Faites que la nostalgie de nos dessins animés reste à jamais gravée dans nos mémoires..

AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Deimos no Hanayome - Ran no Kumikyoku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Akane chan


Akane chan

~ Téméraire ~
Téméraire

Inscrit le : 15/09/2009
Messages postés : 1789
Age : 33
Sagittaire


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 75


Deimos no Hanayome - Ran no Kumikyoku Empty
MessageSujet: Deimos no Hanayome - Ran no Kumikyoku Deimos no Hanayome - Ran no Kumikyoku Horlog10Ven 24 Oct 2014 - 13:58

Auteur: Ikeda Etsuko
Mangaka: Ashibe Yuuho
Années: 1975 - 2007
Genres: Shojo, Horreur, Psychologie, Fantastique.
Tomes: 17 pour le prequel et 5 pour le sequel.
Sequel: Akuma no Hanayome: Saishuushou
OVA: Oui
Non licencié


Résumé: Minako Ifu est à la recherche d’un ami, grand amateur d’orchidées et qui a disparu après avoir rendu visite à Tôko Ôhba, qui crée une race spéciale d’orchidées. Malgré l’avertissement de Deimos, elle décide de se rendre chez la cultivatrice de renom et rencontre Kaname Ôhba, un jeune homme qui vit dans une solitude particulièrement inquiétante avec sa grande sœur.

Deimos no Hanayome - Ran no Kumikyoku Deimos10 Deimos no Hanayome - Ran no Kumikyoku Deimos11 Deimos no Hanayome - Ran no Kumikyoku Deimos12

Mon avis:

L’ova est difficile d’accès pour les personnes n’ayant pas lu le manga qui comporte en tout 17 volumes et il y a même une suite. En effet, les personnages principaux ne sont pas présentés, c’est donc difficile de comprendre pourquoi Minako et Deimos se connaissent déjà, pourquoi il la poursuit, comment Minako arrive malgré elle à se retrouver au cœur d’une histoire aussi sordide. En plus de cela l’intrigue n’est tiré que d’un seul chapitre du manga, alors qu’il y en a bien d’autres histoires avant et après celle-là.

J'ai un peu regretté que le personnage de Vénus ne soit pas plus présente et le fait qui explique pourquoi elle est dans un tel état au début. Quant à Deimos, son machiavélisme n'est pas assez mis en avant, c'est qu'il joue beaucoup avec les nerfs et les sentiments de Minako.

Je l’ai quand même regardé malgré ces petits oublis, car, j’ai trouvé la réalisation, l’animation, le chara design vraiment bon pour un ova de 1988, puis bon, le réalisateur c’est le grand Rintaro ! L’ambiance glauque, ce romantisme très dark… c’est tout à fait pour moi.


Deimos no Hanayome - Ran no Kumikyoku Signma10
Revenir en haut Aller en bas
http://glassnokamen.forumpro.fr/forum
Deimos no Hanayome - Ran no Kumikyoku
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permissions des habitantsVous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume des Souvenirs en Dessins Animés :: Les films d'animation :: Les OAV
-