Faites que la nostalgie de nos dessins animés reste à jamais gravée dans nos mémoires..

AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Marc et Marie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Titine75


Titine75

~ Explorateur ~
Explorateur

Inscrit le : 12/04/2013
Messages postés : 374
Age : 55
Scorpion


Féminin
Bonnes réponses aux jeux : 281


Marc et Marie Empty
MessageSujet: Marc et Marie Marc et Marie Horlog10Mar 1 Juin 2021 - 10:00

Je poste ici un résumé de la 1ère partie de l'histoire de Marc et Marie, une comédie romantique et dramatique datant de l'époque de Candy qui n'est arrivée en France que tardivement. Si certains ne connaissent pas la 1ère version de cette histoire, laquelle est présentée sous une forme humoristique dans la série, vous pourrez vous en faire une idée...


Marc et Marie


Marc et Marie Haikar82Marc et Marie Haika114

Dans l’empire du Japon du début des années 1920, vivait Marie Hanamura, une jeune fille de 17 ans, dont le père major lui avait appris tous les rudiments des arts martiaux. Elle s’entraînait avec son voisin Frédéric, un jeune homme efféminé, manifestement plus doué pour l’art que les combats.




Marc et Marie Haika115Marc et Marie Haikar90

Ce dernier était comédien dans un petit théâtre traditionnel où les hommes incarnaient des rôles féminins. Il se trouvait juste en face de la maison de Marie.




Marc et Marie Haikar87Marc et Marie Haika131

Anna, la servante, s’occupait d’entretenir la maison où demeuraient monsieur Hanamura et sa fille.




Marc et Marie Haikar88Marc et Marie Haikar89

Sur le chemin de l’école, Marie traversa une forêt de cerisiers en fleurs et s’extasia devant la beauté de la nature.




Marc et Marie Haikar92Marc et Marie Haikar91

Mais sur la route, elle perdit soudainement l’équilibre et tomba accidentellement de vélo. Près d’un arbre, un sous-lieutenant se trouvait là. Il se mit à rire en découvrant la jeune fille par terre. Quand leurs regards se rencontrèrent, tous deux furent émus… Cependant, la jeune fille reprit très vite ses esprits et monta sur ses grands chevaux en voyant l’attitude désinvolte du jeune homme. Après quelques vifs échanges, elle se remit en scelle.




Marc et Marie Haikar94Marc et Marie Haikar93

Elle arriva au collège de jeunes filles au sein duquel les traditions de l’époque étaient enseignées. Ces demoiselles ne pouvaient choisir les futurs conjoints avec lesquels elles passeraient leur vie.




Marc et Marie Haikar97Marc et Marie Haika157

La professeure réclama un peu de silence et demanda aux élèves d’apporter le petit travail de couture que les jeunes filles devaient amener. Comme à son habitude, Marie avait oublié de faire l’exercice.




Marc et Marie Haika100Marc et Marie Haikar99

Une fille charmante et irréprochable, issue d’une famille aristocratique, prit tout à coup la défense de Marie en pleine classe. Cette jeune fille prénommée Juliette expliqua à sa professeure que leurs ancêtres estimaient bien mieux la femme qu’eux-mêmes ne la considéraient aujourd’hui. Ils disaient : « La femme est l’espoir…» Elle continua de plaider la condition féminine et déclara solennellement devant tous les élèves : « La femme ne doit plus accepter que l’on choisisse à sa place, nous sommes assez grandes pour choisir nous-mêmes ! » Son audace et sa prise de position lui valurent la désapprobation de son enseignante qui la punit avec Marie.




Marc et Marie Haika129Marc et Marie Haika101

Partie se promener dans la campagne avec Frédéric, Marie se vit contrainte de grimper dans un arbre pour attraper son cerf-volant resté coincé à une branche. Mais soudainement, elle perdit l’équilibre et tomba brusquement de l’arbre. Heureusement, au même instant, le sous-lieutenant passait par ce chemin et rattrapa la jeune fille de justesse avant qu’elle ne s’écrase. Étonnamment, cet homme avait l’art de se trouver au bon endroit dans les moments critiques. Était-ce une simple coïncidence ?




Marc et Marie Haika104Marc et Marie Haika103

Très galant, le beau jeune homme prit l’initiative de reconduire Marie chez elle avec Frédéric. Le père de la jeune fille fut ravi. Depuis toujours il espérait que sa fille rencontrât ce sous-lieutenant… Celui-ci se prénommait Marc et descendait de la lignée des 1er Juin, une noble famille. Après son départ, le père révéla à sa fille que ce jeune homme allait devenir son fiancé. Pour Marie ce fut un vrai choc. Même si ce sous-lieutenant n’était pas pour lui déplaire, elle refusa catégoriquement qu’on lui impose un mari !




Marc et Marie Haika106Marc et Marie Haika130

Juliette retrouva ses camarades après l’école. Dans un endroit paisible, la jeune fille conversa avec Marie et lui répéta qu’en tant que femme de son époque, elle était fondamentalement opposée au mariage de convenance. Elle encouragea son amie à refuser de se marier avec un homme qu’elle n’avait pas choisi. Pour sa part, elle côtoyait un jeune homme qui lui plaisait, qu’elle connaissait depuis longtemps et qu’elle espérait un jour épouser.




Marc et Marie Haika125Marc et Marie Haika116

Marc, le sous-lieutenant, arriva devant la propriété de ses grands-parents, le comte et la comtesse 1er Juin, où il résidait. La gouvernante le reçut dignement avec les deux chiens qui montaient la garde.




Marc et Marie Haika118Marc et Marie Haika119

À son arrivée, la comtesse interrompit sa lecture et écouta ce que son petit-fils avait à lui apprendre. Le jeune homme lui fit savoir qu’il avait fait la connaissance de Marie, la fille du major, et qu’il la trouvait charmante… Cette nouvelle réjouit beaucoup la comtesse. Depuis longtemps, elle attendait cet instant…




Marc et Marie Haika126Marc et Marie Haika121

Dans sa jeunesse, elle avait fait la connaissance d’un homme qu’elle aimait. Tous deux étaient follement épris. Hélas, la famille Hanamura appartenait au service de l’armée impériale tandis que la famille 1er Juin, dont elle faisait partie, était issue de la noblesse. Cette situation se produisit juste avant l’avènement de la restauration. Les deux jeunes gens se trouvèrent alors séparés malgré l’immense amour qu’ils se portaient. Avant de se quitter, ils firent le serment qu’un jour leurs deux familles pourraient se réunir en une seule, au moment où les usages permettraient de passer outre les mésalliances. Il arrive que la montagne sépare le cours du fleuve mais, tôt ou tard, ses eaux se rejoindront dans l’océan. À leurs grands regrets, les deux familles n’eurent que des garçons pour enfants, chacun de leur côté. Aucun mariage ne fut possible. Aussi décidèrent-elles de prolonger le serment jusqu’aux petits-enfants. Marc, petit-fils de la famille 1er Juin, fut donc destiné à épouser la petite-fille de la famille Hanamura, à savoir Marie.




Marc et Marie Haika123Marc et Marie Haika128

De son côté, Juliette rendit visite à son ami d’enfance pour lequel elle éprouvait des sentiments. L’amour secret qu’elle ressentait au fond de son cœur était-il réellement partagé par le jeune homme qui n’était autre que le sous-lieutenant ? Ce dernier semblait avoir d’autres préoccupations…




Marc et Marie Haika186Marc et Marie Haika182

Ayant appris que Marie devait se fiancer au sous-lieutenant, Frédéric se rendit chez elle pour la dissuader d’épouser cet homme. En réalité, il éprouvait depuis longtemps des sentiments pour la jeune fille... Il lui proposa de s’enfuir avec lui. Cette tentative ne fut toutefois pas couronnée de succès.




Marc et Marie Haika133Marc et Marie Haika132

Assise dans le parc près de l’école, Marie remarqua que Juliette avait l’esprit tourmenté. Elle demanda à son amie si elle avait une peine de cœur. Juliette lui révéla qu’elle aimait un garçon qu’elle connaissait depuis l’enfance. C’était lui qu’elle attendait depuis toujours et qu’elle rêvait d’épouser. Hélas, le jeune homme n’avait jamais fait attention à ses sentiments. Le pire était que ce dernier venait de faire la connaissance d’une autre jeune fille. Juliette voulait à tout prix savoir qui elle était. Marie la rassura et lui avoua que celle-ci était sans doute moins jolie qu’elle. « Tu n’as rien à craindre ! » déclara-t-elle. Juliette soupira : « Ah ! Si tu pouvais dire vrai ! » Constatant que son amie était très amoureuse, Marie demanda à Juliette de lui présenter le jeune homme car elle désirait aider son amie à détacher cette autre jeune fille du cœur de cet homme. Juliette lui apprit qu’elle-même devait se rendre prochainement à l’Opéra avec lui. Aussi, invita-t-elle Marie à se joindre à elle.




Marc et Marie Haika136Marc et Marie Haika134

Arrivées devant l’Opéra, à travers la foule rassemblée, Juliette chercha du regard le jeune homme qui faisait battre son cœur. Soudain, elle l’aperçut au loin. Elle indiqua du doigt l’homme qui se tenait debout à plusieurs mètres d’elles devant le bâtiment imposant. Tout à coup, ce fut la stupeur. Marie reconnut immédiatement Marc qui devait devenir son fiancé… Catastrophe !




Marc et Marie Haika137Marc et Marie Haika138

Le sang de Marie ne fit qu’un tour. Eh ! oui ! Ce fut une situation très embarrassante pour les deux jeunes filles ! Juliette fut bouleversée d’apprendre que Marc connaissait son amie et que cette dernière lui était destinée. Marie se sentit responsable de cette situation et s’en voulut terriblement. Jamais elle n’aurait pensé créer un quiproquo entre elle et Juliette à cause d’un même homme !




Marc et Marie Haika139Marc et Marie Haika141

Pourtant, le serment ayant été prononcé par les grands-parents des deux familles, il ne pouvait en être autrement. Malgré son refus, Marie se devait d’accepter la nouvelle vie qui l’attendait et quitter la maison où elle avait grandi. Mais elle allait tout faire pour se montrer indigne de cette famille et rompre ses fiançailles. Le père de Marie, accompagné d’Anna, reçut chez lui la gouvernante de la famille 1er Juin. Cette dernière devait apprendre à la jeune fille tout le protocole. Elle la conduisit jusqu’au manoir du comte et de la comtesse 1er Juin.




Marc et Marie Haika143Marc et Marie Haika144

Marie découvrit la magnifique demeure avec le grand escalier du hall d’entrée, mais fut bien vite effrayée par l’accoutrement du comte 1er Juin enfermé dans son armure de guerre.




Marc et Marie Haika180Marc et Marie Haika181

Elle voulut cependant se mesurer à lui et remporta le duel avec son arme de combat.




Marc et Marie Haika145Marc et Marie Haika150

Mais les conditions de vie changèrent complètement pour la jeune fille. Elle se vit attribuer une chambre luxueuse avec une nouvelle garde-robe.




Marc et Marie Haika151Marc et Marie Haika148

Elle dut apprendre les nouvelles règles d’usage propres à la famille 1er Juin. Lorsqu’on est habitués à utiliser des baguettes, comment faut-il s’y prendre pour manger à table avec des couverts en argent ?



Marc et Marie Haika152Marc et Marie Haika155

Pour l’aider à s’habituer à sa nouvelle situation, Marc se montra très prévenant envers Marie. Dans la chambre de la jeune fille, il s’approcha d’elle et l’embrassa tendrement…




Marc et Marie Haika156Marc et Marie Haika154

Toute surprise par sa délicatesse, Marie resta troublée. Elle s’endormit dans son lit avec des étoiles plein les yeux. Petit à petit, des sentiments naquirent en elle pour ce jeune homme plein de charme. Était-ce possible qu’un merveilleux avenir s’offre à elle ?




Marc et Marie Haika159Marc et Marie Haika158

Contrairement à l’homme qui se dévouait à son service dans tous ses déplacements, Marie se fit accepter sans difficulté par les deux chiens de garde du manoir. Il en resta perplexe… Lui Charlie Lefort, connu pour sa force exceptionnelle, devait capituler devant l’agressivité des deux molosses !




Marc et Marie Haika160Marc et Marie Haika166

De nouvelles responsabilités incombaient à la fiancée du sous-lieutenant. Elle devait tout apprendre des bonnes manières et savoir cuisiner, entretenir une maison, s’occuper du linge. Malgré ses tentatives pour paraître une mauvaise épouse, face à cette impitoyable gouvernante, elle finit au fil des jours par se plier aux exigences.




Marc et Marie Haika163Marc et Marie Haika162

Éreintée par les activités de la journée, Marie s’endormit un soir sur le canapé du salon. En homme charmant, Marc la prit délicatement dans ses bras et la reconduisit jusqu’à sa chambre.




Marc et Marie Haika168Marc et Marie Haika172

Quelques temps plus tard, une réception fut organisée dans le parc du manoir. Des mets délicats furent présentés aux convives. Beaucoup répondirent présent et firent honneur au délicieux repas. Malgré sa peine, Juliette accepta l’invitation.




Marc et Marie Haika171Marc et Marie Haika170

Elle profita d’un moment tranquille pour courir derrière Marc afin de lui ouvrir son cœur. Depuis toujours, elle espérait que le jeune homme finisse par l’aimer et devienne sa fiancée. Mais c’était peine perdue ! Marc se devait d’épouser Marie ; c’était elle l’élue de son cœur !




Marc et Marie Haika174Marc et Marie Haika177

Désireux de rester auprès de Marie qu’il connaissait depuis l’enfance, Frédéric parvint à être engagé comme domestique dans le manoir. Sous un parfait déguisement, il devint sa femme de chambre.




Marc et Marie Haika179Marc et Marie Haika175

Au fil du temps, des liens de complicité se tissèrent entre Marc et Marie. Leur amour grandit un peu plus chaque jour avant que le jeune homme ne parte pour la guerre. Ces instants de bonheur restèrent gravés dans la mémoire de chacun d’eux…






Marc et Marie C_lp_112
Revenir en haut Aller en bas
Marc et Marie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permissions des habitantsVous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume des Souvenirs en Dessins Animés :: Les images, collections et discussions sur les dessins animés :: Les discussions sur les dessins animés-