épisode. J'espère que le meilleur est à suivre et qu'il y aura une explosion final. Sinon je serai déçu. Au niveau du rythme ca me fait un peu penser à Nana, qui dans un chapitre développe 30000 fronts, sans nous rassasier sur aucun, et puis y a toujours un moment ou ca pête un peu plus à un endroit et alors tout se libère. Sauf qu'ici, y a pas autant de front, et que y a plus de temps mou.
Ca me fait penser que j'ai pas pris ma dose encore aujourd'hui. Je vais m'en mater un de suite. ^^


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zuda


avatar

~ Farceuse ~
Farceuse

Inscrit le : 21/07/2012
Messages postés : 6580
Age : 26
Cancer


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3065


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Dim 22 Juin 2014 - 21:36

Bon je viens de voir l'épisode 23 et 24. Non mais c'est quoi cette putain de psychopate ! XDEt dès l'âge de 12 ans ^^
J'ai vraiment du mal à comprendre les comportement de Fukkiko et Saint just, et surtout à les lier entre eux, sur les différentes séquence. Bon, maintenant, je comprend mieux le lien qui lie Nanako à Fukiko, mais à part ca, je suis encore plus dans le flou lol


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalabel


avatar

~ Héritière
des plus grands
maîtres chinois ~

Héritière  des plus grands  maîtres chinois

Inscrit le : 03/02/2011
Messages postés : 10013
Age : 37
Gémeaux


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 17234
Classement : Médaille d'Argent


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Mar 24 Juin 2014 - 8:19

zuda a écrit:
Bon je viens de voir l'épisode 23 et 24. Non mais c'est quoi cette putain de psychopate ! XDEt dès l'âge de 12 ans ^^

Smiley5 


zuda a écrit:
Tu me fait penser que j'ai pas vu Nadia le secret de l'eau bleu. En fait j'avais commencer, mais j'avais trouvé que des épisode de 1go, et ct chaint a télécharger, et comme au bout de 7 épisode, j'étais pas dedans... Mais je voulais me le matter un jour.

Ça vaut le coup de t'y replonger un jour. Je me rappelle que j'avais un a priori mitigé sur Nadia. Il s'est évaporé quand j'ai regardé la série jusqu'au bout. La fin, surtout, m'a complètement retournée. Elle est splendide, bien que très condensée (elle aurait mérité plus d'épisodes !)


zuda a écrit:
Moi ce que j'ai qui m'a mis totalement sur le cul, sur cette séquence des 4 premier épisodes, c'est la grande tirade d'arima dans l'épisode 4 (j'adore les tirade ^^) dont j'adore le texte et la mise en scène.

Ah oui ! La tirade d'Arima est belle. Sa voix VF l'est tout autant, d'ailleurs.
J'ai vu l'épisode 5. Je m'attendais à un triangle amoureux tôt ou tard (voire un quadrilatère ^^) mais pas à un perso comme Hideaki. Il est loufoque pour un futur berger lol





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zuda


avatar

~ Farceuse ~
Farceuse

Inscrit le : 21/07/2012
Messages postés : 6580
Age : 26
Cancer


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3065


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Mar 24 Juin 2014 - 10:24

Lalabel a écrit:
zuda a écrit:
Bon je viens de voir l'épisode 23 et 24. Non mais c'est quoi cette putain de psychopate ! XDEt dès l'âge de 12 ans ^^


Smiley5 

et l'épisode 25 alors, c'est vraiment pas mieux de ce côté là lol. Et avec nanako, qui est la fille qui se laisse totalement abusé aussi, avec Fukkiko ou Saint Just, c'est un combo bien malsain  Smiley2 

Lalabel a écrit:

Ça vaut le coup de t'y replonger un jour. Je me rappelle que j'avais un a priori mitigé sur Nadia. Il s'est évaporé quand j'ai regardé la série jusqu'au bout. La fin, surtout, m'a complètement retournée. Elle est splendide, bien que très condensée (elle aurait mérité plus d'épisodes !)

Ouais, c'est ce que j'ai lu, c'est surtout la fin qui pète le cul et ou on sent la patte Anno. En fait, faut juste que je dl les épisodes, parce que après c sur que je le regarde, vu que c en vf. Si une partie est chiant je peut le regarder qu'à moitié.

zuda a écrit:

Ah oui ! La tirade d'Arima est belle. Sa voix VF l'est tout autant, d'ailleurs.
J'ai vu l'épisode 5. Je m'attendais à un triangle amoureux tôt ou tard (voire un quadrilatère ^^) mais pas à un perso comme Hideaki. Il est loufoque pour un futur berger lol


Et pourquoi pas un tétraèdre tant qu'on y est ! Ah Hideaki, le perso pour lequel j'ai le plus de mal, vu son traitement. Il aurait pu être intéressant si la mangaka avait trouvé une vrai intrigue final. Comme Arima est bien plus traité après ce qui suit l'anime et devient le centre du manga, c'est la qu'Hideaki joue un vrai rôle.

Spoiler:
 

Mais comme je te l'ai dit, y a pas de vrai triangle amoureux dans ce da.

Ah et je déteste la voix d'Arima en vo. Elle est bien mieux en vf, comme pour d'autre perso que tu verras après. Y a que celle de yukino et sa famille qui va (Yukino a une très belle voix en vo, mais je trouve que sa voix moins féminine et plus fofolle en vf lui va mieux).


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zuda


avatar

~ Farceuse ~
Farceuse

Inscrit le : 21/07/2012
Messages postés : 6580
Age : 26
Cancer


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3065


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Ven 11 Juil 2014 - 13:55

bon, j'ai terminé le da hier, et je sais pas trop quoi en pensé pour le moment lol, à part qu'il est très bizarre et que j'ai vraiment pas compris l'orientation que voulais donner le scénariste à l'histoire.

J'ai d'abord envie de lire le manga avant de donner mon avis, parce que niveau format, y a quelque chose qui m'est bizarre, et le ratio 3 volume pour 39 épisodes, en est certainement pour quelque chose. Mais on verra ca quand j'aurai lu le manga.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalabel


avatar

~ Héritière
des plus grands
maîtres chinois ~

Héritière  des plus grands  maîtres chinois

Inscrit le : 03/02/2011
Messages postés : 10013
Age : 37
Gémeaux


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 17234
Classement : Médaille d'Argent


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Ven 11 Juil 2014 - 14:13

zuda a écrit:
bon, j'ai terminé le da hier, et je sais pas trop quoi en pensé pour le moment lol, à part qu'il est très bizarre et que j'ai vraiment pas compris l'orientation que voulais donner le scénariste à l'histoire.

C'est sûre que l'ambiance est particulière, mais apparemment c'est plutôt le scénario qui t'a gêné.

zuda a écrit:
J'ai d'abord envie de lire le manga avant de donner mon avis, parce que niveau format, y a quelque chose qui m'est bizarre, et le ratio 3 volume pour 39 épisodes, en est certainement pour quelque chose. Mais on verra ca quand j'aurai lu le manga.


Oui, si tu n'es pas allergique au design de Riyoko Ikeda lol
Je te préviens que la fin du manga est encore plus triste que dans l'anime. Et, pour l'anecdote, tu verras aussi que Saint Just joue de la guitare (alors qu'elle joue du piano et de la flûte dans l'anime ^^)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zuda


avatar

~ Farceuse ~
Farceuse

Inscrit le : 21/07/2012
Messages postés : 6580
Age : 26
Cancer


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3065


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Ven 11 Juil 2014 - 14:29

ah bon, la fin du da était triste ? J'avais pas remarqué XD.

Disons plus que le scénario, c'est l'incroyable sensation de décalage présent dans un peu tout dans l'oeuvre. Bon, dis comme ca, y a que moi qui doit me comprendre (et encore, j'ai un peu de mal Smiley20 ), mais je préciserai dans mon avis final

Citation :
Oui, si tu n'es pas allergique au design de Riyoko Ikeda lol

ouais, j'ai vu que ca faisait pas pareil lol. Mais bon, les dessins ne font pas tout, il ne font pas grand chose vis a vis de moi.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonbon Rose


avatar

~ Dulcinée ~
Dulcinée

Inscrit le : 23/03/2009
Messages postés : 15696
Age : 32
Verseau


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 1109


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Ven 11 Juil 2014 - 22:18

Ha cool tu as fini le DA.






Cliquer:





Cadeaux Noël 2014:
 

Indisponible du 2 au 5 juillet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghibli.forumactif.fr
zuda


avatar

~ Farceuse ~
Farceuse

Inscrit le : 21/07/2012
Messages postés : 6580
Age : 26
Cancer


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3065


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Ven 18 Juil 2014 - 11:41

bon je viens d'enchainer les 3 volume du manga cette nuit. Le manga et le da sont pas mal différent quand même, mais ils ont une chose en commun, c'est qu'ils sont super space d'une part XD et surtout que je suis super perplexe à la fin ! XD
Je vais essayer de prendre mon temps pour donner mon avis sur cette oeuvre qui vaut le coup rien que pour ca spacitude


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colargol70


avatar

~ Canard ~
Canard

Inscrit le : 15/02/2014
Messages postés : 1158
Age : 46
Balance


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 202

En ligne

MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Ven 18 Juil 2014 - 11:52

Zuda est ce que tu peut me si tu sais se que deviens la serie candy si tu regarde la serie?


http://papillondavril.p.a.pic.centerblog.net/76f70139.gif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zuda


avatar

~ Farceuse ~
Farceuse

Inscrit le : 21/07/2012
Messages postés : 6580
Age : 26
Cancer


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3065


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Dim 3 Aoû 2014 - 20:41

Bon, je vais essayer d'enfin écrire quelque chose sur cette oeuvre, mais je vais le faire en plusieurs fois parce que sinon, je vais jamais y arriver.
C'est une oeuvre très étrange. Le da est bien plus space que le manga, mais il est space quand même. Je vais essayer de parler des deux en même temps.

Ce qui m'a énormément surpris dans ce da, c'est vraiment la direction qu'il a pris. Je ne m'y attendais pas. Je pensais que le trait qui serait le plus développé dans ce da ou le manga, ce serait le personnage principal et son grand frère. D'habitude, le perso principal, ici Nanako , c'est celui sur lequel on se focalise, et quand on a pour titre très cher frère, ba normalement on développe le personnage du très cher frère et la relation qu'il a avec le perso principal. Et ba, si vous connaissez pas le da, et que vous avez fait c'est supposition comme moi, sachez que vous avez tout faux.
Le da/manga ne s'axe pas du tout sur eux, et encore moins sur leur relation. Les persos développé dans le da sont Saint Just et Fukiko, et Kaoru juste à la fin, dans le manga, c'est plutôt Saint Just et Kaoru. Nanako est juste le personnage qui est entre eux, et le très cher frère n'est qu'une absense.
La seule chose qui justifie le titre selon moi, c'est la forme que prend le da/manga sous forme de lettre à l'addresse du très cher frère, ce qui est un peu léger.

Voilà la tournure que je pensais que le da prendrai, après la fin du premier épisode. Je pensais que le da s'axerait sur Nanako intégrant sa nouvelle école, ou tout lui serait défavorable. Elle perdra sa meilleur amies tomoko, tombera dans des affaires très sordide et malsaine avec Mariko. Elle fuira alors ces malheurs en se plongeant totalement dans le cercle de la rose, qu'elle aurait intégré étrangement et ou elle serait resté que passivement jusque là. Elle tombera alors entre les affaires et relation des trois grand de l'école Fukiko, Saint Just et Kaoru no kimi, et sera quelque peu manipuler par eux pour les servir dans leur super space affaires qu'elles ont à régler entre elles. Ainsi, elle tombera dans la plus profonde crise, jusqu'à ce que son très cher frère devienne son unique boué de sauvetage et qu'elle aille le rencontrer, ou alors que c lui qui serait intervenu aprè_s avoir lu ce qui se passait via c lettres. Bref, qu'il aurait été celui qui l'aurai "sauvé de tous ses malheurs", et que cette relation frère/soeur artificiel qu'il y a entre eux (car il ne le sont pas vraiment, même pas de sang, et encore moins d'enfance) se transformera en quelque chose de bien plus ambigue, qui réveillera des histoire de famille encore enfoui.
Ce qui connaisse l'histoire voit à quel point je me suis fourvoyé lol.

Car tout ce qui concerne Nanako et son grand frère nous est balancé dès le premier épisode. Nanako rempli pourtant au départ, bien son rôle "d'intrigatrice" (qu'elle perdra après pour saint just et fukiko qui attireront toute l'attention), avec ce prologue très étrange et bien écrit que voilà, dans le manga:
Citation :
En vérité, ce n'était absolument pas de l'amour, à cette époque, vraiment pas de l'amour. C'était la première fois que je l'avais vu. Mon coeur était plein, et indifférent à l'amour ...

Cette petite rétrospective a de quoi intriguer. Et sa conclusion, par sa demande à ce que son professeur, devienne pour elle son grand frère l'est encore plus ! C'est carrément du WTF même. Dans le manga, elle le dis avec 1 grosse étoile dans chaque oeil, et on sent le décalage. Dans le da, c'est fait avec le ton le plus sérieux du monde.
On se demande vraiment ce qu'elle peut avoir dans la tête, et qu'elle trouble elle doit subir pour agir ainsi. Et puis cette déclaration, "en vérité, ce n'était absolument pas de l'amour, à cette époque là" tendrait à supposer que maintenant qu'elle le dit c'est de l'amour (et maintenant faut trouver quand est ce que c'est le maintenant)n ou alors qu'à cette époque, elle croyait que c'était de l'amour.

Ensuite, on voit presque tous ce qu'on saura de ce fameux trouble qui perturbait la jeune fille, du fait que son père n'est pas son père biologique, et que sa mère et lui, le lui cache. Ce mensonge la perturbe d'une manièe un peu space, mais bon, ca marche bien, on comprend son besoin d'avoir un grand frère, une famille aussi fausse soit elle, mais à qui au moins elle pourrait se confier. Et on nous dit presque tout de la situation de ce très cher frère vis à vis de Nanako du moins tout ce qu'on saura. Déja, cela j'avais trouvais ça bizarre, mais je me suis dit qu'il y aurait bien autre mystère qui resurgiront ensuite, et que c'était le sommet de l'iceberg. Mais queneni, on a vraiment presque tout. Et pendant presque toute la série, ouo le manga, le grand frère, ni la famille de Nanako ne sera utilisé ou développé, alors que je pensais que se serait le thème principal, vu qu'on part de là.

Ensuite vient la découverte du lycée, et l'émerveillement de Nanako pour tout ce qui touche à ce nouveau monde, en particulier Saint just et les deux autres grand. Et son étrange rencontre avec la plus space des perso possible qu'est Mariko. Avec ces éléments là, j'ai pondu la direction que j'envisageais pour le da, que j'ai mis plus haut, mais on pouvait difficilement être plus loin de la vérité.




Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikko


avatar

~ Héritier
des plus grands
maîtres chinois ~

Héritier  des plus grands  maîtres chinois

Inscrit le : 08/04/2009
Messages postés : 6338
Age : 41
Cancer


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 1669


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Dim 3 Aoû 2014 - 21:08

Nanako a le même rôle que Rosalie dans Lady Oscar : c'est la "petite chose" que l'on veut s'approprier (Mariko, Fukiko dans TCF ; Mme de Polignac et Oscar dans LO), le bijou fragile, et même parfois tellement fragile qu'elles en deviennent pénibles. Rosalie était surnommée "la fontaine" par de nombreux fans à causes de ses larmes à répétition.

En même temps, cette "petite chose", cette rose fragile se trouve malgré elle au centre des intrigues, ce qui lui donne une importance particulière, sans en faire le personnage principal.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zuda


avatar

~ Farceuse ~
Farceuse

Inscrit le : 21/07/2012
Messages postés : 6580
Age : 26
Cancer


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3065


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Dim 3 Aoû 2014 - 21:21

"la petite rose fragile", c'est parfaitement l'expression qui lui convient !

justement, je pensais qu'elle serait (contrairement à rosalie qui n'est pas du tout le personnage principal des roses de versailles), vraiment le personnage centrale de cette pièce en étant au coeur de toute les intrigues des 3 grands, étant d'un côté la proie de certaine, vu comme le point faible de l'autre par une autre ect..., et je pensais qu'après avoir passé la focale un bref instant sur ces intrigues "politique", la focale se serait alors tourné vers Nanako noyé dans tous ces raz de maré, et non resté sur les ou plutôt le raz de marée en lui même.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zuda


avatar

~ Farceuse ~
Farceuse

Inscrit le : 21/07/2012
Messages postés : 6580
Age : 26
Cancer


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3065


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Dim 10 Aoû 2014 - 12:27

Donc, voilà où j'en étais dans le da, après le premier épisode. En attente de ce qui va arriver, et assez intrigué, avec quelque réserve sur la réalisation de ce premier épisode pour certaine scène cependant.

Dès les épisodes suivant, j'ai été étonné par ce qui a été pour moi la marque de cette série. Ce grand décalage entre ce sur quoi le spectateur lambda se focalise (ou en tout cas, moi), et ce qui nous est en fait montrer. Comme je l'ai dit précédemment, c'est bien Nanako le personnage principal, même si ce n'est absolument pas elle sur lequel le spectateur prête attention. Et par conséquent, la caméra se braque sur elle et nous entraine dans les premiers épisode vers ses petites problème et chamaillerie avec ses copines. Pourtant le ton reste toujours aussi théâtral et dramatique, avec en toile de fond, soit Saint Just, soit Fukkiko ou encore Kaoru no kimi caché dans le décor pour justifier ce ton employé. Du coup, on a droit à Mariko qui pousse tomoko, sous un grand ralenti mélodramatique, ou encore Misaki qui cherche des noises à Nanako avec un plan séquence qui reboucle trois fois pour figer le temps de cette scène comme si elle était spectaculaire et grandiose. Et dans le Da, ce passage est long et conséquent, surtout comparé au manga, ou Nanako, cette candide, est plongée dans son nouvelle univers, et dans ses nouveau déboire assez rapidement. Déjà parce que le da ne gerte pas le personnage de Tomoko, (je l'aime bien Tomoko, franchement, mais c'est un perso qui sert à rien dans l'oeuvre), et à cause de cette réalisation mélodramatique, qui a tendance de ralentir le temps, alors qu'ici, c'est plutôt l'accélération qu'on devrait ressentir, pour donner cette sensation du plongement rapide et inéluctable de Nanako dans ses abimes.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonbon Rose


avatar

~ Dulcinée ~
Dulcinée

Inscrit le : 23/03/2009
Messages postés : 15696
Age : 32
Verseau


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 1109


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Mar 12 Aoû 2014 - 11:50

beau résumé






Cliquer:





Cadeaux Noël 2014:
 

Indisponible du 2 au 5 juillet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghibli.forumactif.fr
zuda


avatar

~ Farceuse ~
Farceuse

Inscrit le : 21/07/2012
Messages postés : 6580
Age : 26
Cancer


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 3065


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Mar 12 Aoû 2014 - 18:20

merci Bonbon rose (même si c'est plutôt un résumé de mon ressenti fait à l'arrache  Smiley2 )

Alors après, la séquence qui suit, c'est celle que j'ai trouvé la meilleure, et celle qui correspond le mieux à la réalisation de tous le da. Elle chevauche un peu la première phase que j'ai déjà décrite, car les perso principaux que sont Saint Just, Fukkiko et Kaoru, y apparaisse déjà en toile et sont très légèrement développé par petit à coup, juste histoire de dire : "j'existe!". Mais je dirai que cette seconde phase avance vraiment, une fois la séquence Mariko terminée avec le coup de son anniversaire. (qui est déjà pour le coup, aller un peu plus loin que les chamaillerie entre filles, et passer du côté du WTF).

Après cette partie, l'intrigue qui avait changé de direction dès le second épisode, apparait enfin vraiment, et est le centre de ce qui est développé. Et le côté très mystérieux des personnages, très dans le style et le surfait, change vraiment le ton des événement qui colle enfin avec la réalisation du DA.
Tout le long de cette phase, on a vraiment rien de concret, rien qui nous est vraiment dévoilé, et c'est pour cela que ca nous intrigue. Dès le début, j'ai pensé que les révélations qui en sortirait, ne ferait pas grand chose : c'est pas ce moment qui nous mettra une baffe. Car franchement, les perso de Fukkiko et Saint Just sont tellement ... euh comment dirai-je ? trop dans le WTF?, la surenchère, que c'est difficile de trouver une raison qui nous expliquerait tout cela, et qu'on en soit convaincu.
Mais c'est pas d'élément concret qui rend cette partie intéressant, mais simplement l'effet qu'il provoque. Et le Da est bien meilleur que le manga sur ce point là. Déjà pour les premières scène qu'ils ont en commun, le coup de Fukkiko qui fait tomber le poiçon piquant sur Saint Just, ou encore Saint just qui lance des couteaux sur la silouhette de Fukkiko, la réalisation du da nous fait vraiment ressentir ces scènes de manière intense, où à la fin on ne peut que ce dire WHAT ???? avec un rire nerveux.
Et puis le da accentue aussi cet effet, avec ldes élément comme les morveaux de piano, de violon, Fukkiko qui devient psychopate en écoutant une musique et fonçant sur Saint Just avec son couteau, la chambre inaltéré de Fukkiko et son poème space, ou le pire, c'est quand Fukkiko se transforme en sirène et piège Nanako dans l'eau (à ce moment j'en pouvais plus lol  Smiley2 )

Franchement, dans le manga, Fukkiko c'est presque rien, et c'est vraiment dommage. Y a pas le souvenir du suicide sur cette plage rempli de neige, et pas cette obsession avec cette musique au violon. Du coup, la révélation qu'elle aime le grand frère dans le manga, n'a aucune valeur. Alors que dans le da, Fukkiko, c'est celle qui fait tout le da, qui tient la baraque, qui intrigue quoi ! même si cela n'a pas vraiment de sens, c'est justement ce qui donne toute la démence à la chose. C'est pourquoi, la révélation de son amour pour le onisama ne fait pas grand chose, ca a pas vraiment d'impact. Et c'est justement à ce moment, lorsque les révélation commence, que le da se perd pour moi. On perd beaucoup de cette effet et surenchère de style et de WTF.

Assez incompréhensiblement, on retourne dans les malheurs et chamaillerie de petite fille avec le retour en premier role de Mariko, alors que l'intrigue avec les autres perso ont loin d'avoir été à leur terme. Le temps fort de l'anime pour moi, c'est terminé là. J'aurai pensé qu'après la page Fukkiko, et le lien qu'elle fait avec Onisama, c'était le moment pour ce personnage d'entrée en scène, et d'emballer tout cela, mais il n'en est rien.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonbon Rose


avatar

~ Dulcinée ~
Dulcinée

Inscrit le : 23/03/2009
Messages postés : 15696
Age : 32
Verseau


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 1109


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Mer 13 Aoû 2014 - 21:34

C'est cool d'avoir pu lire ton point de vu.






Cliquer:





Cadeaux Noël 2014:
 

Indisponible du 2 au 5 juillet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghibli.forumactif.fr
Lalabel


avatar

~ Héritière
des plus grands
maîtres chinois ~

Héritière  des plus grands  maîtres chinois

Inscrit le : 03/02/2011
Messages postés : 10013
Age : 37
Gémeaux


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 17234
Classement : Médaille d'Argent


MessageSujet: Re: Très Cher Frère (Oniisama E) Jeu 14 Aoû 2014 - 9:19

Bonbon Rose a écrit:
C'est cool d'avoir pu lire ton point de vu.

Je suis bien d'accord.

zuda a écrit:
où à la fin on ne peut que ce dire WHAT ???? avec un rire nerveux.

Mdr ! Je visualise la réaction, là...  Smiley2 

zuda a écrit:

les perso de Fukkiko et Saint Just sont tellement ... euh comment dirai-je ? trop dans le WTF?, la surenchère

Moi je dirais la tragédie grecque ^^

Sinon c'est vrai que Fukiko est plus riche dans le DA que dans le manga - au sens figuré bien sûr.

D'une manière générale, le DA développe davantage les personnages : ça donne une version plus longue, plus fouillée, plus détaillée... avec évidemment quelques libertés scénaristiques (la fin, notamment, est plus conventionnelle).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Très Cher Frère (Oniisama E)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permissions des habitantsVous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume des Souvenirs en Dessins Animés :: Les dessins animés anciens (créés avant 1997) :: Les shojos-