Faites que la nostalgie de nos dessins animés reste à jamais gravée dans nos mémoires..

AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Peyo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Caline


Caline

~ Déesse ~
Déesse

Inscrit le : 03/10/2008
Messages postés : 98097
Age : 34
Cancer


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 15734
Classement : Médaille de Bronze


Peyo Empty
MessageSujet: Peyo Peyo Horlog10Sam 23 Jan 2010 - 9:19

Peyo Peyo10

Il est mondialement connu comme l'auteur des Schtroumpfs, série de bande dessinée, adaptée en dessin animé sous forme de série télévisée, produite par la société américaine Hanna Barbera, et en long métrage pour le cinéma. Ces personnages sont aujourd'hui connus dans le monde entier, et déclinés sous toutes les formes de produits dérivés connus et notamment un parc d’attractions. Les origines de ces amusants lutins bleus sont à chercher du côté de Johan et Pirlouit, série médiévale que Peyo publiait dans les pages du Journal de Spirou des années 1950.

Il est également l'auteur des séries de bande dessinée Johan et Pirlouit, Benoît Brisefer et Poussy, et a écrit des scénarios pour d'autres séries célèbres telles que Natacha et Jacky et Célestin.

Le pseudonyme « Peyo » a été trouvé car le petit neveu de l'auteur était incapable de prononcer correctement le prénom « Pierrot ».

Après des études à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, Culliford entre dans un studio d'animation. Ce dernier ne tarde pas à faire faillite, mais Peyo a eu le temps d'y faire la connaissance de ses collègues et bientôt amis Franquin, Morris et Eddy Paape. Tout en gagnant sa vie dans la publicité, il publie sa première bande dessinée dans La Dernière Heure : elle se nomme Johan. Une seconde série, Poussy, naît dans la foulée : elle paraît dans Le Soir, qui, dès 1950, publie également Johan, qu'accueillera Spirou deux années plus tard. C'est alors que la série trouve sa formule définitive : de blonde, la chevelure de Johan devient noire. Apport plus crucial : ce héros assez terne se voit adjoindre un comparse hilarant, Pirlouit. Johan et Pirlouit devient l'une des séries les plus populaires du journal.

Dans l'épisode intitulé La Flûte à six schtroumpfs (1958), les deux compères découvrent les Schtroumpfs, ces étranges lutins bleus. Une anecdote légendaire court quant au baptême de ces créatures. Peyo et Franquin dînaient dans un restaurant lorsque l'un d'eux demanda à l'autre de lui passer le sel. Mais il modifia la formule consacrée, « Passe-moi le sel ! », en « Passe-moi le schtroumpf ! » : ce mot imprononçable passera à la postérité ! Très vite, le rédacteur en chef de Spirou, Yvan Delporte, entrevoit le potentiel des Schtroumpfs et convainc Peyo de leur consacrer une série parallèle. Leurs premières aventures se présentent sous la forme de mini-albums, suppléments offerts dans Spirou dès 1959. Le succès est tel que Peyo redessine bientôt ces aventures afin qu'elles coïncident avec un format plus classique. La série se poursuit alors dans les pages « normales » de Spirou.

Bien qu'à la tête de deux séries très appréciées (Les Schtroumpfs plus encore que Johan et Pirlouit), Peyo en lance une nouvelle en 1960 : Benoît Brisefer. Les aventures de ce petit garçon à la force surnaturelle (force qui l'abandonne néanmoins au premier coup de froid) se hissent elles aussi au rang de classiques. Dans la foulée, Peyo relance sa série Poussy dans Spirou et imagine Jacky et Célestin pour Le Soir Illustré. Cette série sera partiellement dessinée par Roger Leloup, lequel reprendra une des intrigues et certains plans pour Aventures électroniques dans sa série Yoko Tsuno : L'araignée qui volait [1]. L'extension de ses activités et la popularité croissante des Schtroumpfs poussent Peyo à créer son propre studio. Il y prodigue son enseignement à une génération de jeunes talents, qui tous parviendront à leur tour au succès : Walthéry, Derib, Gos, De Gieter, Benn ou Marc Wasterlain.

Dans les années 1970, Peyo délaisse une à une la plupart des séries dont il s'occupe pour consacrer son énergie aux seuls Schtroumpfs. Le succès international que rencontrent ces derniers au début des années 1980 rend en outre nécessaire une réorganisation des activités de l'auteur qui délègue les aspects commerciaux (produits dérivés, licences, etc...) à sa fille Véronique (IMPS) et le lancement d'un magazine (Schtroumpf) à son fils Thierry Culliford (Cartoon Création). Peyo reste à la tête de son empire jusqu'au moment où une crise cardiaque le terrasse en 1992. Après sa mort, ses deux enfants dirigeront une importante équipe de collaborateurs (dessinateurs, commerciaux, juristes, etc...) qui continueront à faire vivre tous ses personnages en concevant toujours de nouveaux projets aussi bien en édition (bande dessinée, livres illustrés, etc...) qu'en dessin animé, produits dérivés et bien d'autres.

Source Wikipedia


DISPONIBILITE TRES LIMITEE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/caline-08
Azukan


Azukan

~ Ecrivain ~
Ecrivain

Inscrit le : 16/07/2012
Messages postés : 10477
Age : 34
Scorpion


Masculin
Bonnes réponses aux jeux : 2014


Peyo Empty
MessageSujet: Re: Peyo Peyo Horlog10Mar 10 Déc 2013 - 0:10

Scène très rare : Peyo + Franquin à propos des schtroumpfs (et autres choses)

Revenir en haut Aller en bas
Peyo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permissions des habitantsVous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume des Souvenirs en Dessins Animés :: Le staff technique et les émissions jeunesses :: Les réalisteurs ; producteurs et dessinateurs-